Footofeminin.fr : le football au féminin

Bleues - Les réactions après MEXIQUE - FRANCE

Après la large victoire contre le Mexique (5-0), l'entraîneur Philippe Bergerôo et la capitaine Wendie Renard sont revenus sur ce dernier match de poule.



Wendy Renard a parlé de la performance d'Amandine Henry
Wendy Renard a parlé de la performance d'Amandine Henry
>> A propos du match
Philippe Bergeroô : Quand on gagne 5-0, l'entraîneur est toujours content étant donné qu'on parle souvent de l'inefficacité de cette équipe. Les filles ont rendu le match facile. On avait décidé et travaillé tactiquement pour aller chercher les Mexicaines très très hautes. On voulait gêner leur relance. Je tire un coup de chapeau aux 23, nous n'avons pas de blessées, très peu de cartons. On reste à notre place, le premier objectif c'était de sortir du groupe, c'est fait. On respire un peu, maintenant on va prendre match par match. On a beaucoup d'humilité, parce qu' en équipe de France on n'a jamais rien gagné depuis « X » années. Pour l'instant on s'est simplement rapproché des meilleures."

>> Une équipe de France avec un autre visage après la défaite contre la Colombie
Philippe Bergeroô: "On peut pas gagner tous les matches, on peut pas faire tout le temps des performances. Il faut toujours garder confiance en son équipe, protéger son groupe dans ses moments là c'est le plus important."

>> La non-titularisation de Louisa Nécib et Gaëtane Thiney
Philippe Bergeroô: "C'est un signe fort pour le groupe. Ça veut dire qu'il n'y a pas de titulaire. J'ai beaucoup de monde qui peut rentrer dans cette équipe. L'avenir immédiat c'est la coupe du monde, mais j'ai amené dix filles qui ont 20 ans pour les préparer aussi à la coupe du monde 2019."

Wendie Renard : "Quand on a l'efficacité devant le but, ça fait 5-0 !"

>> A propos du match
Wendie Renard: "Si on perdait ce soir on rentrait. On avait à cœur de réagir surtout après ce match difficile contre la Colombie. Aujourd'hui on arrive à marquer dès la première minute, ça facilite les choses. On finit premières. Il faut préparer la suite, c'est important de faire les efforts pendant 90 minutes et de respecter l'adversaire. Dans le jeu pour l'instant c'était plutôt pas mal, il nous manquait l'efficacité devant le but, aujourd'hui on a réussi à l'avoir. Quand on l'a ça fait 5-0. Une coupe du monde c'est tous les quatre ans on n'a pas la chance d'y être à chaque fois. Il faut profiter, on a l'impression que par moment on est tendu, il faut se lâcher. Ce soir tout le monde a pris du plaisir et le résultat est là c'est le plus important. On se projette mais on va d'abord bien récupérer puis voir contre qui on va tomber. On en a un peu marre de finir à la quatrième place, d'entendre dire : « oui la France aurait du, la France aurait pu » c'était important de saisir cette chance, et on a gagné c'est le plus important."

>> La performance d'Amandine Henry
Wendie Renard: "C'était important qu'elle se lâche elle aussi, par rapport à Lyon où je la fréquente au quotidien, elle avait tendance à jouer avec le frein à main en équipe de France et à plutôt rester défensif. Aujourd'hui elle a essayé deux frappes et la troisième était au fond. Quand elle joue comme ça elle nous fait énormément de bien."

Et aussi...


Jeudi 18 Juin 2015


Dans la même rubrique :