Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France - Si ca ne joue pas ce week-end, ce sera mercredi prochain...

Comme l'an dernier, un point de règlement de la Coupe de France (article 6.7.4) fait grincer des dents les clubs amateurs de D1, D2 et DH féminine. Celui de jouer en semaine les matchs qui n'auraient pas lieu ce dimanche en raison de la météo...



Pour Laëtitia Mariani (militaire) et Montigny, si le match ne se joue pas dimanche, il faudra parvenir à se libérer dès mercredi (photo W Morice)
Pour Laëtitia Mariani (militaire) et Montigny, si le match ne se joue pas dimanche, il faudra parvenir à se libérer dès mercredi (photo W Morice)
La FFF a informé ce mardi que si des rencontres devaient être reportées le week-end prochain, les rencontres devront se jouer le mercredi 30 janvier à 14h30. Si cette deuxième rencontre venait elle aussi à être reportée, le troisième match sera inversé et se jouera donc sur le terrain du club qui devait se déplacer. Seuls les matchs entre clubs régionaux pourraient obtenir une dérogation et jouer le dimanche 3 février...

Par exemple pour Montigny, le déroulement du match de ce dimanche est compromis et le club n'a pas tardé à réagir : "Les dirigeants du club, les joueuses et les supporters ne sont pas contents de cette annonce. Ils le sont d’autant plus, sans vouloir dire dégoûté, que cela devait être une fête pour le football féminin à Montigny. Le club avait déjà reçu de nombreuses demandes de billets de supporters venant de plusieurs départements. Ils ont estimé leur nombre à environ 1000/1500 personnes pour ce match. De plus, la recherche de sponsors se déroulaient d’une manière optimale."

Au delà de ça, la deuxième déconvenue concerne le statut totalement amateur des joueuses, sans parler des dirigeants, de Montigny : "Faire jouer ce match, et tous les matchs décalés, un mercredi après midi pour des filles qui travaillent (qui viennent de Rouen, d’Evreux), ou qui sont étudiantes est absurde. Comment ces filles pourront être présentes à ce match ?"

D'autres clubs ont aussi réagi à cette décision, certes dans les règlements depuis désormais deux ans mais qui montre un décalage avec la réalité du terrain.

Mercredi 23 Janvier 2013
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :