Footofeminin.fr : le football au féminin

Bilan D1 – Le PSG « en dessous » de ses objectifs

Quatrième à cinq points de la deuxième place, le PSG va devoir faire un sans faute durant ce mois de janvier pour recoller aux équipes de tête.



Camillo Vaz (photo LMP)
Camillo Vaz (photo LMP)
« On est plus qu'en dessous de nos objectifs puisqu'on s'était fixé comme objectif de terminer premier ou deuxième ». Camillo Vaz, le coach du PSG n'est pas satisfait de cette première partie de saison. Quatrième à six points du leader juvisien, les Parisiennes, notamment tenues en échec par Yzeure (2-2) et Guingamp (0-0), n'ont désormais plus le droit à l'erreur. « On a eu un début de saison très chargé, il reste quelques matches pour redresser la barre mais ce début de saison est une grosse contrariété. » En cause, la Ligue des Champions et la double confrontation face à Francfort dès les huitièmes de finales de la compétition. « Le tirage au sort de l'UEFA nous a été préjudiciable puisqu'en l'espace de deux semaines on a affronté deux grosses équipes du championnat de France (Lyon et Juvisy) et le leader du championnat d'Allemagne. C'est une exigence de club professionnel dans un monde amateur et ce fut compliqué pour nous. Ce facteur européen a joué notamment dans le match de Juvisy. » Mais le coach reconnaît les bienfaits de cette expérience européenne : « Les filles ont pu engranger de l'expérience en jouant des matches de très haut niveau. »

"Le groupe doit maintenant répondre mieux que ça aux attentes"

Les recrues américaines ont pris leurs repères au PSG (photo LMP)
Les recrues américaines ont pris leurs repères au PSG (photo LMP)
Autre raison de cette quatrième place, « l'inefficacité offensive ». Les joueuses de la Capitale n'ont inscrit que 24 buts tandis que Juvisy (40 buts) et Montpellier (37 buts) s'en tirent beaucoup mieux. Lyon (71 buts) étant hors concours. « C'est une chose que l'on travaille depuis un moment mais on a du mal à être très performantes dans ce domaine. » Mais pas question de recruter pour autant. Avec l'Américaine Ella Masar ou Kenza Dali (déjà 8 buts), Paris est déjà bien pourvu dans ce secteur : « On ne va pas rechercher une joueuse supplémentaire, c'est très compliqué de trouver quelqu'un. Et puis on est avant tout un club privilégié, je le dis sans cesse aux filles. L'objectif était de construire un groupe et celui-ci doit maintenant répondre mieux que ça aux attentes.» Avec un mois de janvier très favorable (réception de Muret et Soyaux et déplacement à Rodez), les Parisiennes peuvent revenir dans la course car il y aura pas mal de duels de haut de tableau dans les prochaines semaines.

Thibault Simonnet

Le souhait pour 2012

Camillo Vaz : « Il faut continuer à ouvrir les voiles pour le foot féminin à tous les niveaux. Tous les clubs ont besoin de mobilisation, d'aide. De toute façon c'est le moment ou jamais. A Paris, on a la chance d'être soutenu, ça avance doucement mais sûrement. On a la chance d'être des privilégiés mais on a encore envie d'avancer, d'avoir beaucoup d'audience et de demandes pour que les filles soient reconnues à leur juste valeur. »


Jeudi 5 Janvier 2012


Dans la même rubrique :