Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 - Les Bleuettes peaufinent à Ploërmel

Après neuf jours passés à Clairefontaine, les Bleuettes ont rallié Ploërmel depuis le 31 juillet. Elles y peaufinent leurs premiers matchs de la Coupe du Monde U20 qui débutent à Vannes.



Les Bleuettes ont rallié Clairefontaine à Ploërmel en car (photo FFF)
Les Bleuettes ont rallié Clairefontaine à Ploërmel en car (photo FFF)
C'est à Ploërmel que l'équipe de Gilles Eyquem s'est installée pour les deux premiers matchs de la Coupe du Monde. Un site proposé par la FIFA à un peu moins d'une heure de Vannes où les Bleuettes y disputeront leurs deux premiers matchs face au Ghana (5 août) et la Nouvelle-Zélande (8 août). Elles sont hébergées jusqu'au 10 août à l'Hôtel du Roi Arthur et la résidence Lancelot. Un établissement situé sur le golf du Lac au Duc, en Forêt de Brocéliande.

Un établissement que le sélectionneur était venu visiter en mars dernier après le tirage au sort. Si initialement, il pensait que la France serait hébergé du côté de Larmor-Plage, c'est finalement ici que les Bleuettes sont présentes. Un cadre tranquille au bord de l'eau même si quelques demandes d'aménagement avaient été formulées et pas nécessairement prises en compte. Mais l'essentiel reste le terrain.

"Le terrain d'entraînement est d'excellente qualité"

Gilles Eyquem travaille avec ses joueuses (photo FFF)
Gilles Eyquem travaille avec ses joueuses (photo FFF)
Et de ce côté-là, Gilles Eyquem a pu apprécier la qualité du terrain Patrick Caillaud : "Le terrain d'entraînement est d'excellente qualité". Un stade où évolue toute l'année le premier club du Morbihan en terme de licenciés. Un club où la section féminine brille aussi avec à son palmarès le Festival Foot U13 national. Reconnu pour sa formation, Ploërmel comptait en fin de saison dernière 618 licenciés dont 157 joueuses.

Sur ce terrain, la France est passée à l'étape suivante de sa préparation. Après une grosse semaine de préparation physique à Clairefontaine, les entraînements sont essentiellement tactiques et basés sur le jeu depuis leur arrivée en Bretagne : "Nous sommes en période de peaufinage". Le sélectionneur travaille aussi sur les aspects défensifs avec des détails qui restent à corriger : "Nous affinons la rigueur défensive" précisait ce dernier cette semaine.

"On sent vraiment que l'on y est"

Arrivées mardi soir en fin de journée, le voyage de Clairefontaine à Ploërmel fut long comme le soulignait Maëlle Lakrar : "On voulait juste arriver, bien se poser et commencer les entrainements". Rallié la Bretagne, c'est aussi entrer dans le vif du sujet pour la défenseure girondine Julie Thibaud : "A Clairefontaine, on savait que l'on préparait une Coupe du Monde mais il n'y avait pas tout l'environnement que l'on retrouve ici. On sent vraiment que l'on y est. Maintenant il faut y aller. C'est la Bretagne, le cadre est bien."

Dans cette résidence, les joueuses se retrouvent dispatchées dans trois bâtiments distincts. Des chambrées de deux où elles sont un peu à l'étroit mais l'essentiel est ailleurs pour Mylène Chavas : "C'est un très beau cadre. C'est vraiment très joli avec le lac à côté. C'est très calme, cela fait plaisir d'être ici et de rentrer dans le vif du sujet. Cela fait du bien de déménager, d'être vraiment sur le lieu de la compétition pour vraiment s'imprégner et être au top pour le premier match. On est deux par chambre, mais vu que l'on est 21, il y a Melvine (Malard) qui est toute seule. Dans des petites chambres mais très bien".

La cohésion du groupe ne s'en retrouve pas perturber et ce dimanche, la vérité sera sur le terrain de Rabine à moins de 50 kilomètres de là. Après cette dizaine de jours dans le Morbihan, la France partira vers Saint-Malo pour jouer son dernier match de groupe. Elle sera hébergée à l'Hôtel Mercure Port Le Jerzual de Dinan et effectuera ses entraînements jusqu'au 14 à Plélan-le-Petit. La suite de l'aventure sera connue en fonction du parcours des joueuses.


Dimanche 5 Août 2018
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :