Footofeminin.fr : le football au féminin

Bilan D1 - Les VERTES ont besoin de « prendre confiance » en elles

Solidement ancrées à la cinquième place, les Stéphanoises aimeraient enfin s'immiscer dans le top 4 lors de cette deuxième partie de saison. A condition de prendre conscience en leurs qualités.



Rose Lavaud, un recrutement qui a porté ses fruits (photo assefeminin.fr)
Rose Lavaud, un recrutement qui a porté ses fruits (photo assefeminin.fr)
La cinquième place de ce championnat est devenue une chasse gardée de l'ASSE depuis deux ans. Mais le coach stéphanois Hervé Didier aimerait que son équipe puisse aller plus haut et qu'elle prenne conscience de ses qualités : « On manque un peu d'expérience mais aussi de confiance en nous. On n'a pas confiance en nos capacités et on regarde les équipes du top 4 comme des équipes presque invincibles et du coup on est un peu moins performants ». L'exception fut ce match remporté quatre à un contre Juvisy au mois d'octobre : « Les filles pensent qu'on a battu Juvisy parce qu'elles étaient moins fortes sur ce match-là. Mais si elles étaient moins fortes c'est parce qu'on les a perturbées. Cela ne veut pas dire que, sur toute une saison, on est meilleure que Juvisy mais, sur un match, on était plus fortes parce qu'on s'était donné les moyens pour les faire chuter. Il faut prendre confiance en nous ».

"Il ne manque peut-être pas grand chose mais il manque encore un truc"

En octobre, l'ASSE s'est imposé 3-1 à Vendenheim (photo FCV)
En octobre, l'ASSE s'est imposé 3-1 à Vendenheim (photo FCV)
Un motif de satisfaction ? Le faible écart. Si les Foréziennes comptent cinq point de retard sur cette fameuse quatrième place ; l'an dernier, les Vertes en accusaient huit après douze journées. « Le regret c'est d'avoir perdu quelques points en fin d'année contre Guingamp (1-1) et Rodez (2-2). Si on avait gagné, on serait sans doute encore plus près. Il ne manque peut-être pas grand chose mais il manque encore un truc. »
La plus grosse déception de cette première partie de saison reste la rencontre perdue face à Paris alors que les Stéphanoises avaient réussi à égaliser : « Au vu du match, on doit pouvoir faire mieux. Comme le match a été filmé, on s'est aperçu que le but qui nous avait été refusé aurait dû être accordé. Malgré tout, on a fait un bon match même si on n'a pris qu'un point ».
Le recrutement de l'intersaison a aussi été « positif » avec une mention spéciale pour Rose Lavaud et Sarah Palacin (4 buts chacune) ou à un degré moindre Laury Jesus (3 buts) : « Même si les filles n'ont pas toutes le même temps de jeu, elles travaillent, elles s'améliorent. Tout le monde bosse et je suis persuadé que certaines filles peuvent encore apporter des choses, il leur fallait peut être un temps d'adaptation supplémentaire. »
Finalement, la seule ombre au tableau, c'est le départ précipité de Caroline La Villa à Monteux en D2 : « C'est le gros point interrogation. Pour en avoir discuté avec les joueuses de l'équipe, elles sont tout aussi surprises. Cela restera une énigme pendant quelque temps peut-être qu'un jour on saura pourquoi... Elle n'a pas été titulaire une fois, elle a décidé de s'en aller, c'est difficilement compréhensible mais elle a sans doute ses raisons. »

Thibault Simonnet

Le souhait pour 2012

Hervé Didier : On aimerait gagner de nouveau le challenge. Maintenant qu'on y a goûté, on a vraiment envie de faire aussi bien que l'an dernier même si cela ne sera pas simple. L'ambition c'est toujours d'accrocher cette quatrième place, d'embêter les équipes de tête. On en est capable mais on sait que ce sera très difficile. »

LES CHIFFRES FOOTOFEMININ


Lundi 2 Janvier 2012


Dans la même rubrique :