Footofeminin.fr : le football au féminin

Amélie Coquet : « Finir en beauté »

Huit victoires en huit matchs. Grâce à une fin de saison canon, Juvisy est assuré de jouer la Coupe d'Europe l'année prochaine. Avant de se rendre à Hénin-Beaumont, les Essonniennes accusent une longueur sur le leader lyonnais. Amélie Coquet, l'attaquante de Juvisy, ne « croit pas » au titre car les Rhodaniennes se déplacent à Montigny, dernier et condamné à la D2.



Amélie Coquet face à Laëtitia Agab (photo : Marc Giachello)
Amélie Coquet face à Laëtitia Agab (photo : Marc Giachello)
Après l'avoir emporté contre Montigny (4-0), la semaine dernière, Juvisy va retrouver l'Europe, ça fait quoi ?
Ça fait plaisir, il y a quatre ans qu'on attendait ça. Même si je suis assez surprise car à la mi-saison, on n'y croyait pas trop, on ne pensait pas qu'on finirait à cette place.

C'était l'objectif du début de saison ?
Oui c'était l'objectif. Mais je crois qu'à la trêve on était 4e ou 5e (ndlr : 3e en fait), on n'avait pas lâché mais on ne s'attendait pas à finir le championnat deuxième. Et puis dans le sprint final, on n'a pas fait d'erreurs, contrairement aux autres équipes.

Vous restez sur une impressionnante série de huit victoires consécutives, 28 buts marqués et un seul encaissé. Que s'est-il passé ?
Comme on était mal classé, je pense que ça nous a réveillé. Après on n'avait plus la pression du résultat car peut-être qu'on ne s'y attendait plus et puis on a enchaîné les victoires.

« Les matchs contre Montpellier nous enlèvent le titre »

Vous n'êtes qu'à un point de Lyon mais croyez-vous encore au titre ?
Non, il faudrait que Lyon perde ce week-end, et je n'y crois pas. Ce sont surtout les matchs contre Montpellier qu'on regrettent car on fait un nul et une défaite, ce sont ces rencontres qui nous enlèvent le titre.

Les Lyonnaises ne peuvent pas lâcher à Montigny ?
On peut toujours y croire un peu mais ça m'étonnerait. Les Lyonnaises jouent contre Montigny, nous on vient de les battre 4-0, c'est une équipe qui est sûre de descendre. Ce n'est pas une formation qui va se battre pour rester en D 1, car même si elle gagne, elle sera rétrogradée.

Le fait que l'OL écrase moins le championnat que les années précédentes, c'est dû à quoi ?
Elles ont été loin en Coupe d'Europe et à un moment donné, il y a eu un peu de fatigue. Elles étaient très motivées par cette compétition, elles ont peut être laissé le championnat un peu de côté. Tout cela leur a fait faire des erreurs, c'est la première année où elles perdent un match à Hénin, par exemple. Elles étaient trop concentré sur leur Coupe d'Europe, elles ont lâché du lest en championnat et ne s'attendaient pas à voir les autres équipes réagir. A mon avis, l'année prochaine, elles se reprendront, elles feront plus attention.

Comment abordez-vous le dernier match à Hénin ?
On sait qu'on est deuxièmes, on veut finir en beauté. On a toujours le petit espoir d'être championnes mais même si on ne l'avait pas, après une longue série où on n'a pas perdu un seul match on ne va pas aller perdre à Hénin.

Ça gâcherait la fin de saison ?
Oui ça ne changerait rien au classement mais ça la gâcherait.

« A Hénin, ça joue toujours »

(photos : Marc Giachello)
(photos : Marc Giachello)
Hénin n'a plus rien à jouer, vous quasiment rien, on peut s'attendre à un match débridé ?
Je ne sais pas trop. De toute façon, à Hénin, quelque soit la situation du club, ça joue toujours. Une équipe du Nord, ça joue du début à la fin du match. Ça va être une rencontre normale comme si elle se déroulait en début de saison.

Qu'est-ce qu'il faudra faire pour l'emporter ?
Au niveau tactique, technique on n'a prouvé ces derniers temps qu'on n'avait pas de souci. Il va falloir être très concentrée, car c'est le dernier match et on est assurée de la deuxième place. On ne doit pas oublier que l'objectif c'est de le gagner et pour cela il faudra être concentrée jusqu'à la fin.

Vous allez revenir dans votre ancien club, ça fait toujours plaisir ?
Oui même si Hénin a beaucoup changé depuis que je suis partie (ndlr : en 2005). Je ne connais plus beaucoup de monde cependant ça fait toujours plaisir de revoir les dirigeants. En plus, c'est un club qui m'a beaucoup apporté, j'ai passé de très belles années là bas, je l'ai quitté simplement pour jouer dans une formation du haut de tableau.

Vous avez joué 19 matchs et inscrit 5 buts, comment jugez-vous votre saison ?
Je pense que j'ai fait une bonne saison, maintenant j'ai joué attaquante sur un côté. Par rapport aux deux autres attaquantes, je ne marque pas énormément de buts car je ne suis pas une buteuse. A la base je suis milieu de terrain. J'adore jouer à ce poste plus offensif mais contrairement à Julie (ndlr : Machart) qui joue de l'autre côté, je marque moins de buts. Mais ça ne m'empêche d'être satisfaite.

Propos recueillis par Thibault Simonnet pour footofeminin.fr

Samedi 12 Juin 2010
Thibault Simonnet

Dans la même rubrique :