Footofeminin.fr : le football au féminin

Causeries d'après match - Patrice LAIR : "Il n'est pas question de perdre"

A l'issue du match remporté par les Lyonnaises, retrouvez quelques réactions des joueuses de l'OL, de Juvisy et de Patrice Lair.



Causeries d'après match - Patrice LAIR : "Il n'est pas question de perdre"
Wendie Renard (défenseure Olympique Lyonnais) : « Une équipe difficile à manœuvrer »
« Je dirai tout simplement qu’on a réussi à faire le boulot ce soir. Cela n’a pas été évident car nous avons joué face au vent en première période, et nous sommes arrivées à faire la différence uniquement à la toute fin du premier acte. Je pense qu’on leur à fait très mal avec ce but, car ce n’est jamais évident à gérer pour une équipe d’en encaisser un juste avant de rentrer aux vestiaires. Nous avons bien entamé la seconde période, en produisant du jeu, mais en reculant un petit peu cependant à cause des fortes rafales de vent qui soufflaient sur Gerland ce soir. Nous avons su mettre un impact physique important ce soir, ce qui a sans doute fait la différence. Juvisy aurait pu, à plusieurs reprises, ouvrir le score avant nous, mais on a vraiment été costaudes et avons réussi à inscrire deux buts et à nous imposer ce soir, c’est le principal. Nous connaissions bien cette équipe du FCF Juvisy, qui joue avec ses valeurs, tout en mettant énormément d’impacts dans les duels. C’est une équipe qui défend très bien, il est toujours difficile de les manœuvrer, mais nous l’avons emporté ce soir, c’est le plus important, peu importe la manière ».

Causeries d'après match - Patrice LAIR : "Il n'est pas question de perdre"
Laëtitia Tonazzi (attaquante Olympique lyonnais) : « Nous sommes très satisfaites »
« On a eu droit à une belle opposition ce soir, c’est toujours très difficile de jouer face à Juvisy qui est une bonne équipe de D1. Nous l’avons emporté ce soir, c’est très positif et nous sommes très contentes d’avoir gagné à domicile ce soir. Il est très important de gagner un maximum de points pour le titre, nous devions à tous prix l’emporter aujourd’hui, ce que nous avons su faire. Nous savions très bien que nous allions jouer face à une grosse équipe, le fait d’avoir marqué en fin de première mi-temps nous a fait beaucoup de bien, notamment moralement avant de rentrer aux vestiaires. Ce but à la 45ème minute nous a permis de partir plus sereines pour la seconde période, ce qui a été décisif pour la suite du match. Ce résultat est très positif, nous allons continuer à prendre les matchs les uns après les autres jusqu’à la fin du championnat et essayer de faire le maximum pour en remporter le plus. Globalement, nous sommes très satisfaites ce soir ».

Causeries d'après match - Patrice LAIR : "Il n'est pas question de perdre"
Patrice Lair (coach Olympique lyonnais) : « On les retrouvera peut-être en ligue des champions ou en coupe de France ! »
« On les retrouvera peut être en demi-finale de ligue des champions, c’est possible ! C’est tout le mal que je souhaite à cette équipe de Juvisy que nous avons joué ce soir à Gerland, ce qui permettra à la France d’être doublement représentée au niveau européen. Vous savez, que ce soit la coupe de France, la ligue des champions, ou le championnat, les matches face à Juvisy sont toujours très tendus. Elles ont fait un match sérieux ce soir, nous gagnons 2-0 à domicile, j’ai envie de dire tant mieux ! Pour nous, c’est très positif, nous n’avons pas pris de buts tout en réussissant à en inscrire deux, le principal, c’est la victoire. Je dirai que la première place est quasiment acquise pour Lyon, il faudrait vraiment qu’on se troue pour ne pas finir leader en fin de saison. Il reste quelques grosses oppositions notamment un déplacement à Montpellier et l’accueil du Paris Saint-Germain au Stade Gerland. Même en perdant ces deux matches-là, il faudrait qu’on en perde un autre pour ne pas être assuré de finir champions en fin de saison, et il n’est pas question de perdre ! Cela fait maintenant trois ans que nous ne perdons pas, je n’ai pas envie qu’on perde trois matchs de suite … et on ne le fera pas ! ».

Causeries d'après match - Patrice LAIR : "Il n'est pas question de perdre"
Gaëtane Thiney (attaquante, FCF Juvisy) : « Nous n’avons rien lâché ! »
“C’est une réaction que nous connaissons, de la frustration comme d’habitude ! On perd le match, certes, mais encore une fois, nous montrons un beau jeu, une belle image, et je suis certaine que, si on compte les occasions de buts de part et d’autre, nous sommes égales, voire au-dessus ! Nous n’avons rien lâché ce soir, même à 1-0, en continuant à attaquer, nous procurant même une balle d’égalisation. Il y a véritablement eu deux « coups de speed » avec Elodie Thomis et Eugénie Le Sommer, qui nous ont fait très mal par leur vitesse balle aux pieds. L’olympique lyonnais nous a imposé un impact physique très important sur ce match, toujours très agressives dans les duels. Il faut qu’on arrive à muscler encore plus notre jeu, notamment face à des équipes qui sont capable de tenter le tout pour le tout sur ce plan-là. A la mi-temps, la coach nous a dit de continuer d’aller de l’avant comme nous le faisions bien en première mi-temps, de ne pas baisser la tête, et de tenter de les bouger encore plus. Nous avons montré que nous étions capables de nous créer des occasions, tant sur le plan individuel que collectif, et même sur coups de pieds arrêtés où on tape la barre en première mi-temps. Il faut continuer et je pense qu’un jour ou l’autre, nous arriverons à battre cette équipe lyonnaise (S’adressant à nous : « Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ? ». « Vous y arriverez, j’en reste intimement convaincu ! ». Rires). Jusqu’à la fin de la saison, nous allons continuer à nous battre pour tenter d’obtenir cette deuxième place si convoitée, mathématiquement, elle reste jouable, malgré le fait que la première reste aujourd’hui inenvisageable. Nous ferons tout pour cela, et si nous jouons au même niveau que ce soir face à Lyon, je ne vois aucunes raisons pour que nous ne finissions pas deuxième ! Il y a également un autre gros objectif, c’est la ligue des champions, et si nous arrivons à nous qualifier pour les demies-finale en battant Göteborg, nous aurons peut-être le plaisir de retrouver l’olympique lyonnais pour un choc européen 100% français, et pourquoi pas l’emporter cette fois-ci dans cette autre compétition … ».

Propos recueillis par Benjamin Roux, à Gerland

Causeries d'après match - Patrice LAIR : "Il n'est pas question de perdre"

Dimanche 3 Février 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :