Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U17 - les mini-BLEUES sont toujours en vie (1-1)

Après avoir été menées, les Bleues sont revenues au score grâce à Kadidiatou Diani et restent toujours en course dans ce mondial U17 malgré vingt dernières minutes difficiles.



Ri Un Sim avait pourtant ouvert le score pour la Corée du Nord (Photo : fifa.com)
Ri Un Sim avait pourtant ouvert le score pour la Corée du Nord (Photo : fifa.com)
Jamais une équipe n'avait passé onze buts à son adversaire lors d'une coupe du monde junior. La Corée du Nord l'a fait trois jours plus tôt face à la Gambie (11-0). Et c'est contre ce redoutable adversaire que la France jouait sa survie dans ce mondial U17. Il ne fallait absolument pas perdre. Et c'est ce que les Bleues ont fait. Le début de match était d'ailleurs assez engagé avec cette faute grossière sur Tounkara qui aurait mérité un carton jaune (2e). Les Bleuettes rentraient vraiment bien dans leur match et inquiétaient les Asiatiques en mettant beaucoup de détermination dans les duels. La reprise de Sandie Toletti (6e) passait de peu à côté et celle de Pauline Cousin était captée en deux temps par Rim Hyong Hwa (9e). Les Bleues continuaient à imprimer le rythme de la rencontre mais se faisait surprendre en contre. Heureusement, Romane Bruneau gagnait son face à face avec Ri Un Sim d'un bel arrêt réflexe du pied (15e). Ce fut la plus belle occasion de la première période mais la France repartait à l'attaque. Léa Declerq, bien servie par Pauline Cousin, frappait à l'entrée de la surface mais son tir était détourné in extremis par Rim Hyong Hwa (17e). Sandie Toletti était, elle aussi, toute proche d'ouvrir le score mais sa reprise de volée, à l'intérieur de la surface, était contrée au dernier moment par la défense nord-coréenne (22e). Rageant. Car les quinze dernières minutes étaient totalement à l'avantage des nord-coréennes. Les Bleues souvent surprises par la vitesse d'exécution de leur adversaire étaient souvent prises à défaut dans la profondeur. Mais Hwa Phyong (37e) et Hyand Sim (44e) ne cadraient pas leurs frappes.

Romane Bruneau a sauvé les Bleues

Diani a parti aux Françaises de rester en course (photo CD)
Diani a parti aux Françaises de rester en course (photo CD)
Et au retour des vestiaires, malgré un centre détournée par Romane Bruneau (48e), les Bleues se montraient plus incisives. Léa Declerq était d'ailleurs à deux doigts d'ouvrir le score mais son coup franc était admirablement détourné par Hyong Hwa (53e). Le match s'emballait alors subitement. Ri Un Sim, après avoir mystifié Mbock Bathy Nka, donnait l'avantage aux Nord-Coréennes d'un plat du pied droit (1-0, 59'). Mais au lieu d'enfoncer les Bleues, ce but les réveillait. Au second poteau, Diani d'une tête qui lobait la gardienne exploitait parfaitement le bon centre de Carage venu de la gauche et remettait immédiatement ses partenaires dans le sens de la marche (1-1, 60'). Loin d'être découragées par l'égalisation, les Nord Corénnes repartaient à l'attaque et marquaient même un but sur corner. Mais celui-ci était refusé pour un hors-jeu guère évident (72e). La France avait eu chaud. Très chaud. En difficulté physiquement, les Bleues résistaient et Bruneau remportait une nouvelle fois son duel face à Kyong Hyang (78e). La gardienne de La Roche sur Yon, en état de grâce, sortait une nouvelle parade décisive face Ryon Hwa (84e) avant de se saisir courageusement du corner. Cette même Ryon Hwa était trop courte pour dévier le centre tir de sa partenaire (87e). Les Bleues souffraient mais faisaient preuve d'un grand courage et d'une grande solidarité malgré la vitesse des Coréennes. Malgré vingt dernières minutes compliquées, les Françaises sont donc encore en vie dans ce mondial et tout dépendra désormais des deux matches des États-Unis. Mais tout reste encore possible !
T.S.

Réaction

Guy Ferrier, sélectionneur de la France
"On savait que ce serait un match compliqué, on avait conscience que notre groupe était relevé. La Corée du Nord est une grande équipe, son palmarès dans la compétition parle pour elle. Mon homologue nord-coréen a dû se sentir aussi frustré que j'ai pu l'être après notre précédente rencontre face aux Etats-Unis. La Corée du Nord a dominé, et je voudrais féliciter mes joueuses car elles se sont battues jusqu'au bout pour préserver le score."

Coupe du Monde U17 - Premier tour
Mardi 25 septembre 2012 - 14h00 locales (11h00 françaises)
FRANCE – COREE DU NORD : 1-1 (0-0)
Baku (Dalga Arena)
Temps chaud (25°C) - Terrain synthétique
Spectateurs : 4 200
Arbitres : Gillian Martindale (BRB) assistée de Suzanne Morisset (CAN) et Milagros Leonardo (DOM). 4e arbitre : Cardella Samuels (JAM)
But pour la France : Kadidiatou DIANI 60'
But pour la Corée du Nord : Ri UN SIM 59'

Aucun avertissement

FRANCE : 1-Romane BRUNEAU ; 13-Marion ROMANELLI, 4-Aissatou TOUNKARA, 5-Griedge MBOCK BATHY NKA, 15-Noémie CARAGE ; 6-Candice GHERBI (19-Juliane GATHRAT 77'), 14-Ghoutia KARCHOUNI ; 10-Sandie TOLETTI (cap.), 7-Léa DECLERCQ ; 9-Kadidiatou DIANI, 11-Pauline COUSIN (20-Delphine CASCARINO 64'). Entr.: Guy FERRIER
Non utilisées : 16-Claire JACOB, 21-Cindy PERRAULT, 2-Amandine BLANC, 3-Ophelie GAHERY, 12-Laurie SAULNIER, 18-Onema GEYORO, 8-Laura BLANCHARD, 17-Alexandra ATAMANIUK
COREE DU NORD : 18-Rim YONG HWA ; 6-Kim MI HYANG, 4-Choe SOL GYONG, 16-Ri YONG UN, 12-Jon SO YON ; 7-Choe YUN GYONG, 9-Ri HYAND SIM, 15-Choe CHUNG BOK (cap.) ; 10-Ri UN SIM, 11-Kim HWA PHYONG (17-Kim UN HWA 68'), 19-Ri KYONG HYANG (13-Jo RYON HWA 82'). Entr.: Hwang YONG BONG.
Non utilisées : 1-Jang YONG SIM, 21-Jong UN HA, 2-Kim UN I, 3-Pak SUN GYONG, 5-Kim RAN HYANG, 8-Choe MI YANG, 14-Ri KUM SUK, 20-Kim SO HYANG

Le onze de départ (photo CD)
Le onze de départ (photo CD)

Mardi 25 Septembre 2012

Dans la même rubrique :