Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Eugénie LE SOMMER : "On a gagné, c'est ce qui compte aujourd'hui"

L'attaquante des Bleues, auteur de son 45e but personnel, a été décisive dans ce match d'ouverture du Mondial. Une victoire qui permet d'entrevoir la suite sereinement.



photo FIFA.com
photo FIFA.com
Comment avez-vous géré ces conditions de jeu ?
Il y avait beaucoup de vent, et la pluie s'en est mêlée. C'était des conditions difficiles. Mais c'était pour les deux équipes. On a eu un peu plus de mal à poser notre jeu, mais il fallait gagner. Le ballon fusait un peu plus mais il faut s'adapter.

Mais le début de match a été difficile ?
On avait à coeur de bien débuter ce match et il était important de gagner. On n'était pas libérées, c'était important de répondre aux Anglaises dès le début de match. On a essayé de le faire et puis après de poser notre jeu. Mais c'est vrai que le début a été un peu compliqué.

Est-ce le but d'une joueuse en pleine confiance ?
Quand on joue devant, quand on est attaquante, on nous demande d'être décisive, de tenter, de faire la passe ou de mettre le but, c'est ce que j'ai essayé de faire aujourd'hui. Ca m'a souri sur une de mes premières frappes. C'était important de marquer vite. On a marqué vite et cela nous a libéré. Après on a su maîtriser le match.

"On a fait tourner le ballon"

Est-ce un soulagement de gagner ?
Oui un soulagement, on voulait bien entrer dans le match, c'est chose faite aujourd'hui. C'est bien aussi pour la confiance, c'était l'Angleterre, c'était le gros match du groupe même si contre le Mexique et la Colombie, ce ne sera pas facile. Mais au niveau du classement, l'Angleterre était devant (6e), c'était difficile. On est vrai satisfaite. Ce n'est pas notre meilleur match mais on l'a gagné et c'est ce qui compte aujourd'hui. C'est important de prendre les trois points.

Comment expliquer la deuxième période moins rythmée ?
A 1-0, ce n'était pas à nous de faire le jeu. On était sereines, on a fait tourner le ballon et les Anglaises ne sont pas trop venues nous chercher à part en début de deuxième. Après on a géré le match. On n'avait pas envie de prendre de but.

Pouvez-vous nous parler de l'association à deux attaquantes ?
C'est un système qui me va, j'essaye de prendre les infos, on se parle beaucoup, on essaye de se trouver et de se compléter. On essaye de faire des choses différentes pour avoir une complémentarité.

A Moncton,
Sylvain Jamet

Lire aussi...


Mercredi 10 Juin 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :