Footofeminin.fr : le football au féminin

Brèves de D1 (XX) - Touché mais pas coulé, le revers de la médaille, un mystérieux supporter

Footofeminin vous propose de revivre sous un angle décalé cette vingtième et antépénultième journée de D1.



Le FCF Juvisy a inauguré sa boutique officielle
Le FCF Juvisy a inauguré sa boutique officielle
Arras à deux doigts
Arras peut respirer. Après leur succès 3-0 contre Soyaux grâce à deux buts de Jennifer Bouchenna, les Nordistes, 41 points, sont quasiment assurées d’évoluer parmi l’élite l’an prochain. Il faudrait un concours de circonstances très défavorable pour Arras qui va à Montpellier avant de recevoir Guingamp. « Ce soir, il y a cinq équipes derrière nous ! Mathématiquement, il nous reste un nul à aller chercher en deux matchs. Pour moi qui ait été formé à Montpellier, ce serait magnifique d'aller le chercher là-bas lors de la prochaine journée », lâchait le coach nordiste Claude Rioust. Le maintien devrait se jouer entre Rodez (39 pts), Hénin (38 pts), Yzeure (37 pts) et l’ASSE (37 pts).

Exilées dans les vestiaires d’athlé
A cause d’une rencontre au sommet en CFA2 juste après le match Arras – Soyaux, Arrageoises et Sojaldiciennes n’ont pas eu le droit aux vestiaires habituels. Les deux équipes ont déménagé dans les vestiaires d’athlétisme du complexe Degouve. Cela a obligé le staff charentais à porter Justine Deschamps blessée en fin de match, a relevé la Voix du Nord.

Soyaux, le revers de la médaille
Une victoire lors des huit derniers matches de championnat, le coach charentais, Jean-Claude Barrault regrette un peu cette fin de saison en roue libre et la défaite à Soyaux (3-0) : « Nous avons joué petits bras. C'est la décompression, le retour de bâton après une saison où nous sommes allés tellement haut. Les joueuses sont fatiguées car nous avons peu de rotation. Nous avons trop tiré sur l'élastique et, là, il nous revient dans la figure ».

Une boulette mais un penalty sauvé
C’est le paradoxe de ce match pour la toute jeune gardienne Floriane Azem qui a commis une faute de main sur le premier but de Gaëtane Thiney. Mais la jeune gardienne de 16 ans s’est rattrapée en sortant le penalty de la meilleure buteuse de D1 (21 buts à égalité avec Delie) en seconde période.

Une boutique officielle à Juvisy
Elle sera ouverte chaque mardi, jeudi, vendredi après-midi et le mercredi toute la journée. « Elle », c’est la boutique inaugurée par le FCF Juvisy vendredi dernier à Juvisy sur Orge en présence du plus jeune maire de France Robin Reda (22 ans).

"Si elles ont autant la haine que moi..."

Amandine Soulard et les Stéphanoises croient encore au maintien mais sont en ballottage défavorable (Thibault Simonnet)
Amandine Soulard et les Stéphanoises croient encore au maintien mais sont en ballottage défavorable (Thibault Simonnet)
Finale pour la Champion’s League
Juvisy – PSG, ce sera l’affiche de la prochaine journée de D1F puisque ce sera - en quelque sorte - la finale pour la deuxième place qualificative pour la Ligue des Champions. Juvisy, auteur d’une formidable remontée avec 10 victoires en 10 matches, est dans l’obligation de l’emporter s’il veut passer devant son rival parisien à qui un nul suffit pour rester devant avant la dernière journée de championnat.

De la plaine au stade
Initialement prévue à la Plaine des Jeux de Gerland, car non considérée comme une grosse affiche, le dernier match de l'OL contre Hénin-Beaumont se déroulera le 1er juin au stade de Gerland afin de préparer au mieux la finale de la Coupe de France à la MMArena.

Garcia à la parade
« On n’a pas de quoi rougir ». Les mots sont signés de l’entraîneur Nicolas Bach évidemment déçu par la défaite concédée face à Paris. Mais les Ruthénoises ont pu compter sur leur jeune gardienne, Déborah Garcia qui a sorti plusieurs parades déterminantes devant Delie (11e) puis Heath (55e), Boulleau (70e).

Guingamp reprend la cinquième place
« Nous avons fait ce qu'il fallait, voilà. » Avec sa modestie habituelle, Sarah MBarek pouvait être satisfaite. Le succès de Guingmap (3-0) sur Muret a permis à l’EAG de reprendre la cinquième place à Soyaux défait à Arras. Lanterne rouge, Muret continue son chemin de croix avec un 20e match sans la moindre victoire…

Première pour Le Dins
La jeune milieu de terrain de l’EAG, Manon Le Dins (18 ans) qui avait disputé une vingtaine de minutes contre Juvisy a encore bénéficié de temps de jeu face à Muret. Et la native de Brest a inscrit son premier but en D1 à la demi-heure de jeu.

Si Lyon ne perd pas…
Après son succès face à Montpellier (2-1), si l’OL s’impose ou fait match nul lors de l’avant dernière journée à Guingamp, les Lyonnaises seront officiellement sacrées championnes de France pour la huitième fois d’affilée. « C’est très bien engagé mais il ne faut pas le crier trop fort aller gagner le championnat à Saint-Brieuc serait un beau symbole puisque j’ai grandi à côté du stade Fred Aubert », confiait Patrice Lair.

"On n'a plus de bouée de sauvetage"

Le MHSC a opposé une belle résistance à l'OL le week-end dernier
Le MHSC a opposé une belle résistance à l'OL le week-end dernier
Un mystérieux supporter
Lors des matchs de l'OL, la plupart du temps, seule la tribune Jean Jaurès est ouverte. Or pendant la rencontre face à Montpellier, un mystérieux spectateur était présent en face Tribune Jean Bouin. Il s'agissait du préparateur physique Ota Toru qui était là en observateur.

Plus que motivées pour le doublé
Les Rhodaniennes ont aussi envie de faire le doublé en cas de succès lors de la finale de la Coupe de France face au PSG. Et comptez sur leur coach Patrice Lair, qui a annoncé son départ il y a plusieurs semaines désormais, pour les motiver. « Je veux finir mon bail sur le doublé coupe championnat. Si les filles ont autant la haine que moi, on ira chercher la Coupe au Mans », a-t-il confié au Progrès de Lyon.

Montpellier a progressé
Défait six à zéro en Coupe de France par l’OL, Montpellier a su relever la tête. Les Héraultaises menaient même un à zéro à la mi-temps grâce à un but d’Asseyi. Elles ont su faire douter l’OL à la grande satisfaction de leur coach, Jean Louis Saez. "On avait à cœur de se racheter. Aujourd'hui, nous avons été plus prudents. À partir du moment où on a été discipliné, on a réussi à produire du jeu et à poser des problèmes à cette équipe lyonnaise. Nous avions été un peu trop ambitieux en coupe de France et je pense qu'aujourd'hui, nous avons réussi à nous "calmer" et à poser le jeu. »

Rocheteau et Romeyer à l’Etivallière
C’était une ambiance de fin de saison. En prélude d’ASSE-Ajaccio, 600 supporters des Verts s’étaient donnés rendez-vous à l’Etivallière pour assister au match des Amazones. Mais les Stéphanoises ont dû s’incliner face au rival auvergnat sous les yeux du président de l’ASSE Roland Romeyer et de son conseiller Dominique Rocheteau.

Touché mais pas coulé
Onzième avec 37 points, l’ASSE, avant-dernière à deux journées de la fin, est en ballottage défavorable mais Hervé Didier veut croire encore au maintien : « On a désormais de moins en moins de pression car on est au pied du mur, on n’a plus de bouée de sauvetage. Il faut aller au bout, prendre des risques et aller provoquer cette chance. Ce n’est pas en baissant les bras mais en relevant la tête et en croyant en nos chances que l’on se maintiendra. Elles existent mais il y en a de moins en moins. Est-ce que l’on se rapproche de la D2 ? Ce serait mentir de dire qu’on ne s’en rapproche pas. Mais ce n’est pas pour autant qu’on a envie d’y aller. » >> Lire aussi : l'itw de Méline Gérard

Le mérite d’y croire
Non, Yzeure n’est pas mort. Avec ses deux dernières victoires contre Arras et Saint-Etienne (2-0), les Auvergnates se sont totalement relancés dans la course au maintien. Xavier Aubert « Il faut féliciter le groupe pour cette victoire. On est revenu dans la course au maintien. Il faut maintenant battre Rodez et il y aura ce denier match face au PSG. Mais on est une équipe qui défend bien… Tout le monde nous voyait redescendre au début de saison... Yzeure reste un club familial et, aujourd’hui, on a le mérite d’entretenir l’espoir. D’y croire. »

Jeudi 22 Mai 2014

Dans la même rubrique :