Footofeminin.fr : le football au féminin

Brèves de D1 (V) – Langue de Molière, gros sur la patate et gardienne improvisée

Retrouvez les anecdotes et faits marquants de cette cinquième journée de Division 1.



Corine Franco s'est muée en gardienne (photo Alex Ortega)
Corine Franco s'est muée en gardienne (photo Alex Ortega)
Utsugi et la langue de Molière
Arrivée il y a trois ans, la Japonaise a accordé une entrevue à MHSC.com. Et les cours de français commencent à payer. Dans un français encore « un peu hésitant », mais avec « un accent attachant », elle a raconté ses premiers pas. Pas toujours évident. « Ça n’a pas été facile pour moi au début. Il a fallu s’adapter à la langue, à une nouvelle culture… Quand tu as du mal à t’exprimer et à te faire comprendre des gens qui t’entourent, c’est compliqué, il faut du temps mais ça vient au fur et à mesure. »

Et si elle avait été là ?
Le MHSC a perdu son premier match de la saison face au PSG (2-1) mais le deuxième but parisien a mis les Montpelliéraines en colère. Beattie, blessée, est restée au sol mais les Parisiennes ont continué à jouer. Boulleau a débordé et centré de la gauche. Pour la tête d’Horan marquée normalement par...Beattie. 2-1. Phillippe a écopé d’un carton jaune pour protestation. Beattie a dû sortir dans la foulée remplacée par Gadea.

Quatuor français
Le classement des buteuses du championnat de France de D1 est assez saisissant. Quatre des cinq premières buteuses faisaient partie de la dernière sélection de Philippe Bergeroo. Tonazzi (7) devance Thiney (6) puis Delie (5) et Le Sommer (5). Mais Schelin s’accroche (5).

Toujours pas de victoire
Ça ne sourit toujours pas pour Yzeure, Muret, Arras et Rodez qui n’ont pas encore remporté le moindre match dans ce championnat.

Une gardienne pas comme les autres
Le scénario est presque surréaliste. Déjà, les spectateurs de la Plaine des Jeux n’ont pas l’habitude de que leur équipe soit malmenée mais voir Corine Franco endosser la tunique de gardien – Patrice Lair ayant déjà procédé à ses trois changements - après l’expulsion de Pauline Peyraud-Magnin (67e), c’est encore plus rare. La latérale ne s’en est pas trop mal sortie. Elle a d’abord effectué un bel arrêt sur un coup franc de Dacquigny avant de s’incliner trois minutes plus tard sur un autre coup franc de Dacquigny et dans les arrêts de jeu sur une frappe de Bouchenna. Et pendant ce temps-là, Sarah Bouhaddi a toujours préservé sa cage inviolée cette saison.

C’était au Japon…
La dernière fois que l’OL avait encaissé deux buts, c’était en demi-finale de la Coupe du monde des clubs au Japon face aux Nippones de Beleza en novembre 2012. Les Lyonnaises l’avaient emporté 5 à 2.

Sarah Bouhaddi donne les gants à Corine Franco. Lyon a trouvé sa troisième gardienne ? (Photo : Alex Ortega)
Sarah Bouhaddi donne les gants à Corine Franco. Lyon a trouvé sa troisième gardienne ? (Photo : Alex Ortega)
Gros sur la patate
Dans la Voix du Nord, René Devienne, l’un des deux coaches d’Arras en a gros sur le cœur. Extrait : « Les filles y mettent de la bonne volonté et du cœur, mais ça ne suffit pas pour le moment. On fait encore de trop grosses erreurs défensives et on manque trop d’occasions. La seconde raison, c’est que j’ai entendu des « Rioust démission » et j’ai vu des gens s’en prendre à Claude, après le match, à propos de ses choix tactiques. C’est inadmissible. Ce sont des attaques personnelles et je suis un peu dégoûté. S’il y avait eu des problèmes avec Claude, je serais intervenu. Là, il fait son travail plus que correctement. Les gens doivent savoir que nous sommes les premiers déçus. »

Un doublé mais ça ne suffit pas
Il ne manquait que le doublé. Après un triplé contre Muret, une réalisation contre Arras, Gaëtane Thiney a inscrit un joli doublé face à Rodez (victoire 3-1 de Juvisy). Mais, dans Le Parisien, l’attaquante essonnienne n’était pas satisfaite de la production offensive de son équipe : « On doit se montrer plus réalistes. Nous avons manqué un nombre incalculable d'occasions. Et ça pourrait nous être préjudiciable face aux grosses équipes du championnat. »

Un lob pour son arrivée
Elle a ponctué son retour sur les terrains de la plus belle des manières. D’un subtil lob de 35 mètres, l’ex-Stéphanoise, Anaïs Ribeyra qui jouait son premier match pour Rodez a redonné espoir à ses partenaires en égalisant à 1-1. Mais un but insuffisant finalement.

Guitard is back
La Ruthénoise Manon Guitard est de retour. La Primauboise a terminé son stage américain et rentre au bercail. L’effectif de Nicolas Bach s’étoffe.

Atamaniuk le vrai départ
La championne d’Europe U19, titulaire pour la première fois, a débloqué son compteur à Muret et livré un match plein. A l’affût au second poteau, elle a inscrit un but et donné deux passes décisives.

Saïdi, un an après
Rachel Saïdi a largement participé au premier succès héninois à domicile cette saison (3-0 contre Yzeure). La milieu nordiste a inscrit un doublé. Ça ne lui était plus arrivé depuis le 30 septembre 2012 et un doublé contre Dijon (succès 4 à 0).

Forêt de jambes
Dans une forêt de jambes, Clarisse Le Bihan a fini par trouver la faille dans la défense sojaldicienne à 20 minutes du terme. Mais les Guingampaises ont souvent été maladroites ou manqué de réussite dans ce match à l’image de Hamon, Robert mais surtout de Maknoun avec une tête immanquable ou un tir sur la barre transversale. Mais au bout du compte, la victoire est là (1-0). La quatrième place aussi.

Sandie Toletti, Solène Durand, Claire Lavogez et Lindsey Thomas, Montpelliéraines et Championnes d'Europe U19, ont participé au tirage au sort de la Coupe de France en Languedoc-Roussillon (photo FootHérault)
Sandie Toletti, Solène Durand, Claire Lavogez et Lindsey Thomas, Montpelliéraines et Championnes d'Europe U19, ont participé au tirage au sort de la Coupe de France en Languedoc-Roussillon (photo FootHérault)
Requalifiées amateurs
Allison Blais, à Yzeure, Anaïs Ribeyra et Ella Kaabachi, à Rodez, trois joueuses requalifiées en statut amateur et autorisées depuis ce premier octobre à rejouer en D1 grâce aux nouveaux règlements du statut fédéral de la joueuse. D'autres comme Laura Agard ne sont encore engagées officiellement avec personne.

Morgane Duporge a aussi vu rouge
Ce week-end, il n'y a pas que la gardienne de l'OL qui a vu rouge. La jeune Héninoise pour deux avertissements reçus aux 48e et 62e minutes a aussi dû rentrer prématurément au vestiaire. Sans préjudice pour son club qui a même inscrit un troisième but par la suite.

La fête gâchée à Muret
Dimanche matin, le District Midi Toulousain avait décidé d'organiser la journée promotionnelle du football féminin à Muret. Mais si la journée s'est bien passée, les Muretaines n'ont pas réussi à clore par un résultat positif pour ce premier match à domicile de la saison après quatre déplacements...

T.S. avec S.D.

Mardi 8 Octobre 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :