Footofeminin.fr : le football au féminin

#WEURO2017 - Camille ABILY : "Ce furent de bons moments"

La carrière en Bleue de Camille Abily s'est achevée à peine 70 kilomètres d'où elle avait débuté il y a 16 ans, sur le terrain néerlandais.



#WEURO2017 - Camille ABILY : "Ce furent de bons moments"
Les larmes aux yeux, Camille Abily a disputé sa 183e rencontre en Bleue à Deventer lors de ce quart de finale de l'Euro perdu face à l'Angleterre (0-1). Le 26 septembre 2001, c'est à Hoogeven, aux Pays-Bas qu'elle avait disputé ses premières minutes entrant en jeu dans les derniers instants à la place d'Elodie Woock. La France battait ce jour-là les Pays-Bas en match amical (3-1) avec notamment un doublé de Marinette Pichon également présente au stade ce dimanche soir mais derrière le micro pour commenter sur France 3. Pour Camille Abily, il reste encore une saison à jouer avec l'Olympique Lyonnais où elle a prolongé son contrat jusqu'en juin 2018.

L'émotion était cependant forte pour celle qui lors du match précédent avait permis aux Bleues de se qualifier grâce à un but sur coup franc face à la Suisse (1-1). "Il y a beaucoup d'émotions. Ça y est, c'est le dernier match avec l'équipe de France. J'espérais que ce soit le 6 août malheureusement on n'a pas réussi à franchir ces quarts". Un stade sur lequel les Bleues butent depuis l'Euro 2013.

Ce dimanche soir, Abily analysait à chaud cette défaite : "On aurait pu faire mieux. Elles nous mettent un but, on a eu quelques opportunités mais elles ont été très efficaces. C'est aussi une équipe très athlétique" avant de revenir sur cette carrière en Bleue : "Ce furent que de bons moments. Malheureusement je n'ai pas réussi à gagner un titre avec ma génération en Equipe de France." Le regret n'était pas nécessairement ce soir, rappelant que la France a déjà eu des opportunités plus belles : "Par le passé, on a eu des opportunités qu'on n'a pas su saisir aussi".

Titrée en club, Camille Abily souhaite à ses plus jeunes coéquipières de la sélection de connaître un titre avec la France alors que la Coupe du Monde 2019 se profile. Elle la suivra dans le stade mais comme supportrice : "je serai contente de les encourager". Cette nouvelle génération qui commence à prendre des marques doit encore grandir selon elle : "Grace (Geyoro) et Kadi (Diani) ont un potentiel exceptionnel. Elles peuvent devenir de grandes joueuses. J'espère qu'elles vont aider l'équipe de France à gagner un titre". Malgré la déception, la n°10 des Bleues a en tout cas décidé de ne pas manquer ces derniers instants : "Je vais quand même profiter de ces derniers moments".

Sur qu'elle ne pourra pas laisser le football de côté et que son caractère et son expérience sur le terrain laisseront quelques temps un manque à l'Equipe de France.

>> SES STATS EN BLEUE



Lundi 31 Juillet 2017
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :