Footofeminin.fr : le football au féminin

Bilan D1 - Le FCF JUVISY ESSONNE cinq ans après...

Avec un groupe plus étoffé, sans Ligue des champions à jouer et un Lyon moins performant, Juvisy obtient, pour la première fois depuis la saison 2006/2007, le titre de champion d'automne



Sandrine Mathivet connait les forces de son groupe
Sandrine Mathivet connait les forces de son groupe
« Si on m'avait dit que l'on serait champion d'automne, j'aurais signé tout de suite. On a fait une très bonne première partie de championnat, maintenant la route est encore longue pour arriver au titre de champion ». Sandrine Mathivet savoure l'instant présent. Leader de D1 à la trêve avec 10 victoires, 1 nul et 1 défaite, les Juvisiennes n'avaient plus obtenu ce titre honorifique depuis la saison 2006/2007. Alors quelles ont été les clés de cette début de saison canon ? « On a bien négocié tous les matches sauf celui de Saint-Etienne (défaite 4-1), ça a d'ailleurs été un peu le déclic, on a été assez vexés de cette défaite et les filles ont bien réagi. On a été les plus régulières et comme Lyon ne gagne plus tous ses matches, on est premières avec un petit point d'avance. Et puis il y a aussi une solidarité pendant les matches, cette équipe commence vraiment à se connaître depuis le temps ». L'apport de nouvelles joueuses comme Inès Dhaou ou encore Adeline Rousseau et l'absence de Ligue des Champions sont deux autres éléments de réponse au bon début de saison de Juvisy : « On a un groupe plus étoffé et cela me permet faire récupérer certaines joueuses et puis on n'a pas la pression de la Ligue des champions qui nous avaient pompé pas mal d'énergie l'an passé. »

"Il fallait que ça change !"

Dhaou retrouve son meilleur niveau (photo LMP)
Dhaou retrouve son meilleur niveau (photo LMP)
L'entraîneur de Juvisy avait aussi clairement annoncé son intention d'être championne à la fin de l'année. Quitte à mettre un peu de pression sur ses filles. « J'aime bien le changement et ça fait un certain moment que Lyon est champion et que l'on n'ose pas s'attaquer à eux, il fallait que ça change. Et comme tout entraîneur, je suis là pour gagner donc autant avoir des vues assez hautes. J'ai dit les choses très clairement depuis le début de saison au moins on sait là où l'on va. »
Pour glaner un nouveau titre de champion, les Juvisiennes – 12 buts encaissés contre seulement 3 pour Lyon – devront cependant faire preuve de plus de rigueur défensive : « J'ai des joueuses qui ont quelques oublis défensifs et ça ce n'est plus possible mais tout le groupe doit être plus rigoureux. Défendre, c'est un état d'esprit, un sacrifice. On ne devient pas défenseur comme ça, c'est toute une philosophie de vie mais c'est aussi un rôle ingrat puisqu'on ne met jamais en haut de l'affiche un défenseur. Mais si une équipe n'a pas de bons défenseures, ça devient compliqué. » La reprise du championnat se fera progressivement pour Juvisy qui affrontera Hénin avant de se déplacer à Montpellier le 15 janvier. Un premier tournant dans la course au titre.

Thibault Simonnet

Le souhait pour 2012

Sandrine Mathivet : « Que Juvisy soit championne de France et que le foot féminin se développe encore et avec toutes les personnes et les gens qui croient à ce football. »

LES CHIFFRES FOOTOFEMININ


Mercredi 4 Janvier 2012

Dans la même rubrique :