Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 (Quart) - La FRANCE sort l'ALLEMAGNE et s'offre une demie

Grâce à un but extraordinaire de Delphine Cascarino, une gardienne Mylène Chavas décisive et une solidarité de tous les instants, la France a sorti le tenant du titre allemand en quart de finale.



Gilles Eyquem devait composer avec plusieurs blessées pour ce quart de finale. Après les blessures de Greboval et Léger, c'est Mansuy qui ressentait une douleur à l'échauffement, laissant sa place à Romanelli dans le onze de départ. La formation allemande se passait aussi de Gier au coup d'envoi.

Les Allemandes portaient le danger les premières dans la surface tricolore. Chavas, attentive, sortait bien dans les pieds de Gerhardt (9e) avant de réaliser deux bonnes interventions aériennes (10e). Les Tricolores allaient répondre sur l'une de leurs premières offensives soldée par un corner. Joué par D.Cascarino à deux côté gauche avec Fleury, elle lui remettait le ballon. La Lyonnaise, excentrée à gauche de la surface, à 15 m, déclenchait un boulet de canon du droit imparable qui terminait côté opposé (0-1, 16'). Sur leur lancée, les Bleuettes continuaient à pousser avec un corner de Garbino repris de la tête au premier poteau avec le ballon qui passait devant le but (20e).

Chavas a tout d'une grande

L'Allemagne retrouvait progressivement ses esprits mais la France affichait une certaine sérénité qu'elle n'avait pas connu au premier tour. Pourtant Chavas devait encore intervenir en boxant un coup franc lointain de Gerhardt (38e) avant de sortir du bout des doigts une frappe de 25 m de cette même Gerhardt qui terminait sur la barre (43e). La gardienne française était décisive avant le repos en repoussant du pied une frappe de Matheis totalement démarquée (45+3e). Sur la relance, Garbino partait au but mais négociait mal sa frappe. La pause était sifflée juste après sur cet avantage d'un but.

Une fin insoutenable

L'Allemagne revenait avec d'autres intentions et la France concédait coups francs et corners. La première occasion de cette seconde période restait au crédit des Françaises après un bel effort de D.Cascarino à droite qui trouvait Matéo. Sa reprise était contrée, tout comme la tentative de Garbino sur la même action (59e). Une nouvelle occasion de faire le break manquée alors que les Allemandes se montraient de plus en plus dangereuses. Le summum survenait sur une frappe vicieuse de D.Orschmann. Il fallait encore tout le talent de Chavas qui repousser en corner qui allait chercher le ballon au sol sur son coin droit (69e). Les occasions existaient mais personne d'autre n'en profitait. Léger, entrée en jeu à place de Garbino, expédiait une frappe du gauche sur la barre (81e), avant de trouver le cadre en reprenant un centre de Matéo (83e). A 1-0, la France devait tenir et Eyquem continuait à haranguer ses troupes. La fin de match devenait insoutenable. Knaak tentait de lober Chavas avancée (87e), les Allemandes perdaient cependant sur blessure Mathéis et finissaient à dix (89e).

Les six minutes d'arrêt de jeu étaient cependant bien gérées avant l'exultation au coup de sifflet final.

Réaction
Gilles Eyquem : "Ce fut une belle rencontre entre deux belles équipes. Nous avions bien étudié leur jeu et mis en place un plan précis. Les filles l'ont parfaitement respecté et ont fait preuve d'une grande force mentale. La clé résidait dans la constitution d'un bloc compact, couplé à un gros travail défensif. Les filles ont été extraordinaires. Elles se sont procuré pas mal de situations pour sceller le destin de la rencontre. Même si elles ne sont pas parvenues à réaliser le break, elles ont livré un match très abouti. Désormais il faut savourer cette superbe qualification pour les demies et garder en tête que nous n'avons pas gagné la Coupe du Monde."

Coupe du Monde Féminine U20 FIFA, Papouasie Nouvelle-Guinée 2016
Vendredi 25 novembre 2016 - 19h30 locales (10h30 françaises)
ALLEMAGNE - FRANCE : 0-1 (0-1)
Port Moresby (Sir John Guise Stadium)
Temps chaud (27°C) - Terrain excellent et venteux
Spectateurs : 9 314
Arbitres : Quetzalli Alvarado (Mexique) assistée de Lixy Enriquez (Mexique) et Chantal Boudreau (Canada). 4e arbitre : Therese Neguel (Cameroun)
But : Delphine CASCARINO 16'
Avertissements : Gaugigl 90+6' pour l'Allemagne Romanelli 68' pour la France

Allemagne : 1-Carina Schlüter ; 13-Isabella Hartig, 5-Rebecca Knaak (cap.), 17-Pia-Sophie Wolter, 15-Dina Orschmann (4-Joelle Wedemeyer 78') ; 2-Anna Gerhardt, 16-Jana Feldkamp (8-Jennifer Gaugigl 83'), 20-Laura Freigang, 19-Saskia Matheis ; 18-Stefanie Sanders, 7-Jasmin Sehan (11-Doerthe Hoppius 67'). Entr.: Maren Meinert
Non utilisées : 3-Lina Hausicke, 6-Katja Orschmann, 10-Madeline Gier, 12-Lena Pauels, 14-Melanie Ott, 21-Vanessa Fischer
France : 1-Mylène Chavas ; 2-Marion Romanelli, 4-Hawa Cissoko, 14-Estelle Cascarino, 3-Sakina Karchaoui ; 7-Delphine Cascarino (cap.), 8-Onema Grace Geyoro, 17-Juliane Gathrat, 11-Louise Fleury (13-Théa Greboval 78') ; 15-Maëlle Garbino (9-Marie-Charlotte Léger 67'), 10-Clara Matéo. Entr.: Gilles Eyquem
Non utilisées : 5-Pauline Dhaeyer, 6-Laura Condon, 16-Cindy Perrault, 18-Valérie Gauvin, 19-Cathy Couturier, 20-Anna Clérac, 21-Jade Lebastard, 12-Héloïse Mansuy (blessée)




Samedi 26 Novembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :