Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 (3/12) - Le RODEZ AF va tenter la passe de cinq

Avec un effectif stable et des moyens limités, Rodez, septième du dernier exercice, espère se maintenir une cinquième fois d'affilée parmi l'élite.



Rodez Aveyron Football (photo C Ringaud)
Rodez Aveyron Football (photo C Ringaud)
Le recrutement
Cinq départs. Cinq arrivées. L’été n’a pas été trop agité du côté de Rodez. «Avec nos moyens limités, nous avons eu cette volonté de faire différemment des autres. L’effectif a été un peu renouvelé mais il a trouvé une certaine stabilité. On a beaucoup mis l’accent sur les valeurs du club et l’état d’esprit », confie le coach, Nicolas Bach. La défense a malgré tout été amputée de deux éléments avec l’arrêt de Séverine Cabec et le départ de Manon Guitard pour Toulouse (D2). Fanny Hoarau, qui vient de disputer la Coupe du monde U20 avec l’équipe de France, viendra renforcer ce secteur tout comme Marine Lespinasse (Claix). L’ex internationale U19, Charlène Farrugia (Guingamp) et Clara Noiran (Toulouse), auteure de 10 buts en 13 matches en D2, viennent étoffer le milieu ruthénois. Idem pour Stéphanie de Revière qui, après trois saisons avec Montpellier, renforcera l’entrejeu ruthénois. En attaque, Marine Augis, cinq buts la saison passée, a pris la décision de revenir à Tours. « Nous avons fait un bon recrutement, on a su pallier les départs et il y aura plus de concurrence dans le secteur offensif », se satisfait Nicolas Bach.

L’objectif
Septième du dernier exercice, Rodez s’est aussi hissé en quart de finale de la Coupe de France. Prometteur. Mais le coach se méfie énormément de cette nouvelle saison en D1. La raison ? Les adversaires. « Ce sera plus dur de se maintenir parce que les trois promus affichent leurs ambitions. Albi a effectué un énorme recrutement en prenant des internationales. Metz aussi a fait venir des filles de l’étranger qui ont l’expérience Ligue des champions et puis il y a Issy, un club qui a déjà une expérience en D1 et qui semble stable. » Face à cette concurrence renforcée, Rodez qui démarrera une cinquième saison en D1 d’affilée comptera donc sur ses automatismes. « Des clubs sont bien mieux armés que nous mais, en cinq saisons de D1, on a accumulé de l’expérience à ce niveau et on va s’appuyer là-dessus. »

"Les cinq premeirs matches seront capitaux"

Charlène Farrugia arrive de l'En Avant Guingamp (photo C Ringaud)
Charlène Farrugia arrive de l'En Avant Guingamp (photo C Ringaud)
La préparation
Rodez a légèrement modifié sa préparation par rapport à la saison dernière en démarrant une semaine plus tôt. Les filles ont rechaussé les crampons le 26 juillet dernier avec un objectif en tête. Etre fin prête le 30 août pour le déplacement à Feurs face à Saint-Etienne. « Les cinq premiers matches (ASSE, Soyaux, Arras, Guingamp, Metz) seront capitaux, c’est pour cette raison que la préparation a été plus longe pour que l’on soit en forme dès notre premier match de championnat», explique Nicolas Bach. Le club n’a pas été trop impacté par la Coupe du monde U20 puisque Déborah Garcia et Fanny Hoarau sont les deux seules joueuses à s’être envolées pour le Canada. Seul petit bémol, les deux matches amicaux face à des équipes de D1 se sont tous les deux soldés par une défaite (4-0 contre Montpellier et 2-1 contre Soyaux). Par contre, deux formations de D2 Muret (7-0) et Toulouse (4-1) ont volé en éclats. Les Rafettes comptent aussi beaucoup sur le retour d’Audrey Cugat qui s’était fait les croisés en novembre 2013 face à Saint-Etienne.

Le chiffre
5. Rodez entame sa cinquième saison d’affilée en D1. Le meilleur classement de Rodez reste cette sixième place acquise lors de la saison 2010-2011.

La joueuse à suivre
Anaïs RIBEYRA L’adaptation a été éclair. Après un passage manqué à Saint-Etienne, Anaïs Ribeyra s’est vite intégrée au collectif ruthénois en inscrivant 9 buts en 18 matches de D1 la saison dernière. Soit près du tiers des buts marqués en D1 par Rodez. Après le départ d’Augis, Ribeyra sera LE fer de lance de cette équipe ruthénoise.

La phrase du coach
« On avait deux ou trois pistes pour faire signer des joueuses étrangères mais nous n’en avions pas les moyens »

Les mouvements

Arrivées : Fanny Hoarau (FC Vendenheim, D2), Stéphanie De Revière (Montpellier HSC), Charlène Farrugia (EA Guingamp), Marine Lespinasse (Claix Foot, D2), Clara Noiran (Toulouse FC, D2)
Départs : Séverine Cabec (arrêt), Manon Guitard (Toulouse FC, D2), Marine Augis (Tours FC), Julie Perthuis (Tours FC), Aline Liaigre.

L'effectif 2014/2015

Gardiennes : 16-Déborah Garcia, 1-Julie Niphon
Défenseures : 6-Maeva Buscaylet, 19-Chloé De Carvalho, 5-Anne-Sophie Ginestet, 17-Marine Haupais, 3-Fanny Hoarau, 23-Marine Lespinasse, Alexia Pascal, Charlotte Boutonnet.
Milieux de terrain : 11-Anne-Marie Banuta, 10-Laurie Cance, 15-Audrey Cugat, 21-Stéphanie de Revière, Marine De Sousa, 13-Charlène Farrugia, 8-Ella Kaabachi, 22-Sophie Vaysse, Chloé Mouly
Attaquantes : 9-Flavie Lemaitre, 20-Clara Noiran, 14-Anaïs Ribeyra.
L'EFFECTIF SUR FOOTOFEMININ.FR


Mardi 26 Août 2014

Dans la même rubrique :