Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Amandine GUERIN (ASJ Soyaux) : "Je ne réalise pas encore ! "

"Un exploit que l'on attendait depuis le début de saison". Déjà face au PSG il y a de cela quelques semaines, les joueuses de l'ASJ Soyaux avaient accroché le club de la capitale, concédant une très courte défaite (2-3). Ce week-end, les protégées de Jean-Claude Barrault ont même fait mieux, remportant une victoire venue d'ailleurs sur la pelouse de Juvisy au Stade Georges Maquin. La gardienne de Soyaux revient sur cette performance.



Amandine Guérin, heureuse, à l'issue de ce succès
Amandine Guérin, heureuse, à l'issue de ce succès
Ne pas se focaliser sur le niveau de l'adversaire. Tels auraient pu être les mots de Jean-Claude Barrault (NDLR : coach de l'ASJ Soyaux) à ses joueuses, au moment de tenter un périlleux déplacement à Juvisy.
Au terme d'un match où elles ont crânement joué leur chance, les coéquipières d'Amandine Guérin sont parvenues à ramener une très belle victoire en Charente. Une performance que la native de Bordeaux n'est pas prête d'oublier. "Je m'attendais en réalité à une toute autre rencontre. En effet, sur ce type de match, les gardiennes sont généralement très sollicitées, ce qui n'a pas vraiment été mon cas lors de cette confrontation face à Juvisy. J'ai même eu très peu de ballons, hormis le but que je concède. J'ai été en réalité surprise par ce match".
Une victoire de référence, Soyaux l'attendait depuis début septembre. Après une courte défaite face à Paris et une déroute à Montpellier, les joueuses Charentaises avaient à coeur de réussir un gros coup : "Nous attendions une victoire de référence face à une grosse équipe depuis le début de saison. Le match face au PSG avait déjà nourri de belles promesses, car nous avions réalisé une belle partie en accrochant les Parisiennes".

"On a montré que l'on pouvait rivaliser"

Elle aura été décisive comme sur cette action (photos William Morice)
Elle aura été décisive comme sur cette action (photos William Morice)
"Par la suite, il y a eu cette confrontation face à Montpellier, où nous prenons une "leçon" et passons à côté du match. Il nous fallait une victoire pour redémarrer dans une spirale plus positive, et ce bon résultat obtenu sur la pelouse de Juvisy nous fait énormément de bien. Tout le collectif a répondu présent, ce qui rend ce résultat encore plus positif".
La gardienne de Soyaux revient sur le discours de l'entraîneur à l'issue du match : "Il nous a félicité et a dit qu'il était vraiment content de la performance collective accomplie par le groupe. Il a insisté sur le fait que chacune d'entre nous était impliquée, faisait les efforts dans la récupération et le placement, donc pas mal d'éléments positifs à tirer de cette rencontre, qui doit nous servir pour la suite de la saison". Et avec exigence, Amandine Guérin va même jusqu'à avouer que l'après-midi aurait été encore plus belle si elle n'avait pas concédé ce but. "D'un point de vue personnel, je suis tout de même un petit peu déçue d'avoir concédé ce but, qui était évitable ... Même si, pour tout vous dire, je ne réalise pas encore que nous avons réussi à battre Juvisy !".

Propos recueillis par Benjamin Roux.

Amandine Guérin digest
Née le 18 février 1993 à Bordeaux.
Poste : gardienne
Parcours joueuse : OL, Soyaux (depuis 2012)

Mardi 22 Octobre 2013

Dans la même rubrique :