Footofeminin.fr : le football au féminin

Ballon d'Or FIFA (Meilleure joueuse et meilleur entraîneur F) - Plus de Françaises et Français chez les finalistes

Les concurrentes au titre de meilleure joueuse de l’année et de meilleur entraîneur d'une équipe féminine ont été annoncés ce 30 novembre. Plus de représentants français en lice (Amandine Henry, Eugénie Le Sommer, Gérard Prêcheur et Farid Benstiti)



Chez les joueuses par ordre alphabétique, les nommées au FIFA Ballon d’Or 2015 sont Carli Lloyd (État-Unis/Houston Dash), Aya Miyama (Japon/Okayama Yunogo Belle) et Célia Šašić (Allemagne/FFC Francfort) qui se disputeront donc le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA 2015.

Les nommés pour les titres d’Entraîneurs de l’Année FIFA pour le football féminin sont par ordre alphabétique Jill Ellis (États-Unis/équipe nationale américaine), Mark Sampson (Pays de Galles/équipe nationale d’Angleterre) et Norio Sasaki (Japon/équipe nationale du Japon).

Ces nommés ont été confirmés à l’issue d’un vote effectué par les capitaines et entraîneurs des équipes nationales féminines des associations membres de la FIFA ainsi que des représentants de médias internationaux sélectionnés par la FIFA et France Football. Les taux de participation sont les suivants pour les scrutins des distinctions féminines : 136 avec pour les associations membres (capitaines et sélectionneurs) : 76.83% et pour les représentants des médias : 80,92%.

Carli Lloyd qui était la seule joueuse dans la liste des candidats nommés du Prix Puskás de la FIFA, qui récompense l’auteur du plus beau but de l’année ne fait pas partie des trois derniers candidats (Alessandro Florenzi, Wendell Lira et Lionel Messi).

Toutes ces distinctions seront remises lors de la cérémonie du FIFA Ballon d’Or qui aura lieu le 11 janvier 2016 au Palais des Congrès de Zurich.

Mardi 1 Décembre 2015
Sebastien Duret


1.Posté par Jean-Claude LIBERT le 30/11/2015 16:23
jeanclaude.libert77@hotmail.fr
Bonjour,

Bon pas de surprise . La FIFA, celles et ceux qui ont désigné les finalistes ont suivi la règle qui dit que ce sont d'abord les titres qui sont récompensés et non le talent étalé sur l'année.

Pour C LLOYD cela aurait été une grosse surprise après ses 3 buts en finale de CDM dont celui de 45 m qui éblouit tout le monde mais certainement pas moi. En effet s'il faut avoir la présence d'esprit de faire ce genre de tir, il faut surtout voir la position et l'action de la gardienne japonaise . Elle est sur sa ligne des 16 m et elle aurait eu tout le temps de prendre le ballon si elle n'était malhabilement tombée en se retournant et en courant, en vain, après le ballon à 4 pattes . mais elle sera BALLON D'OR et ce ne sera pas un scandale.

Pour MIYAMA, je ne comprends pas sauf que le JAPON ayant été en finale, il était facile de prendre une joueuse finaliste de plus venant de la confédération asiatique. Elle sera 3é ....

Enfin C SASIC a gagné la WCL 2015 avec FRANCFORT. Heureusement que le règlement de la WCL a changé sinon elle était hors course pour cette année car finissant 3é du championnat allemand.
C'est là son seul fait d'armes car sur la scène mondiale elle n'a pas réussi sa CDM mais les allemandes ont battu la FRANCE malgré une très nette domination des françaises et ont ainsi joué la 1/2 finale contre les ETATS UNIS.
De plus elle est partie en retraite et être dans les 3 est la récompense pour sa carrière. Elle sera 2é ...

Rien de nouveau dans ce monde spécial de la FIFA et les 3 continents sont représentés. Que rêver de mieux !!!.

Pour faire partie du dernier trio il faut un titre et pas forcément être la meilleure joueuse de monde à son poste pour être BALLON D'OR ... A HENRY en est le plus bel exemple .


Dans la même rubrique :