Footofeminin.fr : le football au féminin

Brèves de D1 (XXII) - José Mourinho, les études avant tout et premiers mouvements

C'est la der ! Footofeminin vous propose de revisiter la vingt-deuxième et dernière journée de D1 sous un angle décalé.



Brèves de D1 (XXII) - José Mourinho, les études avant tout et premiers mouvements
Diallo va partir
Claude Rioust a confirmé le départ de sa jeune internationale U19, Aminata Diallo (19 matches disputés cette saison) à l’issue du match face à Guingamp. Il a aussi expliqué le fonctionnement du groupe l’an prochain :
« Nous allons recruter local ! Il y aura des départs, dont celui de Diallo. Nous allons voir avec René Devienne mais le but est d'avoir 16 joueuses disponibles à l'entraînement, et en complément, les filles du pôle de Liévin. Laurie Herbet, en début de saison sera dans le groupe de D1. »

Les études passent avant la Guyane
Selon La Voix du Nord, Marion Makuch a refusé l’invitation du sélectionneur Philippe Bergerôo pour la tournée de l’équipe de France féminine en Guyane et aux Etats-Unis. La défenseuse arrageoise de vingt-deux ans a des examens scolaires à passer au mois de juin. Et elle ne peut pas y couper.

Objectif atteint
Avec le nul de Soyaux à Rodez, Guingamp qui a partagé les points sur le terrain d’Arras lors de cette dernière journée a validé l’objectif fixé en début de saison. La cinquième place. « Notre objectif initial, la cinquième place, est atteint mais il y a quelques nuls que nous aurions dû transformer en victoires, regrettait la coach guingampaise Sarah M’Barek. La saison prochaine, nous viserons la quatrième place même si assurer la cinquième est le but premier.»

Lair comparé à Mourinho
Interrogé sur Patrice Lair après le huitième titre des filles à Gerland, le président Jean-Michel Aulas a osé une comparaison dans le quotidien régional Le Progrès : « Je garderai le souvenir d’un coach un peu à la Mourinho qui a tout gagné avec beaucoup d’emphase et de charisme. »

« Ça y est, je suis tombé sur un fêlé »

Les filles d'Arras ont signé leur premier match nul de la saison face à Guingamp. Un résultat décisif pour le maintien !
Les filles d'Arras ont signé leur premier match nul de la saison face à Guingamp. Un résultat décisif pour le maintien !
Elles n’en avaient jamais fait
Les Arrageoises ont joué avec la peur au ventre mais elles ont arraché leur premier match nul et vierge de la saison face à Guingamp (0-0). Un nul extrêmement précieux dans la course au maintien qui permet aux Arrageoises de se maintenir parmi l’élite pour la deuxième année consécutive. « Nous finissons avec 44 points, contre 39 l'année dernière, et nous avons dû attendre la dernière journée pour assurer notre place dans l'élite. Ça prouve que ce championnat est de plus en plus relevé... mais les filles ont su faire face », a confié, soulagé, Claude Rioust, le coach d’Arras.

Pas de départ à Lyon
Le président de l’OL a aussi fait le point sur le futur mercato de l’OL. Le groupe lyonnais ne devrait pas connaitre de grand bouleversement malgré le départ de Patrice Lair : « Toutes les joueuses sous contrat restent à Lyon et on doit encore finaliser une ou deux arrivées ».

« Il avait dû se dire ça y est je suis tombé sur un fêlé »
Très applaudi à Gerland pour sa dernière sur le banc de l’OL, Patrice Lair a donc tiré sa révérence. Il s’est rappelé de sa première rencontre avec le président Aulas il y a quatre ans : « Au bout de 15 minutes, je lui avais dit de ne pas s’inquiéter et qu’on la gagnerait cette Ligue des Champions. Il avait dû se dire ça y est je suis tombé sur un fêlé. Mais lui étant un peu fou, ça a fonctionné entre nous et on a gagné notre pari. »

Le grand huit pour Renard
La capitaine de l'OL féminin Wendie Renard est la seule à avoir remporté les huit titres nationaux consécutifs. Elle est suivie de près par Abily, Henry, Necib et Thomis qui en comptent sept.

Sonia Bompastor tient la corde

Méline Gérard (ASSE) bientôt Lyonnaise ?
Méline Gérard (ASSE) bientôt Lyonnaise ?
Un nouvel entraîneur après la finale
Si Sonia Bompastor semble tenir la corde pour devenir le futur entraîneur de l’OL, selon Le Progrès, il faudra encore attendre. Le nom du successeur de Patrice Lair sera connu à l’issue de la finale de la Coupe de France ce samedi face au PSG à la MMArena.

Hénin fait le yo-yo
En D2 à cause d’un goal average particulier défavorable sur l’ASSE, les Héninoises ont encore replongé un an après avoir atteint l’élite. En quatre ans, les Nordistes jouent un peu au yo-yo puisqu’elles ont connu deux accessions en D1 mais aussi deux relégations…

Méline Gérard sur le départ
Portée en triomphe par ses coéquipières à la fin du match, Méline Gérard a aussi pris de nombreuses photos avec la plupart de ses coéquipières. L’emblématique gardienne stéphanoise a officialisé son départ le jour d’après lors de la remise du trophée de la meilleure joueuse du trimestre à Maeva Clémaron. Même si elle n’a pas voulu dévoiler sa destination, Méline revêtira très certainement le maillot de l’OL la saison prochaine pour continuer sa progression.

Un profond soulagement
Après le nul arraché face à Montpellier (1-1), les Vertes joueront une huitième saison d’affilée en D1. Un grand soulagement pour les Vertes qui n’ont rien lâché. « On a été plus que combattives, solidaires. Ce sont des valeurs que l’on doit avoir tout au long de l’année pour faire de meilleures saisons que celles-ci. Aujourd’hui, c’est un grand ouf et une grande satisfaction ! », a lâché Charlotte Gauvin au coup de sifflet final. Même sentiment pour Hervé Didier. « Malgré le but encaissé, les filles y ont cru jusqu’au bout. On s’était dit que l’on devait avoir aucun regret. On a eu un peu de réussite avec ce but égalisateur et après c’est à l’arrache, aux tripes, avec le cœur, il n’y a plus de tactique. C’est juste du bonheur. »

L'effectif va se renouveler à Montpellier
Quatrième cette saison, le MHSC apportera un peu de sang neuf la saison prochaine. « On va renouveler un petit peu l’effectif, il y aura 4-5 arrivées avec autant de départs pour bonifier le groupe et amener un petit plus », a glissé le coach héraultais Jean-Louis Saez après la rencontre.

La "der" pour Séverine Cabec

Hoda Lattaf a mis fin à sa carrière dimanche, face à l'ASSE
Hoda Lattaf a mis fin à sa carrière dimanche, face à l'ASSE
Elles ont raccroché à Pomeys
Une grande dame du foot féminin a raccroché les crampons ce dimanche à Pomeys. Plus de 200 matches en D1, 109 sélections en équipe de France, Hoda Lattaf (35 ans) a été remplacée à la 85e minute par la jeune Meryll Wenger et a mis fin à près de 20 ans de carrière. Une autre Montpelliéraine a aussi décidé de mettre un terme à sa carrière ce dimanche. Il s’agissait de l’attaquante suédoise, Josefine Oqvist arrivée lors du dernier mercato estival.

La « der » pour Séverine Cabec
Très peu d’enjeu dans ce dernier match face à Soyaux pour les Ruthénoises qui ont quand même assuré l’essentiel en revenant au score à la 74e minute grâce à Ribeyra. Il était impossible pour Lemaitre et ses partenaire de terminer sur une défaite pour la der de leur emblématique capitaine Séverine Cabec (28 ans) qui s’est fait remettre un bouquet de fleurs avant le coup d’envoi par son ancien coach Franck Plenecassagne.

Djebbar, le grand huit
Gwendoline Djebbar a encore marqué lors de cette 22e journée en ouvrant le score face à Rodez. C’est le huitième but pour l’attaquante de 23 ans qui a conclu en beauté une saison déjà très réussie et qui a rejoint Laura Bourgoin comme meilleure buteuse du club. Passée par Albi, Nîmes, la joueuse de 23 ans n’avait jamais autant « scoré » dans une saison.

Paris à l’identique
Deuxième comme l’an dernier. 78 points, comme l’an dernier. La saison 2013-2014 ressemble comme deux gouttes d’eau à 2012-2013 pour le PSG. Si les 78 points (18 victoires, 2 nuls et 2 défaites) constituent un bilan strictement identique à celui de la saison passée, la différence de buts s'avère meilleure comparée à celle du dernier championnat : +71 (81 buts pour, 10 contre) contre +65 (75 buts pour, 10 contre).

Et de douze pour Juvisy
Les Juvisiennes ont fait exploser les compteurs lors de la dernière journée en atomisant Muret sur le score de 10 à 0. Le FCF Juvisy a donc fini la saison en trombe et n’a pas concédé une seule défaite lors de ses douze derniers matches de championnat. Le dernier revers remonte au 15 décembre 2013 face à l’OL (4-0).

Jeudi 5 Juin 2014

Dans la même rubrique :