Footofeminin.fr : le football au féminin

Bilan 2010 : la D1 reste sous l'emprise lyonnaise

Même si Lyon aura connu quelques accrocs lors de l'exercice 2009-2010, le championnat de D1 ne leur a pas échappé. Cette saison, avec un parcours sans faute, les Lyonnaises semblent bien parties alors que la lutte s'annonce acharnée derrière entre Montpellier, PSG et Juvisy.



Necib face à Plaza (photo : Van Gol)
Necib face à Plaza (photo : Van Gol)
Battues par Juvisy et Hénin-Beaumont (2-0, 3-1), accrochées par le PSG (0-0, 1-1), le champion 2010 aura tout de même conserver son titre. Mais l'OL a trouvé sur sa route de sérieux candidats qui ont rivalisé. Un quatuor s'est en effet détaché avec au final Juvisy à seulement une longueur du champion, suivi par le PSG et Montpellier qui auront été des sparings-partners de choix. Si Lyon est allé au bout, le suspense l'aura été aussi jusqu'au bout car ce n'est finalement que lors de la dernière journée que le titre a été acquis.

Dans la course au maintien, Soyaux habituel pensionnaire de D1 après avoir flirté avec la relégation il y a un an, n'a pas cette fois-ci pu y échapper, tout comme Montigny dont l'aventure en D1 n'aura duré qu'une saison. De Saint-Etienne à La Roche sur Yon, 5 équipes se sont tenues en huit points, alors qu'Yzeure aura été un surprenant 5e.

Le nouvel exercice qui a débuté en septembre dernier semble confirmer l'existence d'un quatuor de tête. Il reste cependant à en connaître l'ordre. Et à mi-parcours, il est bien difficile de se faire une idée. Si Lyon a aligné 10 victoires en 10 matchs et semble bien parti pour conserver son titre, derrière ils sont trois à batailler pour le sésame européen. Aujourd'hui, Montpellier est le dauphin mais le PSG avec trois matchs en retard contre deux pour Montpellier peut venir retirer cette place. Juvisy avec deux défaites et un match en retard sera aussi à l'affût, mais il faudra aussi voir l'énergie dépensée en Ligue des Champions, qui a toujours été un aspect non négligeable pour les clubs français en coupe d'Europe.

Derrière, le promu Rodez effectue un parcours similaire à celui d'Yzeure il y a deux ans, et pourrait permettre d'obtenir le maintien espéré. Ensuite, avec les matchs en retard et une dure bataille, cela reste très ouvert même si certaines équipes doivent rapidement combler un retard de points pour ne pas connaître en 2011 la relégation.

Les résultats


Quelques faits et chiffres

PROMUS.
Le Mans et Rodez découvrent cette saison la D1. Les deux clubs ont connu plusieurs saisons fastes passant de D3 à D2 et la saison dernière de D2 en D1. Les débuts sont prometteurs puisque Rodez est 5e, alors que Le Mans est 9e.

DEFENSE.
Le leader possède la meilleure défense du championnat (1 but encaissé face à Juvisy) mais Montpellier (3) et le PSG (4) ne sont pas loin. D'ailleurs l'an dernier, le PSG avait la meilleure défense du championnat (8 buts) devant Lyon (11) et Montpellier (18).

ATTAQUE.
Les Lyonnaises sont sur la même dynamique offensive que l'an passé (93 buts en une saison, 46 actuellement à mi-saison). Un scénario différent pour le PSG qui comptait 62 buts en 2009-2010 pour seulement 18 en 9 matchs cette saison.

BUTEUSES.
L'an passé Le Sommer avait terminé meilleure buteuse avec 19 réalisations devant Delie (18) et Katia (17). Cette saison, Tonazzi mène le bal avec 11 buts inscrits soit presque le total de toute la saison dernière pour la Juvisienne (12). Son meilleur total avec Juvisy reste lors de la saison 2007-2008 avec 27 buts.

JOUEUSES.
La saison dernière, 295 joueuses ont participé aux rencontres de D1. Quatre ont même joué l'intégralité des minutes : Méline Gérard (Montigny), Audrey Malet (Juvisy), Marion Mancion (Hénin-Beaumont), Aude Moreau (Montigny). Cette saison, elles sont actuellement 243 à avoir foulé les terrains de D1.

Dimanche 26 Décembre 2010
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :