Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Anaïg BUTEL (FCF Juvisy) : "Tout le groupe veut aller en Ligue des Champions"

Arrivée en 2007 dans l'Essonne, Anaïg Butel s'est fait une place au sein du collectif de Pascal Gouzenes. Convoquée une nouvelle fois en équipe de France B, la native d'Ivry ne manque pas d'ambitions.



Anaïg Butel, ici aux côtés de sa coéquipière Julie Soyer lors du match face au PSG, aura pour ambition d'obtenir une qualification pour la prochaine édition de la ligue des champions (Photo : club).
Anaïg Butel, ici aux côtés de sa coéquipière Julie Soyer lors du match face au PSG, aura pour ambition d'obtenir une qualification pour la prochaine édition de la ligue des champions (Photo : club).
"Nous voulons vraiment retourner en Ligue des Champions, pour prouver ce que nous sommes capables de faire". Anaïg Butel, qui a récemment fêté ses vingt-deux ans, affiche de belles ambitions avec Juvisy.
A l'heure d'entamer les cinq derniers matchs de championnat, la défenseure fait un premier bilan. "Pour l'instant, nous sommes en bonne voie. L'objectif, pour nous, va être de se battre jusqu'au bout pour aller chercher la deuxième place synonyme de qualification pour la Ligue des Champions". Un ticket qu'il faudra aller chercher, car les deux grosses cylindrées que représentent Lyon et le PSG ne rendront pas la tâche facile aux coéquipières de Gaëtane Thiney. "Il faut que l'on continue à travailler sérieusement de façon à ne pas faire de faux pas dans cette lutte pour les places européennes".
Son match de référence, la jeune joueuse de la Juv' n'hésite pas : "La victoire acquise sur la pelouse du PSG (ndlr : 0-1 lors du match aller)". Plus généralement, "les rencontres disputées face aux "cadors" du championnat de France sont toujours des points importants à négocier. Le week-end dernier, nous avons fait le nécessaire pour l'emporter à domicile face à Montpellier (2-1)".

"Le mental, une des forces de notre groupe"

Anaïg Butel ce dernier succès très important en détail. "Chaque match est différent, et nous essayons toujours de l'aborder du mieux possible. Le week-end dernier, nous nous devions de l'emporter devant notre public face au MHSC, les dirigeants avaient été très clairs, il fallait tout donner pour ne pas avoir de regrets. Nous avons été solidaires dans le jeu, sans jamais rien lâcher, il y a aujourd'hui beaucoup d'éléments positifs à tirer de cette opposition. On l'a emporté, tant mieux, maintenant nous nous projetons déjà sur le déplacement à Saint-Etienne en fin de semaine, en match en retard de la quatrième journée. (NDLR : rencontre qui a été donnée "à rejouer"). Sur ce type de confrontation, "la différence s'est faite au mental, une des forces de notre groupe. En fin de rencontre, à l'heure où les organismes sont fatigués, c'est un des éléments qui joue un rôle prépondérant dans la réussite d'une équipe. La solidarité collective était là, l'envie aussi, et c'est ce qui a payé".

"La concurrence est plus rude"

L'équipe de France A, l'objectif de la joueuse de l'Essonne (Photo : FFF).
L'équipe de France A, l'objectif de la joueuse de l'Essonne (Photo : FFF).
"Tout le monde tire dans le même sens, nous possédons un groupe qui en veut vraiment, et cela peut, en mon sens, faire la différence à terme". La Ligue des Champions "nous a beaucoup manqué cette année. C'est un tout autre univers, une compétition totalement différente du championnat de France. Cela manque dans le sens où ce ne sont pas les mêmes sensations, pas les mêmes adversaires, tout va plus vite, le jeu est très technique, c'est une autre planète". Mais en championnat, "l'étau se resserre" prévient Anaïg Butel. "La concurrence est plus rude, c'est bien pour le spectacle et pour l'attractivité du foot féminin. Il y a des équipes, des joueuses qui sortent du lot, c'est un "tout" qui est en pleine progression depuis quelques années maintenant".
Anaig Butel ne manque pas d'ambitions, outre la priorité de la Ligue des Champions : "On souhaite aller en finale de coupe de France. A titre individuel, je fais tout donner pour avoir une chance d'atteindre l'équipe de France A. Mais je vais me concentrer sur ma fin de saison. Je suis aujourd'hui chez les B, à moi d'enchaîner les prestations au niveau international, et les choses viendront très certainement par la suite, je l'espère en tous cas".

Propos recueillis par Benjamin Roux.

Anaig Butel digest
Née le 15 février 1992 à Ivry-sur-Seine.
Poste : défenseure
Parcours clubs : FCF Juvisy (depuis 2007)
Sélections : A (1), U20 (3), U19 (20), U17 (23), B (1)

Mercredi 26 Mars 2014

Dans la même rubrique :