Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe du Monde U20 - Quart : Un scénario fou et la qualification pour le JAPON

Dans une rencontre où les Bleuettes sont passées par toutes les émotions, elles ont été rejointes dans les arrêts sur penalty. Le Japon est le dernier qualifié pour les quarts de finale, obtenant sa qualification suite à la séance de tirs au but (3-3, 5-3 tab). Magnaba Folquet, Esther Mbakem Niaro et Mégane Hoeltzel ont marqué pour les Françaises.



Becho a apporté sa technique pour surprendre le Japon (photo FIFA)
Becho a apporté sa technique pour surprendre le Japon (photo FIFA)
Pour ce dernier quart de finale, dont le vainqueur était attendu par le Brésil, les deux sélectionneurs réalisaient quelques ajustements dans leur composition de départ. Kysha Sylla débutait côté tricolore à la place de Mégane Hoeltzel, tandis que Maika Hamano et Suzu Amano étaient titulaires pour le Japon ainsi que Shu Ohba, reconduite dans les cages. Les premières minutes voyaient le ballon circuler au milieu du terrain, les deux équipes échangeant des frappes non cadrées dans le premier quart d'heure, qui s'achevait avec l'ouverture du score de la France. Jade Le Guilly ouvrait en profondeur pour Magnaba Folquet qui contrôlait le ballon, repiquait dans l'axe et déclenchait une frappe qui était déviée par Rion Ishikawa et prenait Ohba à contre-pied (0-1, 15'). Il s'agissait du premier but pour les Bleuettes en première période dans le tournoi, également un but sur leur premier tir cadré. Folquet inscrivait son troisième but du tournoi.


Le Japon revient sur un premier penalty

Pendant une grosse dizaine de minutes ensuite, les deux équipes allaient se neutraliser même si Thiniba Samoura contrait une tentative japonaise suite à un corner qui n'aurait pas dû être (22'). Les Nadeshiko avaient, comme à leur habitude, une large possession du ballon, et allaient revenir à égalité suite à un ballon en profondeur. Marie-Morgane Sieber sortait à la rencontre de Maika Hamano, et l'arbitre décidait de siffler penalty alors que les deux joueuses restaient au sol quelques instants. Yuzuki Yamamoto ne laissait aucune chance à la gardienne française, pourtant partie du bon côté, et remettait le Japon à hauteur (1-1, 33'). La domination japonaise s'intensifiait par la suite, la France subissant de façon plus nette. Sieber n'avait cependant pas d'arrêt à réaliser, Mihoshi Sugisawa ne trouvait pas le cadre (35'), un centre pour Hamano était trop long (40'), et deux bons coups francs obtenus ne donnaient rien (39', 45'). La mauvaise nouvelle pour les Tricolores était la sortie sur blessure de Célina Ould Hocine avant la pause, remplacée par Yrma Mze Issa. France et Japon étaient dos à dos à la pause après une première période dominée par les Nadeshiko, notamment dans le dernier quart d'heure.

Mbakem répond à Hamano

Sonia Haziraj décidait d'effectuer deux changements pour la seconde période avec les entrées d'Esther Mbakem Niaro, auteure de deux buts depuis le début de la compétition, et Mégane Hoeltzel, titulaire lors des rencontres précédentes. Manssita Traoré glissait en défense. Les Bleuettes étaient malheureusement cueillies à froid sur un but d'Hamano, servie par Yamamoto à l'entrée de la surface. La défense ne montait et elle pouvait frapper au but et tromper Sieber pour donner l'avantage au Japon dans cette rencontre (2-1, 48'). La France réagissait bien en se montrant un peu plus offensive, et se procurait quelques situations, notamment sur corners, sans pour autant en profiter ou mettre Ohba en danger comme sur cette tête d'Hoeltzel (53') qui s'essayait plus tard à un tir de loin hors cadre (69'). Mze Issa était trouvée sur un centre, mais Ohba était bien présente pour éviter que le temps-fort tricolore n'aboutisse à un but (70'). Alors que Le Guilly réalisait une intervention décisive dans les pieds d'Hamano dans la surface tricolore (72'), les Bleuettes poussaient pour l'égalisation.

Mbakem à deux reprises manquait le cadre, de la tête sur corner (76'), puis au deuxième ballon sur un centre (78'), Laurina Fazer d'une belle frappe frôlait la lucarne d'Ohba (79'). Les efforts tricolores allaient être récompensés par l'égalisation à cinq minutes de la fin de la rencontre de Mbakem, lancée par Vicky Becho et qui allait battre Ohba en puissance en angle fermé (2-2, 85'). Son troisième but de la compétition en entrant en jeu, profitant d'une belle connexion avec Becho encore. Un slalom de Folquet dans la surface japonaise tournait court (88'), puis Samoura après une récupération de balle haute et une grosse percussion sur une quinzaine de mètres, envoyait une frappe puissante repoussée par la transversale d'Ohba. Le ballon rebondissait devant la ligne, et la gardienne japonaise repoussait la tentative de Mbakem à l'affût (90'). Malgré son gros temps-fort pour terminer la rencontre, la France ne parvenait pas à arracher la victoire, et la rencontre allait être prolongée de trente minutes.

La victoire échappe aux Bleuettes dans les ultimes instants

Après une alerte sur une contre-attaque japonaise avec une position de hors-jeu signalée (91'), la France reprenait sur le rythme de sa fin de match avec Folquet notamment, doublement dangereuse. Sur corner, elle était trouvée seule au point de penalty, mais sa reprise était captée par Ohba (93'). Sur un service de Fazer ensuite sur le côté droit de la surface, sa frappe était détournée en corner par la gardienne japonaise (97'). Le Japon en contre-attaque se montrait menaçant mais la défense française était bien en place, tandis que de l'autre côté du terrain, les Bleuettes avaient un peu trop tendance à envoyer de longs ballons qui ne trouvaient pas preneuses. La fatigue se faisait logiquement sentir au sein des deux équipes, qui obtenaient quelques instants de répit à la pause.

A la reprise, Becho éliminait deux défenseures japonaises côté gauche de la surface mais ni Folquet ni Mbakem ne parvenaient à contrôler le ballon (106'). Hoeltzel ne parvenait pas à trouver Mbakem sur un centre à ras de terre (108'), mais elle allait trouver le fond des filets. Sur une remise de Folquet dos au but, elle déclenchait une frappe croisée de 20 mètres qui finissait petit filet opposé (2-3, 110'). La France reprenait l'avantage dans cette rencontre. Il fallait maintenant tenir dans une fin de match qui s'annonçait tendue. L'attaque étant la meilleure défense, la France tentait de ne pas trop reculer et de continuer à aller de l'avant. Hoeltzel manquait le cadre sur une nouvelle frappe lointaine (116'), Ohba devançait Mbakem en profondeur (117'), la tentative de Samoura à la suite d'une nouvelle percussion manquait de puissance (120'), puis le Japon obtenait un bon coup franc dans le temps additionnel. Fujino devançait Sieber, mais c'était une sortie de but en faveur de la France (120+2')... sauf que la VAR intervenait à nouveau, et c'est une nouvelle faute de Sieber qui était sifflée, la gardienne française qui provoquait donc un deuxième pénalty dans cette rencontre. Fujino s'avançait et offrait la séance de tirs au but au Japon (3-3, 120+5').

Cruel scénario

Cruelle déception avec cette élimination aux tirs au but
Cruelle déception avec cette élimination aux tirs au but
L'élimination est cruelle pour les Françaises, qui ont mené deux fois au score et qui ont subi une égalisation à la dernière seconde du temps additionnel en prolongation sur penalty. Si la France aura forcément des regrets après ce match au scénario fou, au cours duquel elle aura mené à deux reprises mais aura également été menée, revenant au score à la fin du temps réglementaire. Pas favorite avant la rencontre, elle a su hausser son niveau de jeu pour pousser le Japon dans ses retranchements. Les championnes du monde et favorites ne sont pas passées loin d'une élimination précoce, mais elles ont su profiter des opportunités qui leur ont été offertes pour se montrer ensuite intraitables lors de la séance de tirs au but.

Coupe du Monde U20 Féminine de la FIFA - Costa Rica 2022 - Quart de finale
Dimanche 21 août 2022 - 20h00 (4h00 françaises)
JAPON - FRANCE : 3-3 a.p. (1-1, 2-2) (tab 5-3)
Alajuela (Estadio Alejandro Morera Soto) - 2 979 spectateurs
Temps nuageux (22°C) - Terrain correct
Arbitres : Emikar Calderas Barrera (Vénézuela) assistée de Migdalia Rodríguez Chirino (Vénézuela) et Mary Cristina Blanco Bolivar (Colombie). 4e arbitre : Francia María González Martínez (Mexique). Arbitres VAR : Daiane Caroline Muniz dos Santos (Brésil) assistée de Salomé di Iorio (Argentine) et Enedina Caudillo Gómez (Mexique)

Buts
0-1 Magnaba FOLQUET 15' (Le Guilly joue une longue balle pour trouver Folquet à 20 m qui réussit un contrôle orienté de la poitrine pour s'emmener le ballon et se retrouve juste à l'extérieur de la surface côté gauche où elle fixe Nagae avant de déclencher une frappe du droit légèrement déviée par Ishikawa sur la trajectoire qui surprend sa gardienne sur sa droite)
1-1 Yuzuki YAMAMOTO 33' s.p. (Sortie de Sieber sur Hamano qui accroche la joueuse en voulant se saisir du ballon. L'arbitre siffle penalty. Yamamoto le frappe en ouvrant son pied droit sur la gauche de Sieber)
2-1 Maika HAMANO 48' (Hamano au milieu joue pour Yamamoto côté droit qui fixe Le Guilly avant de rejouer sur Hamano juste à l'extérieur de la surface qui profite du marquage lointain de Sombath pour placer une frappe croisée du droit dans le petit filet opposé)
2-2 Esther MBAKEM NIARO 85' (Bonne récupération de Becho qui accélère en revenant vers l'avant qui décale sur la droite pour Mbakem Niaro juste à l'angle de la surface. Elle s'avance jusqu'à l'angle des 5,5m où elle place une frappe puissante du droit entre le poteau et la gardienne)
2-3 Mégane HOELTZEL 110' (Mzé Issa au milieu côté droit trouve Mbakem Niaro en appui dos au but à 20 m qui contrôle de la poitrine et remet derrière elle sur Hoeltzel légèrement décalé à gauche qui place une reprise croisée du gauche qui au sol qui va se loger dans le petit filet gauche de Ohba)
3-3 Aoba FUJINO 120+5' s.p. (Sortie aérienne de Sieber en retard qui percute avec ses poings la tête de Fujino. Penalty sifflé après intervention du VAR. Fujino le frappe du droit sur la droite de Sieber)

Avertissements : Kokona Iwasaki 54' pour le Japon ; Marie-Morgane Sieber 32' pour la France

Tirs au but : Oyama (1-0), Fazer (arrêté), Koyama (2-0), Sombath (2-1), Fujino (3-1), Mbakem Niaro (3-2), Shimada (4-2), Le Guilly (4-3), Tabata (5-3)

Japon
18-Shu Ohba ; 7-Mihoshi Sugisawa, 12-Haruna Tabata, 4-Rion Ishikawa, 3-Ibuki Nagae (cap.), 16-Shinomi Koyama ; 15-Suzu Amano (17-Maya Hijikata 80'), 6-Aemu Oyama, 8-Kokona Iwasaki (10-Aoba Fujino 69') ; 9-Yuzuki Yamamoto (14-Manaka Matsukubo 81'), 11-Maika Hamano (13-Mei Shimada 111'). Entr.: Futoshi Ikeda
Non utilisées : 1-Shiori Fukuda (G), 21-Nina Noda (G), 2-Akane Nishino, 5-Manaka Hayashi, 19-Riko Yoshida, 20-Uara Watanabe

France
1-Marie-Morgane Sieber ; 2-Célina Ould Hocine (13-Yrma Mzé Issa 42'), 4-Alice Sombath, 15-Thiniba Samoura, 18-Jade Le Guilly ; 8-Laurina Fazer (cap.), 5-Kysha Sylla (20-Mégane Hoeltzel 46') ; 19-Manssita Traoré, 10-Magnaba Folquet (17-Océane Hurtré 114'), 11-Vicki Becho (12-Jade Nassi 118') ; 9-Hawa Sangaré (7-Esther Mbakem Niaro 46'). Entr.: Sonia Haziraj
Non utilisées : 16-Marie Petiteau (G), 21-Océane Toussaint (G), 3-Lou Bogaert, 6-Cyrielle Blanc, 14-Anaëlle Tchakounté


Lundi 22 Août 2022
Charlotte Vincelot

Dans la même rubrique :