Footofeminin.fr : le football au féminin

TV - FEMMES 2 FOOT : "C'était le moment pour lancer cette émission"

Ce lundi 22 septembre restera comme une première dans l'histoire du football féminin français et même européen. Pour la première fois, un magazine hebdomadaire consacré au football féminin a trouvé sa place à la télévision.



Derniers réglages avant l'émission lundi soir (photo E Baledent/LMP)
Derniers réglages avant l'émission lundi soir (photo E Baledent/LMP)
Diffuseur historique du championnat de France de Division 1 depuis 2011, Eurosport France était déjà un précurseur par son investissement et sa régularité dans la diffusion de rencontres féminines mais aujourd'hui les dirigeants de la chaîne thématique ont franchi un nouveau cap. Un grand cap. Pour cette première, Footofeminin a assisté aux coulisses de l'émission diffusée en direct lundi soir.
Début de soirée, la nuit est déjà tombée sur la région parisienne, on s'affaire depuis le début de la journée pour récupérer les images des buts de la D1 féminin malgré quelques problèmes techniques. Avec la volonté commune de promouvoir le football féminin, ce sont les clubs, des bénévoles qui ont contribué à ce travail pour une émission qui se veut avant tout fédératrice autour d'un même objectif. Car si Eurosport s'est lancé dans la promotion du football féminin, c'est avant tout avec la volonté de donner de lui donner de la visibilité, tout comme la chaîne essaye aussi de le faire à travers d'autres sports féminins.

Une idée novatrice en Europe

Après déjà trois saisons de diffusion de la D1, l'idée a fait son chemin et a germé dans l'esprit des dirigeants de la chaîne. Arnaud Simon, Directeur Général d'Eurosport France, quelques minutes avant le début de l'émission l'expliquait : "C'est un jour particulier pour le football féminin. C'était le bon moment pour lancer cette émission. On travaillait depuis quelques temps sur un rendez-vous hebdomadaire, c'était indispensable. J'espère que l'équipe de France fera l'été prochain une grande Coupe du Monde. Pour la saison d'après, on en aura besoin". Cette émission doit permettre de franchir un nouveau cap dans la reconnaissance.
L'idée est novatrice et à travers l'Europe, notamment en Allemagne, en Suède ou encore aux Pays-Bas, on va suivre de près cette démarche. Eurosport a donc fait confiance à son équipe "foot féminin", celle qui "sévit" déjà tout au long de la saison en championnat, pour faire vivre cette émission. Jérôme Papin, Directeur d'antenne conforte d'ailleurs ce choix : "On réfléchit à développer le football féminin, cette émission, ce n'était pas une option mais une obligation. Les gens qui participent à cette expérience sont des passionnés".

Le franc parler de Patrice Lair a donné le ton

L'équipe de passionnés, parlons-en, est apparue détendue mais concentrée. Car maintenant, il faut trouver le public, le fidéliser et le premier ressenti aura son importance. Malgré cela, pour Jérôme Papin, il ne peut pas y avoir de regrets : "Quoi qu'il en soit, cela sera une première en Europe. On pourra critiquer tout mais pas nous reprocher de ne pas l'avoir fait." Et c'est bien là, tout l'importance, osez et ne pas regrettez.
22h45, et comme ce sera le cas chaque lundi, l'émission débute après la rencontre de Ligue 2. En plateau, Romain Balland présente sa "fine équipe" avec le duo Cécile Locatelli et Candice Prévost, et le consultant, nouveau venu sur l'antenne Patrice Lair. Un quatuor qui va durant une heure échanger, débattre. De quoi donner du rythme à l'émission et apporter de la nouveauté avec un esprit critique mais constructif. En invitée, Marie-Laure Delie malgré sa timidité, a apporté sa touche personnelle. Le but est aussi de donner la parole aux actrices et chaque semaine, une joueuse d'un club différent sera à l'honneur. Dès lundi prochain, la Lyonnaise Wendie Renard sera en plateau avant que la semaine suivante la Juvisienne Gaëtane Thiney en fasse autant. Ajouter à cela, des intervenants ponctuels et tous les ingrédients sont bien au rendez-vous.
Une heure plus tard, émission terminée, c'est avec un grand ouf de soulagement et le sourire que l'émission s'achève. Du côté des dirigeants, on apparaît satisfait. Chaque intervenant, à l'image du détonant Patrice Lair, a trouvé sa place. Les premiers messages sur les réseaux sociaux sont aussi encourageants. Sur le plateau, les débats continuent alors que c'est déjà l'heure du premier débrief. La pression peut retomber et on pense déjà à la prochaine...

L'EQUIPE VU PAR SES DIRIGEANTS

Romain Balland : "C'est un talent d'Eurosport (ndlr : arrivé en 2001), Romain a plongé de plain pied dans le football féminin il y a trois ans. Il est parti de rien."

Candice Prévost et Cécile Locatelli : "Ce sont deux piliers majeurs. C'est à la fois l'expérience, l'expertise, la connaissance. On ne pourra pas nous reprocher de ne pas avoir mis des personnes qui n'y connaissent rien."

Patrice Lair, consultant : "On peut aimer, ne pas aimer, c'est le palmarès le plus important du foot féminin français. C'est un caractère, c'est important de le dire. On n'est pas là pour enfiler les perles. Le football féminin n'est pas encore prêt aux critiques. Avec Patrice, ca frotte, ca pique, c'est bien. C'est comme ça que le football féminin pourra acquérir ses lettres de noblesse. C'est aussi ce qui fera la force de Femmes 2 Foot."

Mélina Boatti, journaliste : "Elle fait partie des journalistes qui s'intéressent au quotidien au football féminin."

Thomas Mékhiche, chroniqueur : "Vous trouverez surtout sa personnalité dans l'écriture. On espère tout de mettre une patte."

Erwan Geloen, Chef d'édition de F2F : "Il a grandi au sein de la maison Eurosport. AU départ, il était stagiaire. C'est quelque part un aboutissement, on lui a donné les clés."

D'autres intervenants sont déjà annoncés à l'image de Yohann Hautbois (L'Equipe), Charles Chevillard...

L'EMISSION EN INTEGRALITE


Mercredi 24 Septembre 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :