Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Le tir qui fait débat...

Le tir au but invalidé à Rumi Utsugi fait débat depuis hier soir. Sur la toile aussi, voici la vidéo la plus claire qui circule sur la tentative de la Japonaise. Concernant les lois du jeu, une circulaire fédérale semble clair sur la validité du tir au but.



(photo MHSC)
(photo MHSC)
Sur la vidéo de Kyra, supporter montpelliérain présent dimanche à Sussargues, le premier essai de la numéro 7 montpelliéraine est logiquement refusé, le ballon ayant bougé en raison du vent au moment de la frappe et n'était plus placé sur le rond.
La seconde tentative frappe le montant droit de Bouhaddi avant de frapper le dos de la gardienne et de franchir la ligne. Après son essai, Rumi Utsugi vient rejoindre ses partenaires qui la félicite. Mais dans le même temps, l'arbitre assistante et l'arbitre centrale sont en pleine discussion et vont invalider le but, ce que l'arbitre semble expliquer ensuite à la gardienne montpelliéraine. Tout s'enchaîne alors très vite et Megan Rapinoe est déjà prête à exécuter son tir au but.
Une réserve pour faute technique a été posé plus tard par Montpellier, reste à savoir sa recevabilité ? Aurait-elle dû être posée avant le tir au but suivant.

Que disent les lois du jeu ?

Concernant la validité du tir au but, une circulaire de la DNA semble explicite : "Que ce soit un coup de pied de réparation exécuté après le temps réglementaire ou un tir au but lors de l'épreuve qualificative des tirs au but, la DNA précise, suite à la réponse de la FIFA, que : « Le but sera accordé lorsque le ballon, joué régulièrement, aura franchi entièrement la ligne de but entre les montants et quels que soient les contacts que le ballon ait pu avoir auparavant. » "

De plus le guide des Lois du Jeu de 2012, page 218, évoque aussi ce cas de figure :
"QUESTION L14/§1/Q1 :
Si au moment d’un tir au but ou d’un coup de pied de réparation exécuté lorsque que le temps réglementaire d’une période est prolongé : "Le ballon frappe le poteau ou la barre, frappe le gardien et entre dans les buts", le but sera accordé. Dans ce cas le ballon revient sur le gardien devant ses buts à partir de la barre ou du montant pour finir par pénétrer entre les montants. Dès lors le ballon ne va plus dans le sens du tir mais revient à partir de la barre ou du poteau dans le terrain pour ensuite rebondir sur le gardien et retourner dans le but. Le but est validé."


Lundi 13 Mai 2013
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :