Footofeminin.fr : le football au féminin

Brèves de D1 (VI) – Autocritique, octobre rose et pris d’assaut !

Footofeminin vous fait revivre les six matches de la sixième journée de D1F sous un angle décalé et inédit.



Les maillots roses montpelliérains sont en vente aux enchères (photo MHSC)
Les maillots roses montpelliérains sont en vente aux enchères (photo MHSC)
Paroles d’ex
Après trois saisons en Allemagne à Fribourg, Marina Makanza a fait son retour la saison passée à Montpellier. Dans un entretien à MHSC.com, l’ex Stéphanoise trouve que la D1F a changé. « Globalement, le championnat allemand est plus physique que le championnat français. Ici c'est un peu plus technique aussi. Ce qui est sûr, c'est que le championnat français a progressé depuis mon dernier passage l y a quatre ans. On sent que l’écart se resserre entre les équipes. Même les formations de bas de classement sont difficiles à jouer et il faut faire une bonne prestation si on veut les battre. »

Octobre Rose
A l’occasion de cette 6ème journée de D1 Féminine, Espoir Orange et Rêve Bleu ont habillé les joueuses montpelliéraines en rose en soutien à la campagne de lutte contre le cancer du sein « Octobre Rose ». Lors de la rencontre, les joueuses du MHSC ont revêtu une tenue originale et unique composée d’un maillot rose, d’un short blanc et de chaussettes roses. Une initiative pour promouvoir la campagne « Octobre Rose » débutée il y a une semaine. Les maillots « collectors » portés par les joueuses du MHSC lors de cette rencontre ont ensuite été dédicacés et offerts à des associations qui luttent contre le cancer du sein.

Une première pour Rodez
Malgré dix dernières minutes très compliquées, Rodez a tenu tête à l’ogre héraultais et a accroché un joli 0-0 qui pourrait valoir de l’or en fin de saison. C’est aussi la première fois que les coéquipières de Marine Haupais n’encaissent pas un but cette saison.

Le point de différence
Défaite 3-0 par Juvisy, l’ASSE a trouvé des motifs d’espoir dans cette défaite. Car les Vertes ont inquiété les Juvisiennes par séquence à l’image de ce centre de Sarah Palacin repris du plat du pied par Julie Morel et détourné magnifiquement par Céline Deville en seconde période. « Ce qui fait la différence entre Juvisy et nous, c’est l’efficacité, a lâché Hervé Didier à Essonne Infos. En deuxième période on a quand même deux belles occasions de marquer ».

La victoire, juste la victoire
D’une frappe en pivot dos au but, Gaëtane Thiney avaient fait regretter aux retardataires de ne pas être arrivés à l’heure au coup d’envoi. Mais ce but précoce n’a pas vraiment mis son équipe sur orbite malgré la victoire finale : « On a eu du mal à développer du jeu. A la mi-temps j’ai dit aux filles qu’on avait peut-être marquées trop tôt. On va continuer à travailler parce qu’on a loupé pas mal de choses techniquement. On va aller à Rodez humblement, expliquait Pascal Gouzenes à Essonne Infos ».

1800 personnes à Albi !

Lyon a attiré les foules à Albi (photo G Charton)
Lyon a attiré les foules à Albi (photo G Charton)
Pris d’assaut !
Le stade Maurice Rigaud a fait le plein avec 1800 spectateurs à l’occasion de l’affiche entre l’ASPTT Albi et l’OL ce dimanche après-midi. Une belle fête mais, encore une fois, les Lyonnaises ont été les plus fortes. Victoire 4 à 0.

Welferinger a aimé
Le coach albigeois avait pris cette rencontre face à l’OL comme un match de gala. Une sorte de match bonus. lmalgré la défaite 4-0, ce dernier s’est montré satisfait dans les colonnes de la Dépêche du Midi : « Ce match m’a beaucoup plu, notre projet défensif a porté ses fruits. Ce qui était important, c’était de résister, de jouer, de tenir et nous l’avons fait, nous n’étions pas acculés. Physiquement, c’était dur mais nous avons fini fort. Lyon est une équipe sublime. La plus belle des récompenses reste la réaction de nos adversaires qui nous ont dit que nous les avions contrariées. »

Fair play
Face au « hérisson » albigeois, les Lyonnaises, positionnées en 3-5-2, ont attendu 17 minutes avant d’inscrire le premier but sur une tête d’Hegerberg qui lobait Saint-Jours. A la fin du match, Elodie Thoms auteure du quatrième but saluait la performance adverse: « Albi nous a embêté. On le sait : aucun match n’est facile. On n’a pas été assez cash devant le but en première mi-temps mais on a réussi à tuer le match en deuxième période. L’objectif est atteint, prendre les quatre points et ne pas avoir de casse. »

Autocritique
Après la lourde défaite de Soyaux au stade Léo Lagrange face à Guingamp (4-0), Jean Parédès ne s’est pas dérobé au moment de répondre à Sud Ouest : « Rien ne m’a plu dans ce match. Et le coach est responsable car, aujourd’hui, on n’avait pas une équipe équilibrée. La défaite est amplement méritée. On a été physiquement, tactiquement et techniquement en dessous. Dans la perspective du maintien, on aura l’obligation de faire mieux contre les gros et je pense qu’on n’aura pas de mal. »

Guingamp titille même Juvisy
La coach guingampaise Sarah M’Barek ne pouvait qu’être satisfaite après la performance de ses filles qui viennent d’enchaîner une quatrième victoire d’affilée avec un superbe triplé de Clarisse Le Bihan. « J’aurais signé pour un tel résultat ! La saison dernière, on péchait dans le domaine offensif, on avait la maîtrise du ballon sans pouvoir concrétiser », a-t-elle confié à Sud Ouest. Les Guingampaises, qui avaient pour ambition de bousculer le « Big 4 », sont désormais troisièmes de D1 à égalité avec Juvisy (18 pts).

Issy plus mauvaise attaque de D1

Shirley Cruz a rejoint sa sélection nationale du Costa Rica pour se qualifier pour le prochain Mondial
Shirley Cruz a rejoint sa sélection nationale du Costa Rica pour se qualifier pour le prochain Mondial
Hors de la zone rouge
Les Messines ont la tête hors de l’eau. Grâce à un doublé de Marie Charlotte Léger, Metz/Algrange a battu Arras 3 à 1, sous le déluge. Le tout à la plus grande joie de leur coach Gérôme Henrionnet qui s’est confié au Républicain Lorrain : «Encore une fois, on s’est fait peur, on a couru après le score. Mais il y avait de l’envie, de la percussion et on a su renverser le cours du match. L’essentiel était de gagner pour sortir de la zone rouge. C’est fait ! »

Les Américaines en chemin
Les Américaines Lindsay Elston et Megan Lindsay n’étaient pas encore arrivées du côté de Metz ce dimanche. René Franceschetti pense que les deux joueuses recrutées apporteront une vraie plus-value à l’effectif messin: « Nous sommes en progrès mais le chemin est encore long vers le maintien. Heureusement les deux Américaines que nous venons de recruter et qui sont des joueuses à profils différents de celles que nous avons vont nous apporter prochainement un plus ».

Des cadeaux pas appréciés
Claude Rioust avait évidemment une tout autre vision du match. Le coach arrageois regrettait les erreurs défensives de son équipe face à une équipe lorraine réaliste. « Je suis déçu et fâché car après une bonne entame nous avons offert par des cadeaux en défense, la victoire à notre adversaire. »

Horan, toujours Horan
Farid Benstiti (Entraîneur du Paris Saint-Germain) a salué pour PSG.fr la performance de son attaquante américaine auteure d’un doublé contre Issy : « Ce n’est jamais simple de retrouver le quotidien après une grosse affiche européenne en milieu de semaine. Il y a eu beaucoup de satisfaction aujourd’hui, les filles ont été très sérieuses et on n’a quasiment pas concédé d’occasions. Lindsey Horan a fait parler son talent cet après-midi en inscrivant ce doublé. Elle a pleinement joué son rôle d’attaquante. »

En attente d’une réponse
Plus mauvaise attaque de D1 avec seulement deux buts marqués, Issy espère retrouver le chemin des filets rapidement. Le coach des Chouettes, Nicolas Gonfalone espère même une réaction de ses filles dimanche à Saint-Etienne. « Il faut qu’elles prouvent qu’elles sont capables de marquer des buts. Il n’y a aucune inquiétude pour ce qui concerne notre protection de but, par contre j’ai plus d’inquiétudes en ce qui concerne le fait d’aller marquer. J’attends donc une réponse des attaquantes. »

Opération pour Vitaly Delisle
L'ex-Condéenne qui s'est fissurée le ménisque contre Lyon va se faire opérer. Un scénario qui se répète pour la milieu de terrain qui précisait dans les colonnes de Républicain Lorrain : "Je me suis déjà fait le droit il y a trois ans, cette fois c'est le gauche" ! Elle devrait pouvoir retrouver le terrain début décembre.

En marge du match, Juvisy a inauguré la « Loge », espace de convivialité haut gamme de la JUV’91.
En marge du match, Juvisy a inauguré la « Loge », espace de convivialité haut gamme de la JUV’91.

Jeudi 16 Octobre 2014

Dans la même rubrique :