Footofeminin.fr : le football au féminin

Bilan D1 - FF YZEURE Allier Auvergne n'a pas vécu le même cauchemar

Dernier de D1 à la trêve l'année dernière, les Yzeuriennes n'ont cette fois pas connu le même début de saison. Classée septième, l'équipe semble avoir réglé ses problèmes défensifs. Reste maintenant à trouver la bonne formule en attaque.



Face à Soyaux, Yzeure a acquis une précieuse victoire (4-2)
Face à Soyaux, Yzeure a acquis une précieuse victoire (4-2)
« On m'aurait dit ça en début de saison, j'aurais signé tout de suite. Avoir six points d'avance sur le premier relégable c'est bien mais finalement après avoir fait tous les matches allers, on aurait pu espérer un peu mieux. C'est un bilan un peu mitigé. » Patrice Degironde, le coach, balance entre deux sentiments. Bien ancré à la septième place de D1 avec 25 points, Yzeure a connu une fin d'année compliqué en concédant le nul face à Vendenheim à domicile (2-2) et en se faisant balayer par Montpellier (4-0). La trêve est donc arrivée au bon moment : « On a commencé à avoir quelques blessures et à s'essouffler. La grosse contre-perf', c'est contre Vendenheim à la maison et perdre un match par 4 buts d'écart, ça ne nous était jamais arrivé cette saison mis à part face à Lyon. » Le coach yzeurien souligne aussi la qualité d'un groupe « homogène » avec des filles qui ont « toute le niveau D1 ». La preuve ? Seule la gardienne Thaïs et la capitaine Faustine Roux ont participé à l'intégralité des rencontres qu'elles ont jouées. « Je me repose sur un groupe équilibré avec un bon état d'esprit ».

"Pas assez percutantes offensivement"

Bilan D1 - FF YZEURE Allier Auvergne n'a pas vécu le même cauchemar
Par rapport à l'an dernier, Yzeure a aussi resserré les boulons en encaissant 23 buts contre 38 la saison dernière : « On a commencé à retrouver une solidité défensive sauf lors du dernier match à Montpellier ». C'est finalement dans le domaine offensif où le club pèche avec seulement quinze buts inscrits, un de plus que Soyaux. « On a de la chance que nos buts nous rapportent presque systématiquement des points. Mais on n'est pas assez percutantes offensivement et pas assez constantes sur tout un match, on fait souvent une bonne mi-temps ou une bonne heure mais après... » Si Anaïs Ribeyra (5 buts) a fait un début de saison canon, Anne Sirot et Claire Guillard « qui n'ont jamais pu être au top physiquement » n'ont pas encore pris la relève. « On s'est un peu trop reposé sur Anaïs mais elle n'a pas encore une saison complète de D1 dans les jambes. »
Côté mercato, à part le recrutement d'Emilie Gonssollin, Yzeure ne devrait pas bouger à l'intersaison. « On n'avait pas de gauchère dans l'équipe, Emilie Gonssollin va nous apporter de l'expérience. Je suis satisfait du groupe que j'ai et puis je possède des U19 intéressantes qui intègrent régulièrement les entraînements. On va essayer de sortir des joueuses de chez nous plutôt que de recruter à l'extérieur. »

Thibault Simonnet

Le souhait pour 2012

Patrice Degironde : « On ne veut pas être le Toulouse de l'an dernier et on espère confirmer les progrès qu'on a pu faire en étant la bonne surprise de ce championnat. On aimerait aussi avoir un peu de chance au tirage en Coupe de France pour faire un bon parcours. »

LES CHIFFRES FOOTOFEMININ


Lundi 2 Janvier 2012

Dans la même rubrique :