Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 - Les Montpelliéraines s'expriment : "On ne va sous-estimer aucun adversaire"

A quelques heures du premier rendez-vous de l'équipe de France U20 face au Costa Rica, les Montpelliéraines ont évoqué la Coupe du Monde sur le site Internet de leur club.



Coupe du Monde U20 - Les Montpelliéraines s'expriment : "On ne va sous-estimer aucun adversaire"
Sandie TOLETTI (milieu de terrain)
« Pour en avoir vécu une avec les U17 (2012), une Coupe du Monde c’est quelque chose d’énorme… C’est une super aventure humaine d’abord… Et ensuite tu apprends beaucoup que ce soit au niveau du jeu mais aussi dans la manière d’aborder les matchs. C’est quelque chose de super à vivre, avoue Sandie. C’est aussi une fierté de représenter son pays et son club en portant ce maillot bleu de l’Equipe de France ».
« Décrocher ce triplé serait magnifique (ndlr : U17, U19, U20). Je ne sais pas si c’est possible mais on verra bien. On va donner le maximum en tout cas. »

Lindsey THOMAS (attaquante)
« Quand tu as la chance de vivre des moments extraordinaires comme la victoire à l’Euro U19 la saison passée, tu n’as qu’une envie c’est de revivre d’autres aventures comme celles-là. Ce sera ma 2ème compétition de très haut niveau et j’ai vraiment hâte d’y être, explique-t-elle. Ça va aussi être intéressant de découvrir des cultures foot différentes. Je n’ai jamais joué contre des équipes sud américaines par exemple…. Le groupe a vraiment beaucoup de qualités sur le plan individuel mais aussi un bon collectif, soudé, et je pense et j’espère que nous pourrons aller loin dans cette compétition. Cette solidarité fait notre force. On ne va sous-estimer aucun adversaire et aborder chaque match pour essayer de le gagner.»

Solène DURAND
« J’ai hâte d’être au 1er match. C’est une grande fierté pour moi de représenter le club. Je n’aurai jamais vécu tout cela sans le MHSC. Je ne connais pas trop les adversaires que ce soit le Costa-Rica, le Paraguay ou la Nouvelle Zélande mais on verra bien. C’est déjà positif d’avoir éviter le groupe B avec le Brésil, la Chine, l’Allemagne et les USA. Maintenant, il faut rester vigilantes contre tous les adversaires. »
« Quand on regarde le palmarès de la Coupe du Monde U20, la France ne l’a jamais gagnée donc on n’est pas l’équipe la plus attendue… Maintenant, comme cette génération 94-95 a déjà remporté l’Euro et la Coupe du Monde U17 pour les 95, les adversaires ont peut-être un oeil sur nous… mais je n’irai pas jusqu’à dire que nous avons une pression supplémentaire. L’idée c’est d’essayer d’aller le plus loin possible. La force de notre groupe c’est d’être uni et complémentaire ».

Claire LAVOGEZ
«C’est un rêve de gosse. Jouer une Coupe du Monde c’est quelque chose d’exceptionnel. Je n’ai jamais joué contre des équipes autres qu’Européennes. Ça va être une découverte que ce soit le Costa Rica, le Paraguay ou la Nouvelle Zélande. Ce sera sans doute un peu différent mais il ne faut pas se poser trop de questions. On va essayer de jouer, tout simplement. Le staff nous donnera sans doute quelques infos sur nos adversaires de toute façon. »
« L’objectif c’est de faire du mieux possible. Un doublé Euro U19 Coupe du Monde U20 serait fabuleux mais il ne faut pas brûler les étapes. L’objectif c’est d’abord de passer les poules et après on verra bien. Même si il y a beaucoup de très bonnes individualités dans ce groupe, l’équipe a un bon collectif et c’est ce qui fait notre force. Si tout le monde est à son meilleur niveau on peut vraiment faire quelque chose de bien »

Source : MHSCfoot

Mercredi 6 Août 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :