Footofeminin.fr : le football au féminin

Women's French Cup - MONTPELLIER remporte la finale face au PSG

A deux semaines de la reprise du championnat, Montpellier a remporté la Womens French Cup en battant le PSG en finale à l'issue de la séance de tirs au but (1-1, 4-3 tab). Grace Geyoro avait ouvert le score en première période, Valérie Gauvin lui avait répondu en seconde mi-temps.



Avec le retour de Dekker, Montpellier gagne le trophée
Avec le retour de Dekker, Montpellier gagne le trophée
Entre les matches de mardi et la finale, les deux entraîneurs avaient logiquement fait de nombreux changements dans leur équipe de départ, le PSG se présentant avec une équipe plus expérimentée. Si Montpellier avait fait fort mardi contre Chelsea avec une large victoire, l'équipe a été largement dominée au cours de cette première période par une équipe parisienne plutôt séduisante, et de plus en plus dangereuse au fil des minutes. Avec une Grace Geyoro très à son avantage dès le début de la rencontre, Paris faisait passer un premier frisson dès la cinquième minute de jeu, et une passe de la milieu parisienne dans l'axe était bien anticipée par Cindy Perrault qui devançait Jordyn Huitema hors de sa surface (5'). Une hésitation de Sara Däbritz suite à une récupération de balle et centre de Karina Saevik permettait à la défense montpelliéraine de la contrer plein axe face au but (16'), puis un centre-tir de Perle Morroni, très offensive, mettait en danger Perrault (22') et une action individuelle de la latérale parisienne se heurtait de justesse au duo Anouk Dekker-Maëlle Lakrar, de justesse (26').

Paris domine et mène

Däbritz et le PSG ont cédé aux tirs au but
Däbritz et le PSG ont cédé aux tirs au but
A la demi-heure de jeu, alors que les actions parisiennes s'enchaînaient et que la défense héraultaise était en difficulté, Easther Mayi Kith réalisait un retour décisif dans les pieds de Saevik proche de tirer (30'). Le PSG était récompensé de ses efforts avec un but de Huitema logiquement refusé pour hors-jeu, mais le danger se faisait de plus en plus précis sur les buts montpelliérains. Et le PSG finissait par trouver l'ouverture du score à quelques minutes de la pause sur un double une-deux entre Morroni et Geyoro puis Däbritz et Geyoro, la Tricolore trouvait le fond des filets (41'). En fin de période, Morroni manquait le but du break sur un ballon relâché par Perrault sur une frappe de Däbritz (44'). A la pause, le PSG était logiquement devant au tableau d'affichage, mais le score était plutôt flatteur pour Montpellier, largement dominé mais qui restait dans le match avec un seul but de retard.

Gauvin remet les pendules à l'heure

Valérie Gauvin (photo MHSC)
Valérie Gauvin (photo MHSC)
Frédéric Mendy, pas content de la première période parisienne, effectuait sept changements à la pause, et la physionomie de la rencontre changeait logiquement avec une équipe plus proche de son équipe-type. Après quelques minutes à peine dans ce second acte, Valérie Gauvin parvenait à placer son pied au duel avec Irene Paredes, et obligeait Christiane Endler à un arrêt réflexe, avant que la défense parisienne n'arrive à se dégager (49'). Peu après l'heure de jeu, l'attaquante tricolore une nouvelle obligeait la gardienne chilienne à un bel arrêt, mais Gauvin pouvait reprendre le ballon qui se dirigeait dans le but vide, avant que Morroni ne dégage de justesse (66'). Le PSG s'était lui montré dangereux sur une frappe d'Ashley Lawrence captée en deux temps par Perrault (60'), qui captait bien une frappe de Morroni ensuite (73'). Elle avait pu se reposer sur sa défense alors que Huitema et Diani avaient tenté leur chance (63').

Peu avant le début du dernier quart d'heure, Morroni ratait un dégagement, Nérilia Mondésir s'emparait du ballon et en voulant le récupérer, la latérale francilienne était sanctionnée d'un penalty qui permettait à Gauvin de prendre Endler à contre-pied (74'). Une égalisation qui redonnait un regain d'énergie aux Héraultaises, proches de prendre l'avantage dans la foulée avec une tête de Gauvin qui trouvait la barre transversale parisienne (78'). Les deux équipes tentaient de faire la différence avant la fin du temps réglementaire sans y parvenir. Et finalement, suite à une deuxième période plus équilibrée entre Parisiennes et Montpelliéraines, voire dominée par les Héraultaises, le titre allait se jouer lors d'une séance de tirs au but. A noter au cours de celle-ci qu'il a fallu deux tentatives à Nadia Nadim pour inscrire son tir au but, retiré car Perrault (très solide sur la séance), qui avait repoussé sa première tentative, n'avait pas gardé de pied sur sa ligne. La décision se faisait à la mort subite, après un échec de Paulina Dudek côté parisien, Elisa De Almeida offrait le titre à Montpellier.

Le Bayern Munich troisième

Reprise difficile pour Bachmann et Chelsea (photo CFCW)
Reprise difficile pour Bachmann et Chelsea (photo CFCW)
Dans la petite finale, qui opposait le Bayern Munich à Chelsea, les Londoniennes ont concédé une nouvelle large défaite 0-5, avec un triplé de Lineth Beerensteyn, sans réussir cette fois-ci à trouver le chemin des filets adverses.

Après avoir concédé sa première défaite de la préparation face au PSG il y a deux jours, le Bayern Munich n'a pas eu à forcer son talent face à Chelsea pour terminer le tournoi sur une bonne note et une prestation plutôt aboutie même s'il faut relativiser en raison de la faiblesse de son adversaire. Des erreurs individuelles, une défense globalement apathique à l'image du troisième but bavarois, et un total de dix buts encaissés en deux rencontres. Les Blues viennent de débuter leur préparation et on n'en attendait pas beaucoup, elles ont réussi à décevoir. Mais il n'y a bien sûr pas de leçon à retirer de ces résultats, disputés sous une chaleur étouffante en tout début de préparation.

Les buts
1-0 (14') Lineth Beerensteyn ouvre le score en entrant dans les buts avec le ballon, qui n'avait apparemment pas complètement franchi la ligne après avoir rebondi sur la barre sur un lob de Linda Dallmann suite à une erreur de Magda Eriksson.
2-0 (26') Spécialiste ès buts contre son camp, Millie Bright a envoyé dans ses filets une frappe de Giulia Gwinn en angle fermé, après avoir éliminé Carly Telford sur un service de Beerensteyn.
3-0 (44') But de Jovana Damjanovic servie par Dallmann suite à un mouvement collectif bavarois au sein d'une défense londonienne apathique.
4-0 (52') But de Lineth Beerensteyn, servie par Dallmann, qui arrive lancée dans surface et envoie un tir puissant du gauche depuis l'intérieur de la surface.
5-0 (72') But de Lineth Beerensteyn de la tête sur un service de Melanie Leupolz couloir droit.

LES FICHES

Finale
Jeudi 8 août 2019 - 21h00
PARIS-SAINT-GERMAIN - MONTPELLIER HSC : 1-1 (1-0) (tirs au but : 3-4)
Colomiers (Stade Michel Bendichou)
Temps lourd (35°C) - Terrain bon
Spectateurs : 4 000 environ
Arbitres : Maïka Vanderstichel assistée de Solenne Bartnik et Camille Soriano. 4e arbitre : Charlène Laur
Buts : Grace Geyoro 41' ; Valérie Gauvin 74' s.p.
Avertissements : Ashley Lawrence 77', Annahita Zamanian 89' au PSG ; Easther Mayi Kith 11', Sarah Puntigam 83' à Montpellier
Tirs au but : Périsset (1-0), Le Bihan (arrêté), Katoto (arrêté), Toletti (1-1), Nadim (2-1), Mondésir (2-2), Khelifi (3-2), Puntigam (3-3), Zamanian (arrêté), Karchaoui (non cadré), Dudek (non cadré), De Almeida (3-4)

PSG : 16-Christiane Endler ; 2-Hanna Glas (17-Eve Périsset 46'), 14-Irene Paredes (cap.), 4-Paulina Dudek, 20-Perle Morroni ; 8-Grace Geyoro (27-Léa Khelifi 75'), 24-Formiga (7-Aminata Diallo 46') ; 11-Kadidiatou Diani (10-Nadia Nadim 68'), 13-Sara Däbritz (19-Annahita Zamanian 85'), 15-Karina Saevik (12-Ashley Lawrence 46') ; 23-Jordyn Huitema (9-Marie-Antoinette Katoto 68'). Entr.: Olivier Echouafni
Non utilisées : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 5-Alanna Cook, 18-Lina Boussaha, 33-Alice Sombath

Montpellier : 16-Cindy Perrault ; 20-Maëlle Lakrar (5-Elisa De Almeida 46'), 6-Anouk Dekker (cap.) (23-Morgane Nicoli 59'), 17-Lisa Martinez (7-Sakina Karchaoui 46') ; 2-Easther Mayi Kith (4-Marion Torrent 46'), 32-Laurence Saviana (8-Sandie Toletti 46'), 31-Solène Champagnac (27-Sarah Puntigam 46'), 24-Inès Belloumou (11-Nérilia Mondésir 46') ; 10-Marija Banusic (29-Clarisse Le Bihan 46') ; 21-Valérie Gauvin, 25-Marie-Charlotte Léger (34-Daïna Bourma 85'). Entr.: Frédéric Mendy
Non utilisées : 40-Marion Gros, 26-Manon Uffren, 33-Chloé Marty

Match pour la 3e place
Jeudi 8 août 2019 - 17h45
CHELSEA WFC (ANG) - FC BAYERN MUNICH (ALL) : 0-5 (0-3)
Colomiers (Stade Michel Bendichou)
Arbitre : Clémence Gonçalves
Buts : Lineth Beerensteyn 13', 52', 72', Millie Bright 26' c.s.c., Jovana Damnjanovic 44'
Aucun avertissement

Chelsea : 28-Carly Telford ; 7-Jessica Carter (6-Anita Asante 66'), 4-Millie Bright (cap.), 2-Maria Thorisdottir, 16-Magdalena Eriksson ; 18-Maren Mjelde (31-Charlotte Fleming 66'), 5-Sophie Ingle (11-Guro Reiten 46'), 10-Ji So-yun (24-Drew Spence 46') ; 9-Bethany England (21-Deanna Cooper 66'), 14-Francesca Kirby (17-Adelina Engman 66'), 23-Ramona Bachmann. Entr.: Emma Hayes
Non utilisées : 30-Ann-Kathrin Berger, 32-Emily Orman

Bayern Munich : 28-Jacintha Weimar (33-Carina Schlüter 46') ; 5-Ali Riley, 14-Amanda Ilestedt (38-Kristin Kögel 74'), 17-Kathrin Hendrich (2-Laura Donhauser 61'), 19-Carina Wenninger ; 7-Giulia Gwinn (27-Gia Corley 74'), 8-Melanie Leupolz (cap.), 10-Linda Dallmann, 16-Lina Magull (3-Simone Boye Sorensen 56') ; 6-Lineth Beerensteyn (37-Anja Pfluger 74'), 9-Jovana Damnjanovic (29-Nicole Rolser 61'). Entr.: Jens Scheuer
Non utilisées : 1-Laura Benkarth, 18-Dominika Skorvankova, 21-Simone Laudehr

Vendredi 9 Août 2019
Charlotte Vincelot


Dans la même rubrique :