Footofeminin.fr : le football au féminin

#U20WWC - Première journée dimanche et lundi : Corée du Nord - Angleterre et USA - Japon à l'affiche

La Coupe du monde des moins de 20 ans débute ce dimanche en Bretagne. Une belle affiche entre le Mexique et le Brésil ouvrira la compétition, et la France jouera en conclusion de cette première journée face au Ghana pour son entrée dans la compétition. L'affiche de cette journée se disputera lundi, avec le choc d'entrée entre deux favoris de la compétition, États-Unis-Japon.



Dimanche 5 août

Groupe A

Nouvelle-Zélande-Pays-Bas : 16h30 (Eurosport 2), à Vannes
Arbitres : Jana Adamkova (République tchèque) assistée de Sanja Rodak (Croatie) et Petra Iugulescu (Roumanie). 4e arbitre : Claudia Umpiérrez (Uruguay)

Il ne s'agit pas de la rencontre la plus attendue de cette première journée, mais étant donné qu'il s'agit des deux équipes que la France aura à affronter après le Ghana, elle aura une importance particulière et permettre de donner des éléments sur l'état de forme des deux équipes qui visent les quarts de finale. Avantage aux Pays-Bas, mais une première rencontre -encore plus lors d'une première participation- n'est pas toujours facile à négocier.


France-Ghana : 19h30 (C8 et Eurosport 2), à Vannes
Arbitres : Kateryna Monzul (Ukraine) assistée de Maryna Striletska (Ukraine) et Sian Massey (Angleterre). 4e arbitre : Carole Ann Chenard (Canada)

Le dernier match de dimanche verra l'entrée en lice du pays organisateur, un des favoris de la compétition. Il devrait s'agir d'un premier match compliqué pour les Bleuettes, face à une équipe qui n'aura rien à perdre et tentera tout pour créer la surprise d'entrée. Cette rencontre permettra de savoir dans quelles dispositions est l'équipe de France, et ce que vaut le Ghana sans Priscilla Adubea. Dans tous les cas, il s'agira d'un match à ne pas manquer pour les Tricolores pour éviter de se mettre la pression avant les rencontres suivantes.


Groupe B

Mexique-Brésil : 13h30(Eurosport player), à Dinan-Léhon
Arbitres : Esther Staubli (Suisse) assistée de Belinda Pierre (Suisse) et Susanne Küng (Suisse). 4e arbitre : Anna-Marie Keighley (Nouvelle-Zélande)

La compétition va débuter par une rencontre attendue entre deux équipes joueuses et portées sur l'offensive. Si la chaleur ne se fait pas trop sentir, ce premier match pourrait permettre au tournoi de débuter de la meilleure façon qui soit à moins que les deux défenses -solides- ne prennent le pas sur les attaques.. Entre les deux vainqueurs respectifs des confédérations américaines, habitués de la compétition, difficile de savoir qui va avoir le dernier mot...


Corée du Nord-Angleterre : 16h30 (Eurosport player), à Dinan-Léhon
Arbitres : Stéphanie Frappart (France) assistée de Manuela Nicolosi (France) et Michelle O'Neill (Irlande). 4e arbitre : Anna-Marie Keighley (Nouvelle-Zélande)

Ce match marquera l'entrée en lice du tenant du titre, la Corée du Nord. Il s'agira d'une première opposition de style très intéressante à suivre dans ce groupe qui s'annonce très disputé, et qui pourrait aider à y voir plus clair sur les forces en présence. Est-ce que les nombreuses absences du côté nord-coréen vont se faire sentir, ou le collectif sera supérieur au défi physique que vont lui proposer Georgia Stanway et ses coéquipières ?

Lundi 6 août

Groupe C

Paraguay-Espagne : 16h30 (Eurosport player), à Concarneau
Arbitres : Kate Jacewicz (Australie) assistée de Yongmei Cui (Chine) et Hong Kum Nyo (Corée du Nord). 4e arbitre : Qin Liang (Chine)

Le premier match du groupe C s'annonce déséquilibré, entre l'Espagne championne d'Europe, et le Paraguay qui dispose de bonnes joueuses mais ne devrait normalement pas faire le poids. Avant d'affronter le Japon et les États-Unis, l'Espagne n'aura pas le droit à l'erreur sous peine de se compliquer nettement la tâche dans l'optique de réaliser une grosse compétition. Donné perdant, le Paraguay n'aura rien à perdre et jouera tous les coups à fond en s'appuyant sur quelques attaquantes intéressantes.

USA-Japon : 19h30 (Eurosport player), à Concarneau
Arbitres : Gladys Lengwe (Zambie) assistée de Lidwine Rakotozafinoro (Madagascar) et Queency Victoire (Ile Maurice). 4e arbitre : Lidya Tafesse Abebe (Ethiopie)

En clôture, voici l'affiche de la journée entre deux des favoris, qui s'étaient rencontrés pour la dernière fois dans la compétition lors du match pour la troisième place il y a deux ans. Là encore, il s'agira d'une belle opposition de style qui devrait rappeler le match entre la Corée du Nord et l'Angleterre joué la veille. L'équipe qui parviendra à remporter cette première rencontre -si vainqueur il y a- prendrait une vraie option sur la qualification en plus d'un ascendant psychologique. À ne manquer sous aucun prétexte !

Groupe D

Nigeria-Allemagne : 13h30 (Eurosport 2), à Saint-Malo
Arbitres : Anna-Marie Keighley (Nouvelle-Zélande) assistée de Kathryn Nesbitt (Etats-Unis) et Maria Salamasina (Samoa). 4e arbitre : Carol Anne Chenard (Canada)

La journée de lundi débutera par une belle affiche entre deux habitués de la compétition, qui se sont rencontrés en finale à deux reprises (deux victoires allemandes). Le Nigeria, qui avait vu ses espoirs de qualification s'envoler dès son entrée dans la compétition il y a deux ans (0-6 face au Japon) voudra éviter un démarrage similaire, même si ses adversaires suivants seront d'un calibre moindre. Pour l'Allemagne, il s'agira de bien négocier cette première rencontre difficile dans une compétition qu'elle ambitionne comme à chaque fois de remporter.

Haïti-Chine : 16h30 (Eurosport player), à Saint-Malo
Arbitres : Edina Alves Batista (Brésil) assistée de Neuza Back (Brésil) et Monica Amboya (Equateur). 4e arbitre : Claudia Umpiérrez (Uruguay)

Ce match devrait permettre de savoir si Haïti peut ambitionner de rivaliser avec les meilleures équipes de la catégorie au niveau international, après un tournoi qualificatif prometteur, mais dont les résultats n'ont pas été confirmés par la suite. Surtout, l'équipe emmenée par Nérilia Mondésir fera face à une équipe chinoise sur une bonne dynamique et qui devrait lui poser des problèmes par son organisation tactique et son collectif. La Chine devra elle ne pas se rater face à l'adversaire le plus abordable du groupe, avec l'Allemagne et le Nigeria à affronter par la suite...


Dimanche 5 Août 2018
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :