Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 - La FRANCE, dernier européen, pour une première finale

Alors que l'Allemagne et l'Espagne ont chuté en quart après la Suède éliminée au premier tour, la France est le dernier représentant du vieux continent, avant de défier le Japon en demi (10h30, sur Eurosport).



Si les compétitions européennes de sélections sont les plus disputées et régulières, la présence de sélections européennes au palmarès n'a été jusqu'à cette édition, que le fait de l'Allemagne, titrée à trois reprises (2004, 2010, 2014). Mais vendredi dernier en venant à bout de l'Allemagne, la France est désormais la seule équipe en lice en Papouasie Nouvelle-Guinée pour représenter la zone UEFA. Une première depuis la création de la compétition il y a quatorze ans.

Les Bleuettes avaient déjà atteint le dernier carré en 2008 et 2014 mais n'étaient pas seules puisque l'Allemagne était encore en lice. Cette dernière avait alors battu la France, en demi-finale en 2014 (1-2), et dans le match pour la troisième place en 2008 (3-5). En vainquant le signe indien, la France peut écrire l'histoire et décrocher une première place en finale d'une Coupe du Monde U20, quatre ans après l'équipe U17 en Azerbaïdjan.

Une première après deux revers en demi-finale

Cissoko face à l'Allemagne (photo FIFA.com)
Cissoko face à l'Allemagne (photo FIFA.com)
Face à elles se présente le Japon, qui atteint pour la seconde fois le dernier carré. La seule unique et fois où cela s'était produit, c'était lors de l'édition 2012 organisée au Japon. Les jeunes Nadeshiko s'étaient alors inclinées sèchement face à l'Allemagne (0-3). La France a connu pour sa part deux revers en demi-finale. En 2008, battue 1-2 par la Corée du Nord puis six ans plus tard face à l'Allemagne (1-2).

Les Japonaises réussissent pour le moment un parcours presque parfait. Efficaces contre le Nigeria (6-0) et le Canada (5-0), elles ont connu cependant une fois la défaite face à l'Espagne (0-1). Mais en quart, le Brésil n'a pas existé (1-3) face au collectif japonais. La sélectionneuse Takakura mise d'ailleurs sur les qualités de ces joueuses pour en tirer le meilleur : " Je veux que mon équipe adopte un jeu taillé sur mesure pour les Japonaises. Ça signifie pratiquer un football technique, collectif et basé sur les combinaisons. Ces trois qualités forment la base de notre identité. En s'appuyant sur nos caractéristiques naturelles, je suis certaine que nous pouvons faire jeu égal avec les autres."

Montées en puissance des deux équipes

En affichant une progression au fil des matchs, dont la défaite face à l'Espagne a permis de se remettre en question, le Japon semble prêt à entrevoir une place en finale. Mais les Françaises sont aussi dans la même situation. Le nul arraché face au Ghana (2-2) a été ensuite suivi d'une montée en puissance face à la Nouvelle-Zélande (2-0) et d'une parfaite gestion de la rencontre face à l'Allemagne (1-0).

Après avoir bénéficié de quatre jours de repos, et alors que le staff a pu décortiquer le jeu nippon, la France compte aussi sur la confiance et l'audace de Delphine Cascarino qui porte désormais le brassard de capitaine, la solidité défensive retrouvée avec Chavas qui mène et guide sa défense à merveille. Tout cela permet aux Bleuettes de relever le défi d'une première finale en Coupe du Monde U20 et ainsi de faire mieux qu'en 2014 au Canada.


Coupe du Monde U20 de la FIFA - Papouasie Nouvelle-Guinée 2016 - Demi-finale
Mardi 29 novembre 2016 - 19h30 locales (10h30 françaises)
JAPON - FRANCE
Port Moresby (Sir John Guise Stadium)
Arbitres : Melissa Borjas (Honduras) assistée de Shirley Perello (Honduras) et Kimberly Moreira Rojas (Costa Rica). 4e arbitre : Silvia Reyes (Pérou)

Japon :
G : 1-Chika Hirao, 12-Mamiko Matsumoto, 21-Natsumi Asano
D : 2-Yuki Mizutani, 3-Hikaru Kitagawa, 4-Nana Ichise, 5-Ruka Norimatsu, 13-Hisui Haza, 15-Asato Miyagawa, 16-Miyabi Moriya, 17-Shiho Matsubara, 19-Yuzuho Shiokoshi
M : 6-Rin Sumida, 7-Hina Sugita, 8-Yui Hasegawa, 9-Meika Nishida, 14-Narumi Miura, 20-Honoka Hayashi
A : 10-Yuka Momiki, 11-Juri Kawano, 18-Mami Ueno
France :
G : 1-Mylène Chavas, 16-Cindy Perrault, 21-Jade Lebastard
D : 2-Marion Romanelli, 3-Sakina Karchaoui, 4-Hawa Cissoko, 5-Pauline Dhaeyer, 12-Héloïse Mansuy, 13-Théa Greboval, 14-Estelle Cascarino
M : 6-Laura Condon, 8-Onema Grace Geyoro, 15-Maëlle Garbino, 17-Juliane Gathrat, 19-Cathy Couturier,
A : 7-Delphine Cascarino, 9-Marie-Charlotte Léger, 10-Clara Matéo, 11-Louise Fleury, 18-Valérie Gauvin, 20-Anna Clérac

Mardi 29 Novembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :