Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - 2e journée : Montigny remporte son premier match

Lyon, PSG et Juvisy ont confirmé leurs succès lors de la 1re journée en récidivant, Montpellier dispose de Toulouse (3-0), Saint-Etienne et Montigny signent leur 1re victoire



Catala et Saint-Etienne gagnent 5-4 face à Lemaire et Saint-Brieuc (photo : OF)
Catala et Saint-Etienne gagnent 5-4 face à Lemaire et Saint-Brieuc (photo : OF)
Samedi 3 octobre 2009
Saint-Brieuc-Saint-Etienne 4-5
Le Sommer 28', 88' s.p., Banner 61', Février 78' ; Hamraoui 11', 54', Makanza 17', Courteille 39' s.p., Augis 60'
Dimanche 4 octobre 2009
La Roche-sur-Yon-Juvisy 0-2
Thiney 11', Coquet 21'
Montpellier-Toulouse 3-0
Lattaf 27', Blanc 45+2', Parasme 51'
PSG-Soyaux 5-0
Ayachi 2', Bompastor 9', Coton-Pelagie 24', Pizzala 45', Stribick 55' c.s.c.
Lyon-Nord Allier Yzeure 4-0
Georges 14', Belin 46' c.s.c., Katia 70', 77' s.p.
Montigny-Hénin-Beaumont 3-0
Robinne 67', 75', Morvan 84'

PLUS D'INFOS SUR LA DIVISION 1 (RESUMES, COMPOSITIONS D'EQUIPE)

D1 : 1re journée

La Lyonnaise Dickenmann (photo : Van Gol)
La Lyonnaise Dickenmann (photo : Van Gol)
Lyon, PSG et Juvisy font la course en tête dans ce championnat après 2 journées. Les Lyonnaises qui recevaient pour la seconde fois de la saison se sont imposées face à Nord Allier Yzeure (4-0). L'ouverture du score était signée de Laura Georges sur la première frappe cadrée. Mais les Lyonnaises avaient le tort de ne pas tuer rapidement le match, et les Bourbonnaises, jusque là étouffées dans l'entre-jeu et prises de vitesse dans les couloirs, profitaient de ce manque de réalisme local pour revenir dans le match avant la pause. Au retour des vestiaires, les Olympiennes mettaient fin aux espoirs des visiteuses. Par chance tout d'abord puisque Belin, pourtant sans pression, marquait dans son propre but. Avant que l'attaquante lyonnaise Katia n'inscrive un doublé, dont un pénalty sévère accordé pour une main dans la surface.

PSG de son côté recevait sur son terrain une équipe de Soyaux qui restait sur une performance face à Montpellier (1-1). Mais cette fois-ci, l'adversaire supérieure n'aura pas épargné son adversaire. Encaissant trois buts en 25 minutes, la cause était entendue. On ne jouait que depuis deux minutes quand sur un coup franc de la gauche, Ayachi reprenait d'une tête victorieuse au premier poteau. Les Charentaises concédaient un second but (2-0, 9') sur une réalisation de Bompastor.

Bompastor signe ses débuts sous le maillot du PSG par un but (photo : Cyril Gavelle/PSG)
Bompastor signe ses débuts sous le maillot du PSG par un but (photo : Cyril Gavelle/PSG)
Leur ancienne partenaire Coton Pélagie était à la finition (3-0, 24'). Les Sojaldiciennes buvaient le calice jusqu'à la lie avec un quatrième but de Pizzala seule face à la gardienne. Les Franciliennes pouvaient alors gérer tranquillement en deuxième période et ajoutaient un dernier but sur une frappe d'Abily sur la transversale, le ballon rebondissait sur Stribick qui marquait contre son camp.

Troisième équipe à avoir réussi le sans-faute, Juvisy après avoir affronté Hénin-Beaumont se rendait chez le promu La Roche-sur-Yon. Pas complexées par le statut de leurs adversaires, les Vendéennes attaquaient le match en allant de l’avant. Les Juvisiennes allaient ensuite rapidement trouver la faille profitant d’une mauvaise relance, Coquet frappait, le ballon était repoussé et revenait sur Thiney qui tentait sa chance. La trajectoire du ballon était déviée par le dos de Lebailly (0-1, 11'). Avant même d’avoir pu toucher son premier ballon, Lagache venue assurer l’intérim de Chauvet, se voyait donc contrainte d’aller le chercher au fond des filets. Un scénario qui se reproduisait dix minutes plus tard sur un coup franc frappé par Thiney et repris par Coquet (0-2, 21'). Juvisy fort de son avance allait gérer la suite d’une rencontre où son adversaire malgré quelques bons mouvements ne venaient pas inscrire le moindre but.

D1 - 2e journée : Montigny remporte son premier match
Montpellier a cette fois-ci réussi à accentuer son avance pour ne pas se faire surprendre. Pourtant, le début de match est timide et approximatif pour le MHSC avec une première action seulement au bout de la 10e minute de jeu et une domination du Toulouse. Les joueuses de Sarah M'Barek vont décanter la situation juste avant la demi-heure de jeu avec une très bonne percée et une frappe puissante de l'expérimentée Lattaf (1-0, 27'). Cette action personnelle va donner confiance aux locales qui doublaient la mise juste avant la mi-temps avec un but de la tête de Blanc (2-0, 45+2'). Les camarades d'Elodie Ramos vont poursuivre sur leur lancée en enfonçant le clou dès le retour des vestiaires avec un troisième but signé Parasme qui conclut d'une belle frappe l'action des Pailladines suite à un dernier service de La Villa (3-0, 51'). La fin du match est tranquille pour Montpellier qui gère sa large avance au tableau d'affichage.

Samedi soir, les Briochines ont une nouvelle fois perdu en ouvrant les vannes en défense. Régulièrement prise de vitesse, la ligne défensive bretonne a vécu deux entames de période difficiles. Obligées de courir après le score, Saint-Brieuc a cependant trouvé les ressources nécessaires pour revenir dans le match et a manqué de peu d’égaliser. D'entrée de jeu, les Stéphanoises mettent la pression, Hamraoui trouvait la faille en force avant que Makanza ne double la mise en reprenant une frappe d'Augis repoussée par la gardienne locale (0-2, 18'). Le Sommer réduisait l'écart (1-2, 28') mais alors que les débats s'équilibraient les visiteuses inscrivaient un nouveau but par Courteille, sur penalty (1-3, 39'). La seconde période débutait comme la première et Saint-Etienne prenait le large (1-5, 60'). Piquées au vif, les Briochines réagissaient. Banner, d'un joli ciseau (2-5, 61'), Février, sur un coup-franc qui file à ras de terre (78') puis Le Sommer, sur penalty (4-5, 88'), donnaient au score des allures très offensives !

Enfin, premier match à domicile et première victoire pour le promu ignymontain, tombeur logique de Hénin-Beaumont grâce notamment au doublé de Margaux Robinne, également passeuse sur le troisième et dernier but inscrit par Fanny Morvan. Balayée la semaine passée par Lyon, le champion de France, Montigny-le-Bretonneux a su attendre l’heure de jeu pour trouver la faille et battre une Mancion plusieurs fois déterminantes. Robinne, décalée sur son côté, rentrait dans la surface, crochetait une adversaire et s’en allait lober Mancion, qui, sur ce coup ne pouvait rien faire (1-0, 67'). Robinne ne s’arrêtait pas en si bon chemin. Alertée judicieusement par une pichenette de Chatelain, elle doublait la mise (2-0, 75'). Dans les dix dernières minutes, Hénin encaissait un troisième but signé Morvan avec l’inévitable Robinne se muant cette fois en passeuse. Des Héninoises qui avec ce revers ferme la marche dans le championnat.

Lundi 5 Octobre 2009
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :