Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - HENIN-BEAUMONT relégué dans la dernière ligne droite

La D1 a rendu son verdict dimanche après-midi, au cours d'une vingt-deuxième et dernière journée où les jeux ont rapidement été faits. A l'exception du match Saint-Etienne - Montpellier...



Comme en 2011, le dixième est relégué à la différence de buts particulière.
Comme en 2011, le dixième est relégué à la différence de buts particulière.
Une semaine après que Lyon ait mathématiquement obtenu son titre de champion, le PSG a franchi la dernière marche vers la Ligue des Champions en obtenant une ultime victoire face à Yzeure (4-0).
Muret était déjà en D2 depuis bien longtemps. Yzeure était également condamné, depuis une semaine. Hénin-Beaumont, défait sur la pelouse de Gerland (7-0), quitte également l'élite. Mais cette dernière place vers la D2 a été indécise tant que le résultat de Saint-Etienne contre Montpellier n'était pas acté.
Pour la dernière place en D2, Saint-Étienne avait obtenu un sursis à Soyaux huit jours plus tôt en l’emportant (1-0), mais les Stéphanoises avaient besoin au moins d'un nul ce dimanche pour assurer leur maintien. Un partage des points qui garantissait dans tous les cas le maintien des Vertes et la relégation soit d'Arras, soit d'Hénin Beaumont en cas de défaite de l'un ou l'autre.

Les calculatrices étaient de sortie...

Les dernières minutes ont été longues pour Arras, qui se maintient grâce à son nul face à Guingamp (0-0)
Les dernières minutes ont été longues pour Arras, qui se maintient grâce à son nul face à Guingamp (0-0)
Rodez n'avait pas non plus assuré son maintien, mais pour que le RAF soit inquiété, il fallait que toutes les équipes fassent un résultat (y compris Hénin-Beaumont à Lyon). De quoi bénéficier d'un certain confort, qui s'est confirmé.
Un petit rappel était nécessaire... tout comme sortir les calculatrices avant le dernier acte.
Car en cas d’égalité de points entre plusieurs équipes, le règlement de la FFF précise qu’il est tenu compte « en premier lieu, du classement aux points des matchs joués entre les clubs ex æquo », puis de « la différence entre les buts marqués et les buts concédés par chacun d’eux au cours des matchs qui les ont opposés », puis la différence de buts générale, la meilleure attaque, un éventuel match d’appui et en dernier recours un tirage au sort.
Mais dimanche, le premier point a suffi à départager Hénin-Beaumont et Saint-Etienne. Retour sur la chronologie de cette dernière journée...

LES TEMPS MARQUANTS DE LA VINGT-DEUXIEME JOURNEE

8e : Soyaux ouvre le score à Rodez.
Classement : 7. Arras, 44 pts, 8. Hénin, 44 pts, 9. Rodez, 44 pts - Relégué : 10. St Etienne, 43 pts

35e : Lyon ouvre le score face à Hénin-Beaumont
Classement : 7. Arras, 44 pts, 8. Rodez, 44 pts, 9. St Etienne, 43 pts - Relégué : 10. Hénin, 43 pts

42e : Saint-Etienne est mené au score après un but de Montpellier
Classement : 7. Arras, 44 pts, 8. Rodez, 44 pts, 9. Hénin, 43 pts - Relégué : 10. St-Etienne, 42 pts

45e : Lyon double la mise juste avant la pause. Mais à la mi-temps, c'est Saint-Etienne qui descend
Classement : 7. Arras, 44 pts, 8. Rodez, 44 pts, 9. Hénin, 43 pts - Relégué : 10. St-Etienne, 42 pts

65e : Saint-Etienne égalise face à Montpellier
Classement : 7. Arras, 44 pts, 8. Rodez, 44 pts, 9. St Etienne, 43 pts - Relégué : 10. Hénin, 43 pts

67e : Rodez égalise contre Soyaux
Classement : 7. Rodez, 45 pts, 8. Arras, 44 pts, 9. St Etienne, 43 pts - Relégué : 10. Hénin, 43 pts

90e : Hénin Beaumont s'incline (7-0) et Saint-Etienne conserve le nul
Classement final : 7. Rodez, 45 pts, 8. Arras, 44 pts, 9. St Etienne, 43 pts - Relégué : 10. Hénin, 43 pts

Mardi 3 Juin 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :