Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 (Bilan de la 9e journée) - ALBI s'installe dans la première moitié

Grâce à une courte mais importante victoire face à un adversaire direct, Albi a pris la cinquième place du classement.



L'ASPTT Albi renoue avec la victoire et s'installe à la 5e place (photo Aubon Lipke)
L'ASPTT Albi renoue avec la victoire et s'installe à la 5e place (photo Aubon Lipke)
L'entraîneur d'Albi Adolphe Ogouyon retrouvait un club qu'il connait bien pour l'avoir dirigé durant deux ans où quelques joueuses ce dimanche avaient été sous sa direction. Mais c'est avant tout de l'attaquante Oparanozie que l'entraîneur albigeois avait décidé de suivre de près. Car son équipe qui n'avait plus gagné depuis deux mois, avait aussi perdu sa solidité défensive. Restant sur une contre-performance à Nîmes, Albi a cette fois-ci compensé par une victoire décrochée sur une réalisation de Cazeau en début de seconde période (1-0).

Saint-Etienne et Saint-Maur ne passent pas la deuxième

Un succès, Saint-Etienne tout comme Saint-Maur auraient aimé en obtenir un. Un objectif qui focalisait les esprits les deux équipes qui ont offert une seconde période des plus animées. Alors que coup sur coup, Ngo Ndoumbouk signait un doublé au retour des vestiaires (0-2, 50'), les Stéphanoises réagissaient par Clemaron puis Lavaud en quatre minutes (2-2, 59'). Ce sursaut des Amazones ne s'arrêtaient pas là obtenant ensuite un penalty frappé par Peruzzetto mais arrêté par Carré (65e). Malgré une dépense d'énergie de part et d'autre, il fallait pour les deux équipes se résoudre au match nul.

Lyon et le PSG préparent l'Europe sans encombre

Pas de surprise et beaucoup de buts dans les quatre rencontres qui concernaient le quatuor de tête. Les Lyonnaises ont ramené de Rodez une nette victoire rapidement déclenchée par le but de Mbock Bathy après moins de deux minutes de jeu. La meilleure buteuse du championnat a ensuite signé un doublé. Bremer opportuniste puis Schelin et Necib en fin de match ont scellé le sort ruthénois (0-6). Une fin de match prolifique comme celle du PSG sur la pelouse de La Roche devant près de 3 500 spectateurs. Après l'ouverture du score d'Asllani (0-1, 24'), Erika avant la pause a permis de creuser l'écart. Mais le but marqué sur un corner par Roux en faveur de La Roche a piqué au vif les Parisiennes qui ont fini sur les chapeaux de roue (1-5).

Montpellier et Juvisy dans le bon tempo

En déplacement à Soyaux, où Montpellier avait l'an passé concédé le nul, les Héraultaises ont cette fois-ci affiché l'efficacité qui le permet aujourd'hui de rester à portée du leader. Grâce à la rapidité ouverte du score de Léger puis au doublé de Tonazzi, Montpellier n'avait pas de souci à se faire. D'autant que Léger d'un lob puis Andressa Alves avec deux buts dont un corner direct avaient la même insolence (0-6).
Pour Juvisy, la venue de la lanterne rouge n'a pas posé de problème aux partenaires de Gaëtane Thiney qui restaient sur deux défaites contre Montpellier et Lyon. Elles ont su rapidement prendre les devants par Traïkia. Titulaire en pointe, cette dernière inscrira le cinquième et dernier but. Catala bien servie par Coleman inscrivait le second but avant que Thiney ne serve Coleman et Coquet, autres buteuses de cette victoire (5-0).



Lundi 9 Novembre 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :