Footofeminin.fr : le football au féminin

Brèves de D1 (IX) – Cicatrice, Wiltord et AG extraordinaire

Footofeminin vous propose de revivre la neuvième journée de D1 sous un angle inédit et décalé. Neuvième volet d'une série qui en comportera vingt-deux.



Trois jours après l'élimination contre Potsdam, Jean-Michel Aulas était à la plaine des Jeux (photo Alex Ortega)
Trois jours après l'élimination contre Potsdam, Jean-Michel Aulas était à la plaine des Jeux (photo Alex Ortega)
La guerre n’est pas finie
« On n’a pas gagné la guerre ! » C’est en résumé les mots de Nicolas Bach dans les vestiaires de Chasse-sur-Rhône après le succès ruthénois face à l’ASSE (2-0). Si Rodez est passé devant les Vertes pour un petit point au classement, rien n’est joué. Et il faudra « confirmer ». A Paris, ce sera très compliqué, mais, contre Yzeure dans trois semaines, ce sera déterminant.

Hervé Didier attend de voir
Deux matches très importants (Yzeure puis Soyaux) attendent les Vertes dans les prochaines semaines. Hervé Didier, le coach stéphanois, attend une mobilisation générale. « Quand on est en position de relégable, on ne peut pas se satisfaire de ça. C’est un mauvais moment. Il faut qu’on relève la tête. C’est dans ces moments-là que l’on voit si on est solidaire ou pas. On va voir comment le groupe va réagir. »

L’appel du 28 novembre
Les Juvisiennes attendent désormais la décision de la Commission d'Appel concernant le match perdu par pénalité face à l'AS Saint-Etienne (gagné 2-0 sur le terrain par Juvisy). Leur appel sera examiné le 28 novembre prochain.

Juvisy entre en résidence
Chants et danses bretonnes à la mi-temps. Il y avait comme un air de Bretagne du côté de Bondoufle dimanche. Mais la rencontre entre Juvisy et Guingamp (2-1) était aussi symbolique puisque le FCF Juvisy est devenu résident officiel du stade Robert-Bobin de Bondoufle pour la réception de Guingamp. La convention avec le conseil général de l'Essonne a d’ailleurs été signée ce dimanche.

Wiltord à Bondoufle
Afin d'animer le stade Robert Bobin, qui n'accueillera d'ailleurs que les chocs, le club avait envoyé près de 12 000 invitations et l’ancien international, Sylvain Wiltord a même donné le coup d’envoi.

Rapinoe en DH
La prestation de l’internationale américaine, Megan Rapinoe contre Potsdam n’a pas du tout plu au staff lyonnais qui lui reproche notamment son manque de rigueur. L’Américaine, qui compte 73 sélections avec son pays, est donc allée jouer avec la Division d’Honneur ce week-end.

Lair et la cicatrice
« La cicatrice va mettre un peu de temps à se refermer », a expliqué après coup Patrice Lair sur olweb.fr à l’issue de la défaite face à Potsdam en 8es de finale de la Ligue des Champions (1-0, 1-2). Le coach lyonnais avait échangé avec ses joueuses lors du dernier entraînement, samedi matin. « On a discuté, il n’y a pas de problème avec les filles. Il faut qu’on se remette à jouer, on doit faire plus, s’arracher pour remporter les matches comme on le faisait avant. » La remise en question a porté ses fruits avec cette victoire nette et sans bavure sur Soyaux (5-0).

Vent de tempête
Le coach de Soyaux, Jean-Claude Barrault a, lui, senti le vent de la révolte côté lyonnais. Hélas pour Soyaux... « On a senti un vent de tempête du côté de l’OL avec des joueuses qui avaient envie de se révolter après leur élimination en Ligue des Champions. Ce n’était pas le moment de prendre un Lyon blessé et vengeur. »

Maudite transversale !
Viviane Asseyi aurait pu marquer le but de l’année à la 50e minute contre Muret. Mais elle a joué de malchance. L’attaquante montpelliéraine, qui a quand même inscrit un doublé, a fait trembler la barre transversale d’une merveilleuse volée acrobatique du pied droit.

Elles attendent l’OL
Les Montpelliéraines ont échoué contre Paris (2-1) et Juvisy (2-1) à chaque fois à domicile. Elles ne veulent pas reproduire les mêmes erreurs face à Lyon dans deux semaines. A la fin du match contre Muret, Jean-Louis Saez, le coach du MHSC, se projetait déjà sur cette rencontre capitale : « Désormais, un rival de taille nous attend. Mais nous avons le potentiel pour inquiéter l'OL.»

Aubert désabusé
Yzeure est en mauvaise posture avec une seule victoire en neuf journées. Le coach auvergnat, Xavier Aubert était dépité après la nouvelle défaite et le manque de réalisme de son équipe à Arras (0-2) : « Nous ne concrétisons pas, à l'image d'Allison Blais, qui se crée six occasions mais qui ne marque pas. D'ailleurs le second but encaissé vient sur une contre-attaque qui suit une occasion pour nous sur corner. Notre manque d''efficacité se paie cash en D1. Je suis désabusé. On essaie de bien travailler mais ça ne marche pas… »

Contrat déjà rempli
René Devienne avait, lui, fixé un objectif de points à ses filles qui a été allègrement dépassé. A sa plus grande joie. « Entre la septième et la dixième journée, je voulais 12 points... et nous les avons déjà, avant même d'aller à Soyaux. Si nous faisons un résultat là-bas, nous aurons ensuite trois bons matchs à jouer, contre Montpellier, Hénin-Beaumont et Juvisy. »

AG extraordinaire à Hénin
Suite à la démission de l'ancien président du FCFHB Pascal Schepers, tous les licenciés du club ont dû élire ce lundi un nouveau conseil d'administration. Un appel à candidature avait été lancé pour connaître les personnes souhaitant se présenter pour intégrer ce nouveau conseil d'administration. 13 personnes ont répondu à cet appel. Un vote à bulletin secret a été effectué. 58 des 69 licenciés du club en mesure de voter ont participé.
Voici le nouveau bureau : Président : Alain Chedouba ; Vice-Président : Bruno Cuvelier ; Trésorier : Alexis Kotowski ; Trésorier Adjoint : Philippe Dumont ; Secrétaire : Anne Gossart ; Secrétaire Adjoint : Alexandre Kotowski ; Membre du bureau : Julien Quai.

Laure Lepailleur interrogée par une autre Normande Candice Prévost, avec le bonnet d'usage (image Eurosport)
Laure Lepailleur interrogée par une autre Normande Candice Prévost, avec le bonnet d'usage (image Eurosport)

Mercredi 20 Novembre 2013

Dans la même rubrique :