Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 (6/12) - L’ASSE a pris un coup de jeune

Après être passée à un cheveu de la descente la saison dernière, l’ASSE, qui a perdu Méline Gérard et Aude Moreau, entame sa reconstruction et a fait appel aux jeunes. Six U19 montent en équipe fanion cette saison.



L'ASSE a battu Nîmes 3-1 lors de son premier amical (photo Yoël Bardy)
L'ASSE a battu Nîmes 3-1 lors de son premier amical (photo Yoël Bardy)
Le recrutement
L’ASSE a connu deux départs majeurs cet été. La gardienne emblématique de l’ASSE, Méline Gérard, aux portes de l’équipe de France A, a pris la direction de Lyon tandis que la capitaine Aude Moreau a pris la poudre d’escampette à Juvisy. Ces deux pièces maîtresses ont quitté le vaisseau stéphanois en compagnie d’Alexandra Atamaniuk partie à Nancy cet été. « Elles vont nous manquer mais on ne va pas se lamenter. On continue notre chemin », glisse le coach Hervé Didier. L’urgence pour les dirigeants stéphanois, c’était donc de trouver une remplaçante à Méline Gérard. Ils en ont trouvé… deux. Julie Perrodin fait son retour au club après une saison à Claix et Marion Mancion vient se relancer après une saison blanche à Juvisy. La Sojaldicienne Alice Benoit, qui fut capitaine de l’équipe de France U16, vient compenser le départ d’Aude Moreau. Mais le reste de l’effectif n’a pas bougé. « Il y a des joueuses qui ont frappé à la porte, on a discuté mais on ne voulait pas recruter pour recruter, on a fait confiance à nos jeunes. C’est un recrutement interne », explique Hervé Didier. Six U19, qui sont allées jusqu’en demi-finale du championnat de France, montent en équipe première et rejoignent ainsi Audrey Chaumette, Candice Gherbi et Léonie Multari qui s’entraînaient déjà avec le groupe D1 la saison dernière.

L’objectif
Sauvées grâce à l’égalisation de Sarah Palacin lors de la seconde mi-temps de la dernière journée face à Montpellier, les Vertes ne veulent pas revivre la même saison cauchemardesque. Les Amazones ont une ambition : ne pas commettre les mêmes erreurs que la saison passée. « On a fini sur une saison pas traumatisante mais difficile et on ne veut pas recommencer comme ça. On doit repartir sur de bonnes bases et l’objectif évoluera au fur et à mesure de la saison, confie Hervé Didier. Parler du top 4 ou du top 5 avec la saison que l’on vient de vivre, c’est compliqué. Il faut d’abord reconstruire. Ce n’est pas un manque d’ambition mais je n’ai pas envie de griller les étapes ». Les Stéphanoises veulent s’appuyer sur la bonne dynamique et l’état d’esprit conquérant de la fin de saison qui leur avait permis de récolter deux nuls contre le PSG et Montpellier. « Il faudra mettre le bleu de chauffe à chaque rencontre », prévient Hervé Didier.

Moins de 22 ans de moyenne d'âge

Nora Coton-Pélagie et ses partenaires devront être plus efficaces devant le but (photo Yoël Bardy)
Nora Coton-Pélagie et ses partenaires devront être plus efficaces devant le but (photo Yoël Bardy)
La préparation
L’ASSE a repris le chemin de l’entraînement en dernier. Vingt-cinq filles ont participé à l’ensemble de la préparation qui s’est déroulée comme d’habitude à l’Etrat. La véritable nouveauté, c’est que les filles feront désormais comme les garçons puisque leurs entraînements se dérouleront à l’Etrat tout au long de l’année. Un pas supplémentaire dans la reconnaissance du foot féminin à Saint-Etienne. Les matches amicaux ont aussi été une vraie réussite avec douze buts marqués, seulement deux encaissés et trois victoires face à Nîmes (3-1), l’OM (5-0) et Albi (4-1). « Cela reste des matches amicaux, il ne faut pas s’enflammer, on a eu de bons contenus lors des deux premiers matches et le dernier contre Albi a tenu la route. Nous avons eu une équipe assez homogène », tempère le coach Hervé Didier qui attend avec impatience le premier match de la saison qui sera délocalisé à Feurs puisque le stade Léon Nautin n’est pas encore homologué.

La phrase du coach
« On a mis un peu plus de rigueur que ce soit les filles ou le staff cette saison. Nous avons rajouté un entrainement supplémentaire par semaine. On fait tout pour éviter de reproduire la même saison que l’an dernier. On pensait qu’on avait fait un bon recrutement, qu’on avait une bonne équipe et inconsciemment on s’est laissé un peu vivre. »

La joueuse à suivre
Sarah Palacin. Elle a été la sauveuse des Vertes en fin de saison dernière en inscrivant deux buts décisifs face à Soyaux (victoire 1-0) et contre Montpellier (1-1) lors de l’ultime journée. Un déclic ? Sûrement. Avec trois talentueuses U19 en attaque (Audrey Chaumette, Léonie Fleury, Marianne Brun), l’ASSE aura aussi besoin de l’expérience et du sens du but de cette attaquante de 25 ans qui avait inscrit 36 buts en deux saison de D2 à Issy il y a trois ans. Et ça commence bien pour Sarah Palacin qui a scoré trois fois lors des matches amicaux.

Le chiffre
22. C’est environ la moyenne d’âge des joueuses qui composent cette année l’équipe stéphanoise qui a donc misé sur la jeunesse avec neuf joueuses qui pouvaient évoluer avec le groupe U19 la saison dernière.

Les mouvements

Arrivées : Marion Mancion (FCF Juvisy), Julie Perrodin (Claix Foot, D2), Alice Benoît (ASJ Soyaux)
Départs : Aude Moreau (FCF Juvisy), Méline Gérard (Ol. Lyonnais), Alexandra Atamaniuk (AS Nancy, D2), Ophélie Brevet (Etats-Unis), Anaïs Chareyron (Etats-Unis).

L'EFFECTIF

Gardiennes : 16-Marion Mancion, 1-Julie Perrodin
Défenseures : 20-Morgane Courteille, 18-Julie Debever, 26-Charlotte Gauvin, 4-Charlotte Lorgeré, 24-Amandine Soulard, 2-Caroline Velay, 28-Meryl Cirri, 29-Léonie Multari, 23-Teninsoun Sissoko
Milieux de terrain : 5-Alice Benoit, 13-Barbara Bouchet, 21-Maeva Clémaron, 8-Candice Gherbi, 10-Julie Morel, 6-Gwladys Debbache, 19-Marie Duclos
Attaquantes : 15-Marianne Brun, 7-Léonie Fleury, 11-Audrey Chaumette, 22-Caroline Audemar, 17-Rose Lavaud, 9-Sarah Palacin, 14-Nora Coton Pelagie

Staff
Entraîneur : Hervé Didier
Adjoint : Patrick Brossat

Mercredi 27 Août 2014

Dans la même rubrique :