Footofeminin.fr : le football au féminin

Montpellier passe devant Lyon

La rencontre entre Soyaux et Lyon reportée, Montpellier en a profité pour prendre la tête du championnat dimanche soir. Condé réalise une belle performance face au PSG (5-1)



Montpellier et Ramos passent devant l'OL ? (photo archive : Van Gol)
Montpellier et Ramos passent devant l'OL ? (photo archive : Van Gol)
7e JOURNEE

Dimanche 12 octobre 2008
Saint-Etienne-Toulouse 0-2
Chatelin 22', Tenret 70'
Juvisy-Vendenheim 2-1
Lebailly 31', Dany 43' ; Ey 28'
Condé-PSG 5-1
Morel 6', 39', 73', Pichonnier 37', Couillard 61' ; Boyeldieu 36'
Nord Allier Yzeure-Montpellier 0-1
Delie 51'
Hénin-Beaumont-Saint-Brieuc 1-2
Herbert 46' ; Le Sommer 11', Le Denmat 33'


TOUS LES CLASSEMENTS

LES BUTEUSES
1. Katia Cilene Teixeira Da Silva (Lyon), 8 buts
2. Kheira Hamraoui (Saint-Etienne), Fanny Tenret (Toulouse), 7 buts
3. Anne Sirot (Nord Allier Yzeure), 6 buts
5. Marie-Laure Delie (Montpellier), Candie Herbert (Hénin-Beaumont), Charlotte Lozé (Montpellier), Julie Morel (Condé), Elodie Ramos (Montpellier), 5 buts

Laura Pichonnier et Condé réalisent la performance du week-end (photo : OF)
Laura Pichonnier et Condé réalisent la performance du week-end (photo : OF)
Cette journée a été difficile pour les équipes les mieux classés qui se sont vu bousculées par des adversaires coriaces et volontaires.

Delie libère Montpellier et offre la place de leader
Le premier d'entre eux à voir connu cela est Montpellier qui se rendait à Yzeure. Face à une équipe de Nord Allier solide et accrocheuse, Deville et la défense héraultaise était mise à mal en première période. Mais Nord Allier allait se faire surprendre à la 51e sur une balle perdue par Guéhéo au milieu du terrain, Pervier donnait en profondeur à Lozé, la défense de Nord-Allier-Yzeure statique laissait filer la joueuse vers le but, Arraby du pied contrait le tir, mais Delie qui avait suivie l’action poussait le cuir dans le but vide. Un but qui réveillait un peu plus les locales soutenues par 340 personnes mais au mieux Guéhéo trouvait la barre mais le chemin des filets. Avec ce résultat, Montpellier prend provisoirement la tête du championnat, du fait du report de la rencontre entre Soyaux et Lyon au dimanche 26 octobre.

Condé crée la sensation
Si les promues condéennes restaient sur deux succès, on ne les attendait pas nécessairement à pareil fête devant une équipe du PSG qui s'était montrée solide jusqu'à présent avec 6 buts encaissés. Mais devant la détermination des joueuses d'Olivier Cahoreau, la défense privée au dernier moment d'Hamidouche blessée, a volé en éclat. Morel ne mettait que 6 minutes à trouver la faille d'un tir de 25 m. Boyeldieu arrivait à égaliser en reprend un centre d'Hoffele mais dans la foulée, Pichonnier (cf. photo) du coin des 16 m faisait aussi la différence avant que Morel ne marque à la 39e minute. Le PSG buvait le calice jusqu'à la lie, cédant sur un but de l'opportuniste Couillard et une troisième réalisation de Morel. Condé en profite ainsi pour passer devant son adversaire du jour.

Vendenheim s'accroche
En présence de Bruno Bini, les Alsaciennes ont montré de l'orgueil et surtout qu'elles ne méritaient pas cette dernière place. Cependant malgré la défaite 1-2, le fossé se creuse avec déjà six longueurs de retard au classement sur le premier non relégable. Pourtant lorsque Ey profitait d'une erreur de Bouhaddi, on croyait à un premier signe du destin dans cette difficile saison. Mais l'ancienne partenaire de Julie Bayol, Lebailly remettait les choses à plat d'une reprise de la tête sur un coup franc de Thiney. Et juste avant le repos, Dany était à l'affût pour couper un corner tiré par Soubeyrand. Les Alsaciennes ne baissaient pas le pied et espéraient revenir au score, et cela faisait passer quelques sueurs froides du côté du banc juvisien.

La gardienne de Vendenheim aura été méritante comme son équipe (photo : fcjuvisy)
La gardienne de Vendenheim aura été méritante comme son équipe (photo : fcjuvisy)
Toulouse poursuit
Le TFC reste sur cinq matches sans revers et ramène un succès mérité alors que Saint-Etienne replonge dans le bain de la défaite en étant passé à côté de son sujet. Si les Vertes allumaient les premières brèches, les Toulousaines prenaient l'ascendant et Chatelin, esseulée venait reprendre un coup au second poteau (0-1, 22'). La réaction stéphanoise ne venant pas en seconde période, l'ancienne stéphanoise, Tenret inscrivait un nouveau but en marquant en deux temps (0-2, 70') portant du même coup son total personnel à sept réalisations.

Les Briochines répondent présentes à l'extérieur
A la quête de victoire à domicile, Saint-Brieuc va chercher ses points à l'extérieur. Après le déplacement victorieux à Juvisy en septembre, elles ont ramené la victoire de l'Artois avec une formation remaniée. Cette rencontre entre deux formations de bas de tableau revêtait une certaine importance. Une victoire d’un côté comme de l’autre permettait de s’extirper d’une zone peu enviable du classement. Hénin qui restait des performances probantes espérait réussir. Mais sur la première réelle occasion briochine, un centre de Poncel était récupéré de la tête par Le Sommer (0-1, 11'). Les Bretonnes procédaient par de rapides contres-attaques, et Le Denmat aggravait le score (0-2, 33’). Les Héninoises démarraient pied au plancher et réduisaient la marque par Herbert, qui effectuait un lob parfait sur Mellec (1-2, 46') mais la suite était trop approximative pour réussir à revenir.



Dimanche 12 Octobre 2008
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :