Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Fin des espoirs pour ISSY, TOULOUSE et VENDENHEIM

La vingtième journée a rendu son verdict sur le plan des relégués. Dans l'obligation de gagner, les trois derniers n'y sont pas parvenus et sont déjà condamnés avec leur quinzième défaite à l'échelon inférieur.



Romane Munich s'interpose devant Tobin Heath mais concédera onze buts (photo Anthony Massardi)
Romane Munich s'interpose devant Tobin Heath mais concédera onze buts (photo Anthony Massardi)
Vendenheim a subi une lourde claque contre le PSG de Farid Benstiti qui file vers l'Europe à grands pas. Onze buts inscrits par les Parisiennes qui réussissent là leur meilleure performance. Têtes baissées vers cet objectif, les Parisiennes ont joué un match où se sont montrés nettement supérieures. En face les Alsaciennes n'étaient pas dans les meilleures conditions. Parties à 11h ce samedi matin, elles se sont trouvées sur le terrain, à 18 heures, après 6 heures de route. Difficile de faire plus court comme déplacement. Pourtant, à aucun moment, les Alsaciennes n’ont abandonné le match. C’est la force du football féminin. Le FC Vendenheim est tombé sur une équipe parisienne très forte. Bien trop forte. Avec dix buts inscrits par des joueuses étrangères, le PSG affiche ses ambitions croissantes : la Suédoise Kosovare Asllani a signé un quadruplé, l'Allemande Linda Bresonik un triplé, l'Américaine Lindsey Horan un doublé, alors que la Costaricaine Shirley Cruz a marqué le 9-0. Le seul but tricolore l'a été sur penalty par Sabrina Delannoy !

Stéphanie Trognon qui a repris l'équipe en janvier ne pouvait que reconnaître le résultat : « On savait que ce serait très compliqué face à une équipe qui n’allait pas nous prendre à la légère. Le PSG a été largement au-dessus de nous. Maintenant, l’objectif va être de garder l’ensemble de nos joueuses, de retrouver du plaisir en D2, de nous appuyer sur les jeunes locales, de travailler avec elles et, de continuer à faire comprendre aux filles l’exigence du haut niveau ! » Son homologue parisien Farid Benstiti reconnaissait beaucoup de positif : « Les filles ont fait le travail sur l'efficacité car elles ont beaucoup marqué. Elles ont fait preuve de beaucoup de qualités. Il a été très difficile pour Vendenheim de suivre le rythme sur lequel nous avons engagé le match. C'est très positif. On va désormais être ambitieux pour la Coupe de France avec le match à Yzeure. »

Désillusion fatale pour Issy

Malgré un doublé de Nora Coton Pélagie, Issy file en D2 (photo : Hugo Petiot)
Malgré un doublé de Nora Coton Pélagie, Issy file en D2 (photo : Hugo Petiot)
Après leur désillusion du match au stade Voisin il y a une semaine contre Arras et l'égalisation sur penalty à la 93ème minute de Saya Ndoulou, les Isséennes ont de nouveau concédé le nul à domicile contre Yzeure. Durant la première période, les Isséennes ont fait parler leur technique individuelle mais se sont heurtées à des Yzeuriennes athlétiques mais surtout très offensives. Issy va réussir à prendre les devants par Nora Coton-Pélagie lancée dans l'axe qui gagna son duel avec Stout (1-0). Mais suite à un corner les Auvergnates égalisaient dans la foulée sur un corner de Julie Berger repris par Elise Kissane de volée au deuxième poteau (1-1). Tout était à refaire pour Issy et y parvenait par son attaquante Nora Coton-Pélagie qui se retrouvait une nouvelle fois face à la gardienne et s’offre un doublé en deux temps (2-1). L'inévitable Laura Bouillot surgissait, lancée par Tatiana Solanet et permettait à son équipe de partager les points... mais aussi de condamner Issy à la Division 2.

Une quinzième défaite des Violettes dans le derby midi-pyrénéen

Avant ce derby en terre aveyronnaise, les «Violettes», lanterne rouge du championnat, avaient encore un petit espoir. Mais avec cette quinzième défaite (4-1), il n'y a plus de suspense. L'an prochain, les Toulousaines retrouveront la D2. Et en plus de la relégation, les Haut-Garonnaises ont conclu ce derby avec une autre mauvaise nouvelle, à savoir les blessures aux cervicales de Déborah Garcia et Clémentine Dias Veloso, sorties à la 46e minute après un choc mais les premiers diagnostics semblaient plutôt rassurants. Dans un tel contexte, il était forcément difficile pour Soraya Belkadi de trouver les bons mots. Néanmoins, la coach toulousaine tenait à souligner l'excellent comportement de ses joueuses : «Elles ont affiché un très bon état d'esprit. C'est ce qui me permet de rester positive pour les deux dernières journées.» Certes, leur sort est d'ores et déjà scellé. Malgré tout, les «Violettes» ont encore deux matches à disputer face à Saint-Étienne et Yzeure. «Désormais, j'espère que nous pourrons finir sur une bonne note et décrocher notre deuxième succès.» Pour la coach de Rodez qui a annoncé son départ pour des raisons professionnelles, la sixième place reste possible.

Saint-Etienne et Rose Lavaud profitent de l'exclusion de la gardienne Mainguy

Dans ce duel entre deux formations assurées du maintien et voulant bien figurer au classement, les Amazones délocalisées à Chasse-sur-Rhône ont réussi un succès intéressant. Au sortir du premier quart d’heure, les Amazones ouvraient le score par Sarah Palacin lancée en profondeur par Audrey Chaumette qui ajustait la gardienne d’un plat du pied gauche (1-0, 15'). Peu après l'heure de jeu, Charlotte Gauvin mettait Rose Lavaud en course qui trompait Emmeline Mainguy d’un lob parfait. Cette dernière était exclue dix minutes plus tard en accrochant cette même Rose Lavaud juste devant la surface. Camille Raulet, joueuse de champ, prenait les gants mais encaissait le but sur coup franc avant de de craquer sur une frappe lointaine de Maeva Clemaron qui terminait également en lucarne (81e). Un terrain qui aura bien réussi aux joueuses d'Hervé Didier.

LA VINGTIEME JOURNEE

Samedi 20 avril 2013
PSG-Vendenheim 11-0
Asllani 9', 14', 70', 89', Bresonik 25', 28', 51', Delannoy 30', Horan 82', 91', Cruz Traña 85'
Dimanche 21 avril 2013
Issy-Yzeure 2-2
Coton-Pelagie 54', 68' ; Kissane 57', Bouillot 73'
Saint-Etienne-Guingamp 4-0
Palacin 15', Lavaud 64', 75', Clemaron 81'
Rodez-Toulouse 4-1
Lemaître 10', Cance 18', 77', Augis 49' ; Traïkia 53'
Dimanche 5 mai 2013
Arras-Lyon : 15h00
Montpellier-Juvisy : 15h00

D1 - Fin des espoirs pour ISSY, TOULOUSE et VENDENHEIM

Mardi 23 Avril 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :