Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - ESOF LA ROCHE SUR YON : "Le club a fait de gros efforts"

Si le club n'a pas le passé de la VGA St Maur, autre promu, les années 1990 et 2000 auront très riches sportivement pour les Ornaysiennes. De retour en D1F, c'est une toute nouvelle génération qui va devoir prouver



Fatoumata Baldé, Clémence Martinez et Elodie Nakkach (photo Sébastien Duret)
Fatoumata Baldé, Clémence Martinez et Elodie Nakkach (photo Sébastien Duret)
Créée en 1978, la section féminine de l'ESO La Roche accède au championnat national pour la première fois en 1985. En 1996, l'équipe vendéenne, championne de France, décroche même en place en N1A. Le début d'une belle aventure qui va amener le club jusqu'à la seconde place du championnat en 2001 avec dans ses rangs Camille Abily, Sonia Bompastor, Hoda Lattaf... Les années suivantes seront progressivement plus difficiles avec des relégations en 2004 et 2009, suivies de remontées immédiates en D1. Mais la dernière relégation en 2011 sera suivie de quatre saisons en D2 (2e, 2e, 3e et 1re places) avant de retrouver cette année l'élite.

"On appréhendait mais je pense qu'on sera bien"

Malika Bousseau a déjà connu la D1 comme entraîneur (photo D Cadiou/LAF)
Malika Bousseau a déjà connu la D1 comme entraîneur (photo D Cadiou/LAF)
Malika Bousseau qui a connu la D1 en tant joueuse et entraîneure va regoûter cette saison à cette expérience sportive. Mais depuis le dernier passage, le championnat a beaucoup évolué et le club a dû se donner plus de moyens. Humain que ce soit sur le plan sportif et médical comme elle le rappelle : "Le club a fait de gros efforts au niveau de l'encadrement, du staff médical pour permettre aux joueuses d'évoluer rapidement et dans des bonnes conditions". Pascal Braconnier, "son binôme" est arrivé en ce sens et l'épaulera cette saison en tant qu'adjoint mais aussi préparateur athlétique. Malgré cela la formation vendéenne le sait, comme tous les promus, difficile de rivaliser avec certains clubs alors il faut privilégier certaines valeurs : "On aide les joueuses mais on ne mise pas tout sur une joueuse, on mise sur la structure, sur les moyens pour qu'elles récupèrent rapidement".

Le recrutement a été fait dans ce sens avec aucun départ de joueuses cadres : "Le groupe n'a pas été modifié, il y a seulement des apports en plus, c'est aussi un atout pour pouvoir se maintenir. C'est un gage de stabilité et de travail de fond" sur lequel insiste Malika Bousseau dont l'effectif reste cependant peu aguerri à ce championnat. "Il y avait une appréhension par rapport à ça mais le fait d'avoir joué Juvisy et Soyaux, cela a permis de nous mettre dans le bain aussitôt. Les filles ont pris conscience du niveau et de la montée, et pendant les vacances, elles ont fait des efforts". Avec une implication de tous les instants, le jeune effectif aura envie de prouver : "On appréhendait mais je pense qu'on sera bien".

"Tout de suite se mettre au niveau"

Clara Matéo était à l'Euro U19 cet été (photo Sébastien Duret)
Clara Matéo était à l'Euro U19 cet été (photo Sébastien Duret)
Si des joueuses comme Claire Guillard, Justine Boivin, Aline Liaigre, Audrey Nicolas ou encore Fatoumata Baldé ont une carrière en D1 avec au moins deux saisons, le reste du groupe est jeune. Il n'en est pas moins expérimenté à l'image de Clara Matéo, dont la trajectoire ces dernières saisons en club et en sélection est prometteuse. Elle aura l'occasion pour la première fois de se confronter à la D1. Toutes devront en tout cas être au diapason comme le rappelle Malika Bousseau qui compte sur leur vécu : "Celles qui ont déjà joué en D1 devront tout de suite se mettre au niveau, et qu'elles emmènent les nouvelles joueuses à ce niveau. Les internationales jeunes connaissent aussi un niveau qui se rapproche de celui de la D1 et devront aussi se mettre à ce niveau-là".

Des joueuses formées au club et en pôle fédéral connaissent déjà les exigences du haut niveau : "Depuis que les U19 ont notamment le niveau national, cela permet d'avoir plusieurs jeunes joueuses qui sortent. On est dans la formation, on continue sur ce style de joueuses et on a pu monter avec elles donc on continue ainsi". En sélections U16, U17 ou 19, elles sont aussi nombreuses à avoir un bagage intéressant : "On y va petit à petit, on a quand même pas mal étoffé avec des jeunes joueuses". Un choix rendu nécessaire aussi pour compenser les difficultés de recruter pour un promu : "Il est aussi difficile de recruter des joueuses d'expérience de D1. Premièrement on n'a pas le budget mais quand on est une équipe qui monte, il faut montrer et démontrer que l'on peut rester à ce niveau-là pour être attrayant. La D1 a beaucoup évolué. Depuis que les filles sont en D2, elles ont toujours été dans les trois premières ce qui montre qu'elles ont un certain niveau"

Le Stade Henri Desgrange en championnat

Adeline Coudrin, à droite, face à Lilas Traïkia le 1er août dernier en amical (photo W. Morice/FCF Juvisy)
Adeline Coudrin, à droite, face à Lilas Traïkia le 1er août dernier en amical (photo W. Morice/FCF Juvisy)
A l'image des deux autres promus, c'est dans un autre stade que celui où l'équipe a évolué la saison dernière que l'ESOF La Roche évoluera cette saison. Le Stade de St André n'étant pas homologué pour la D1, c'est dans le principal stade de La Roche sur Yon à Henri Desgrange que l'ESOF jouera à domicile. Une enceinte que le club et les joueuses ont eu l'occasion d'utiliser ponctuellement, notamment pour les matchs en nocturne.

Pour ses rencontres à domicile, le club proposera une entrée gratuite pour une partie de ses rencontres mais les matchs de gala seront payants et l'occasion de garnir les tribunes afin de découvrir l'OL ou encore le PSG.

>> A LIRE AUSSI

LE CLUB

ETOILE SPORTIVE ORNAYSIENNE FOOTBALL LA ROCHE SUR YON
Section féminine créée en 1978
Président : Laurent Grelier
Nombre de joueuses licenciés (2014-2015) : 131 (dont 0 contrat fédéral)

Site Internet : http://www.esofootball.net/
Facebook : https://www.facebook.com/esofootball
Twitter : https://twitter.com/Esofootball

Palmarès national
Championnat de France Nationale 1B (1996)
Coupe Fédérale des moins de 16 ans (2004)
Challenge National U13F (2014)

Stade
Stade Henri Desgrange, La Roche-sur-Yon
5 023 places assises + 4 500 debout

Préparation
01/08/15 ESOF La Roche - FCF Juvisy : 1-2, à Angers (Charlotte Peslerbe 48' ; Camille Catala 69', 78')
12/08/15 ASJ Soyaux - ESOF La Roche : 3-4, à Lusignan (Solenne Ninot 67', 68', Kelly Kone 70' ; Lisa Fragoli 10', Julie Pasquereau 43', Claire Guillard 61', Clara Matéo 64')
16/08/15 ESOF La Roche - Le Mans FC (D2) : 2-1, à Mouzillon (Clémence Martinez 56', Clara Matéo 67' ; Margaux Leconte 19')
22/08/15 ESOF La Roche - RC St-Denis (D2), à St Julien de Concelles (18h00)
23/08/15 ESOF La Roche - US St Malo (D2), à Bain de Bretagne (15h00)
>> les matchs amicaux de D1F

Vendredi 21 Août 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :