Footofeminin.fr : le football au féminin

Brèves de D1 (IV) - Zlatan, le retour des casseroles et 20€ d'amende

Footofeminin vous fait revivre la quatrième journée de D1F sous un angle inédit et décalé.



Amandine Henry lors de la séance photo de l'OL (photo Stéphane Guiochon/Le Progrès)
Amandine Henry lors de la séance photo de l'OL (photo Stéphane Guiochon/Le Progrès)
Le juste équilibre
Après le succès contre Juvisy dimanche, Gérard Prêcheur, le coach lyonnais ne pouvait que se satisfaire de ces deux victoires face à deux concurrents directs. « Voir son équipe inscrire 8 buts en deux semaines à des équipes comme Montpellier et Juvisy ne peut être que positif. Cette fois, nous avons eu un peu moins de maîtrise, mais beaucoup plus de situations de but. Je pense que nous avons trouvé un juste équilibre entre possession de la balle et percussion offensive », analysait-il dans les colonnes du Progrès

Les matches se suivent…
Juvisy qui ne s’est plus imposé depuis la saison 2009-2010 en championnat face à l’OL n’a pas pu contester la suprématie lyonnaise dimanche (défaite 4-1). « On a l'impression que les matchs contre Lyon se suivent et se ressemblent. Il n'y a pas grand chose à dire, sinon que nous sommes tombés contre plus fort que nous », a lâché Pascal Gouzenes dans les colonnes du Progrès. « On voit pourtant que l’on progresse année après année, mais le problème c’est que Lyon progresse également », déplorait, elle, Sandrine Dusang.

Dans les coulisses
Le photographe du Progrès, Stéphane Guiochon s’est glissé dans les coulisses de la photo officielle des filles de l’OL. Les clichés sont à retrouver sur le site du quotidien régional

Le retour des casseroles
« Je ne parle pas de foot avec les femmes, c’est ma vision des choses. Qu’elles retournent à leurs casseroles », avait lâché de manière très mal venue Bernard Lacombe à l'antenne de la radio RMC. Le conseiller de Jean-Michel Aulas à l'Olympique lyonnais est revenu, dans le Journal du Dimanche sur les propos qui lui avaient valu des accusations de sexisme en mars 2013. S’il en veut à Luis Fernandez de ne pas l’avoir rappelé, Lacombe s’en aussi pris à Patrice Lair qui ne l’avait pas épargné dans les médias. « Je lui ai dit : «Tu t'amuses avec qui tu veux dans le club, mais pas avec moi !» Mais ça ne nous empêche pas de garder de bonnes relations.» Sur le fond, le conseiller se défend d'être misogyne. «J'ai eu quatre sœurs, je sais ce que c'est ».

20€ d’amende
Marina Pascaud a grandement participé à la large victoire de Soyaux face à Arras (5-1). Un succès mais surtout un doublé pour la défenseuse sojaldicienne qui en est à son troisième but en D1. Des buts qui lui coûtent chers ! « En ce moment, j’ai de la réussite offensivement, tant mieux car je ne suis pas à 100% derrière. Et comme les filles me chambrent, je dois de l’argent à chaque fois que je marque un but. Donc aujourd’hui, c’est 20€ », rigolait-elle dans les colonnes deSud Ouest.

Un intrus parmi le « Big 4 »
Soyaux, qui a atomisé Arras 5 à 1 avec des doublés de Gwenaëlle Migot et Marina Pascaud, profite de la défaite des Héraultaises pour leur chiper la quatrième place avec un petit point d’avance.

Guingamp fait mieux que l'an dernier

L'EAG dans un bon tempo (crédit : Facebook En Avant les Filles)
L'EAG dans un bon tempo (crédit : Facebook En Avant les Filles)
Il y a urgence
C’était en substance le discours de Claude Rioust, l’un des coachs arrageois après la lourde défaite à Soyaux qui a plongé les Nordistes dans la zone rouge. « Une réaction devient urgente. Dans le second acte, on a manqué de combativité. On savait qu’on allait se battre pour le maintien, cela se confirme ».

La défense pas au niveau
Troisième match sans victoire pour les Ruthénoises qui ont encaissé quatre buts sur le terrain de Guingamp. Malgré le troisième but de Lemaître en D1 cette saison et le penalty d’Haupais, les Ruthénoises n’étaient pas dans le coup. « On ne s'est pas mis au diapason des exigences d'un match de D1, notamment en défense » regrette le coach, Nicolas Bach, dans Ouest France.

Les croisés ont lâché
Malgré leur succès 4-2, les Guingampaises ont perdu un élément clé de leur milieu de terrain, Caroline la Villa dont il semblerait que les croisés aient lâché dès la 9e minute de jeu.

Guingamp fait mieux
Dix points en quatre matches en ayant rencontré Paris et l’OL (défaite 3-0 à chaque fois). Difficile de faire mieux pour Sarah M’Barek et ses filles. « On est dans les objectifs, on fait même mieux que la saison dernière. Mais l’entame de match n’était pas bonne avec beaucoup d’erreurs techniques. C’était meilleur par la suite », confiait la coach guingampaise à Ouest France. Cette dernière se rappelait des matches nuls à Saint-Etienne (1-1) et contre Rodez (0-0) la saison dernière.

Bientôt du renfort à Metz
Lanterne rouge du championnat avec quatre défaites en quatre journées, les Messines, qui ont de nouveau chuté face à Saint-Etienne ce dimanche (1-0), espèrent avoir du renfort rapidement. Pour inverser la situation. « Nous sommes conscients de nos manques actuels, a indiqué René Franceschetti, l’un des responsables du club messin au Républicain Lorrain. Nous allons recruter deux joueuses offensives, sans doute une n°10 et une attaquante ».

En hommage à Charline
Une minute de silence a été observée dimanche dernier avant le match face à Arras en hommage à Charline Diacre. Partie dans la nuit du 17 au 18 septembre, la mère de Corinne Diacre était connue et reconnue pour son investissement. "Tout le monde la connaissait sans la connaître car on échappait pas à Charline lorsque l'on voulait se désaltérer au bord du terrain ou dans le club house" soulignait le club charentais sur son site Internet. Dirigeante de coeur, elle était pleinement impliquée depuis nombreuses années dans la vie du club de l'ASJ Soyaux.

Laure Boulleau adopte Zlatan !

Zlatan adopté par Laure Boulleau (image Twitter)
Zlatan adopté par Laure Boulleau (image Twitter)
L'ASSE sur le terrain des rugbymen
Le terrain de Léon Nautin, toujours pas homologué, les Stéphanoises affronteront Montpellier ce dimanche à 15h lors de la cinquième journée de D1F, sur la pelouse de l’Etivallière (situé à 200m de leur terrain habituel). Celui-ci est d’ordinaire occupé par les rugbymen du CASE qui évoluent en Fédérale 3. Nul doute que les supporters des Verts qui assisteront au match face à Toulouse à 14h feront le court déplacement pour encourager les Amazones.

Un jour sans
Même s’il reste encore dix-huit journées, les Isséennes, relégables, ont concédé une défaite qui pourrait être lourde de conséquence face à Albi (2-0). Après deux matches pourtant convaincants contre Juvisy et Montpellier, Issy a, cette fois, raté son match. « Nous sommes passés à côté, lâchait Nicolas Gonfalone. Pourtant, à l’entraînement, on a beaucoup de qualités qu’on n’arrive pas à mettre en place le jour J. Mais tout le monde serait surpris de voir l'impact qu'on a et le rythme que l’on met la semaine ».

Deux Albigeoises se livrent
Sur le site officiel d’Albi , deux joueuses albigeoises (Kimberley Cazeau et Anaïs Arcambal) se font tirer le portrait. On y apprend que Kim Cazeau s’est essayée au taekwondo plus jeune ou encore qu’Anaïs Arcambal est en troisième année de fac de médecine.

Montpellier rassuré
Malgré la défaite sur le gong après une tête lobée d’Horan, Montpellier s’est rassuré. « On a montré qu’on était à la hauteur d’une équipe qui veut gagner la Ligue des Champions et le championnat. C’est encourageant pour la suite », confiait Jean-Louis Saez, l’entraîneur du MHSC.

Boulleau recrute Zlatan
C’est sur Twitter que la latérale parisienne, auteure de la passe décisive pour Lindsey Horan ce week-end, que Laure Boulleau a annoncé l’arrivée de… Zlatan qui est en fait le prénom du petit chiot que la latérale parisienne a décidé d’adopter.

Jeudi 2 Octobre 2014

Dans la même rubrique :