Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - ASPTT ALBI : présentation de l'effectif

Pour sa deuxième saison en D1, l'ASPTT Albi a changé d'entraîneur et a connu un gros remaniement au niveau de l'effectif. Le point avec son entraîneur Adolphe Ogouyon.



Le groupe 2015-2016 de l'ASPTT Albi (photo club)
Le groupe 2015-2016 de l'ASPTT Albi (photo club)
Seule équipe promue la saison dernière à avoir assuré son maintien, l'ASPTT Albi entame une deuxième saison parmi l'élite. Fini le temps de la découverte, les Albigeoises veulent désormais ancrer leur place à ce niveau. Mais pour le club du Président Espié, cela est passé par de nombreux changements.

L'entraîneur tout d'abord, avec l'arrivée d'Adolphe Ogouyon qui avait eu l'occasion d'entraîner durant deux saisons en D1 féminine avec les couleurs du Stade Briochin puis de l'En Avant Guingamp. L'ancien international béninois fait donc son retour dans ce championnat mais avec une toute autre équipe dont il ne connaissait quasiment rien avant son arrivée : "J'ai découvert l'effectif qu'elles soient anciennes au club ou nouvelles. Au mois de juin, je les avais un petit peu vu avant qu'elles partent en vacances" indique Adolphe Ogouyon passé entre temps entraîneur chez les hommes en Ligue de Bretagne avec l'US Langueux.

Durant l'intersaison, le club a perdu des joueuses d'expérience ou prometteuses à l'image de Marion Romanelli partie rejoindre les rangs de Montpellier. La gardienne Catherine Fitzsimmons, Christine Gazzin ou encore Gladys Boilard ont pris des destinées différentes. Mais il a aussi fallu faire face au départ de l'ancienne capitaine Julie Peruzzetto qui a annoncé cet été vouloir partir. Un renouvellement donc très important qu'il a fallu compenser par des arrivées pour prétendre au maintien.

"Des petites jeunes qui n'attendent qu'à éclore"

Adolphe Ogouyon dirigera sa 45e rencontre de D1 contre La Roche (photo club)
Adolphe Ogouyon dirigera sa 45e rencontre de D1 contre La Roche (photo club)
Le poste de gardienne a vu l'arrivée de l'internationale et gardienne titulaire du Portugal, Patricia Morais, qui après une belle saison en D2 à Yzeure, aura l'occasion de prouver en D1 : "C'est moi qui l'ai fait venir. Elle est déjà venue faire des tests la semaine dernière" souligne l'entraîneur. Pour les joueuses de champ, certaines sont venues tenter leur chance : "Elles sont venues en majorité d'elles-mêmes et notamment de Toulouse pour découvrir la D1. Ce sont des petites jeunes qui sont en train de se faire les dents et qui n'attendent qu'à éclore comme Marion Braunwart, Myriam Benlazar" se félicite Adolphe Ogouyon.

Dans tous les secteurs, le groupe a vu des arrivées : "Il y a aussi les U19 comme Maeva Manuel (Lyon) et Clara Marcinowski qui vient d'Arras. Leur jeu correspond au style d'arrière latéral que je recherchais" comme il a déjà pu l'apprécier. Le club a en effet multiplié les matchs amicaux pour permettre cette large revue d'effectif : "Il a aussi pas mal de concurrence derrière ce qui m'a permis de faire tourner. Elles sont toutes concernées, aujourd'hui on n'a pas encore d'équipe-type. Il y a quelques joueuses qui se dégagent mais j'attends encore le match contre le FC Barcelone."

Lady Andrade nous a fait faux-bond

Tatiana Solanet fait partie des joueuses restées au club (photo club)
Tatiana Solanet fait partie des joueuses restées au club (photo club)
Le club a aussi essayé de nombreuses joueuses étrangères et deux Taïwanaises, dont une a déjà joué à Saint-Etienne, ont signé mais le club attend désormais le retour d'accord de sortie de leur fédération étrangère. Man Lin Ting est une "milieu axe avec bonne lecture du jeu" alors Shu O Tseng "est un point d'ancrage en attaque" précise l'entraîneur. D'autres pistes n'ont pas abouti comme la Colombienne "Lady Andrade, avec laquelle le contact avait été pris. On pensait que cela était bien parti mais au moment de la décision, la fille nous a fait faux bond. Si on avait été adossé à un club pro, cela se serait fait" rappelle Adolphe Ogouyon. Pour autant l'entraîneur ne compte pas s'arrêter là dans son recrutement : "On a encore de sérieux contacts mais nous ne sommes pas encore positionnés. Si on arrive à concrétiser, on aura réalisé un groupe coup".

>> A LIRE AUSSI

L'EFFECTIF

Mouvements
Arrivées : Adolphe Ogouyon (entraîneur), Aïvi Mitchai (AS Muret), Emylie Girard (Dijon FCOF), Clara Marcinkowski (Arras FCF), Laura Condon (Toulouse FC), Maeva Manuel (Ol. Lyonnais U19), Patricia Morais (FF Yzeure), Manon Cazes (Toulouse FC), Justine Firly (Toulouse FC), Myriam Benlazar (Toulouse FC), Tseng Shu O (Fylkir FC, Islande), Man Ting Lin (sans club, Taïwan)
Départs : David Welferinger (entraîneur), Marion Romanelli (Montpellier HSC), Alexia Trevisan (Dijon FCOF), Catherine Fitzsimmons, Caroline Brown, Gladys Boilard (Grenoble M. Claix FF), Julie Peruzzetto (AS St-Etienne), Chloé Bornes (Rodez AF), Christine Gazzin (arrêt), Emma Laizet-Laplagne

Le groupe
Gardiennes
16-Alexandra SAINT-JOURS
1-Patricia MORAIS

Défenseures
5-Anaïs ARCAMBAL
24-Manon CAZES
25-Justine FIRLY
6-Coline GOUINEAU
2-Clara MARCINOWSKI
3-Cindy MARTEAU
4-Aïvi MITCHAI
26-Alexandra RENAULT-FRIH
15-Manon ROUZIES
13-Angélique SCHLEPP

Milieux
7-Myriam BENLAZAR
22-Laurianne CERVERA
21-Laura CONDON
11-Angéline DA COSTA
28-Lin MAN TING
12-Maëva MANUEL
14-Tatiana SOLANET

Attaquantes
20-Marion BRAUNWART
8-Kimberley CAZEAU
9-Marine GOULAY
19-Patricia MARTINEZ AUGUSTO
18-Mélanie PESTANA
10-Tseng O SHU

>> EN SAVOIR PLUS

LE STAFF

Entraîneur
Adolphe OGOUYON
Né le 20 février 1956 à Cotonou (Bénin)
Au club depuis la saison 2015-2016
Diplôme : Licence A UEFA

Parcours d'entraîneur
FC Nantes, Centre Formation (1994-1997), AC Chapelain (1996-1997), RC Ancenis (1997-1999), Espérance Campbon (1999-2000), Nozay (2000-2002), SCO Angers, co-directeur de la formation (2003-2006), US Orléans, adjoint (2007-2008), Stade Briochin puis EA Guingamp D1F (2010-2012), US Langueux (2012-2013 et 2014-2015)

Adjoints
Patrice Martinez (adjoint)
Sofyen Nisri (préparateur physique)
Didier Boussagol (entraîneur des gardiennes de but)
Romain Brunot (préparateur mental)

Dimanche 23 Août 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :