Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 (Bilan) - Le public répond présent

Depuis la Coupe du Monde 2011, la D1 a été médiatisée de manière exponentielle. La saison qui vient de s'écouler le confirme avec presque sept cents spectateurs en moyenne par rencontre. Cette saison, le record a de nouveau été battu. A cela, plusieurs facteurs, tout d'abord la montée en puissance du PSG, qui comme l'OL draine de plus en plus de spectateurs, notamment lors des déplacements de l'équipe.



Presque sept cents supporters de moyenne cette saison pour les matchs de D1...
Presque sept cents supporters de moyenne cette saison pour les matchs de D1...
L'accueil et la communication des clubs ne cessent de s'améliorer, pour toucher plus de public et offrir de meilleures conditions d'accueil. Si avant la Coupe du Monde 2011, la moyenne tournait à deux cents, depuis trois saisons ce sont environ six cents spectateurs en moyenne qui assistent aux matchs de D1.
Malgré tout, il faut constater des disparités très importantes selon les clubs. Si les Lyonnaises tournent à une moyenne de trois mille cents spectateurs devant des clubs comme Juvisy (812), Soyaux (759), Guingamp (602) ou encore Yzeure et le PSG, à l'inverse Muret est en dessous de deux cents spectateurs.

Le PSG devant l'OL en déplacement

En déplacement, c'est le PSG (1870 spectateurs) qui devance Lyon (1304), Montpellier (994) et Saint-Etienne (873). Des affluences moyennes parfois liées cependant à une seule rencontre qui rehaussent les stats du club en déplacement. Ainsi, le PSG est largement au dessus de Lyon parce que Lyon-PSG a rassemblé sept mille cinq cents spectateurs alors que PSG-Lyon a tourné autour d'un millier. En ignorant ces matchs directs, c'est à peu près équivalent pour les deux équipes.
Pour continuer dans cette dynamique, la D1 doit désormais fidéliser son public et arriver à en fédérer un nouveau. Cela sera lié à la communication autour des images, à la renommée des adversaires mais aussi au créneau de déroulement des rencontres. Car il faut relever que les meilleures affluences sont rarement celles du dimanche à 15h00.

Lyon - PSG, troisième meilleure affluence des années 2000


Nouvelle moyenne record cette saison en D1

Moyenne de spectateurs/match en D1 depuis 2003
Moyenne de spectateurs/match en D1 depuis 2003

Jeudi 19 Juin 2014
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :
#D1F - Le Mag n°8

#D1F - Le Mag n°8 - 03/11/2018