Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Inédit - Une saison en chiffres (partie I)

La saison s'achève, l'occasion de faire des bilans en chiffres et en stats de ce 41ème championnat de France. Retrouvez le premier volet.



Lindsey Thomas est la joueuse qui a dégaîné le plus vite cette saison (photo Marie Guibert)
Lindsey Thomas est la joueuse qui a dégaîné le plus vite cette saison (photo Marie Guibert)
Le but le plus rapide
Lindsay Thomas a inscrit le but le plus rapide de la saison. C'est lors de la 12e journée à Albi. La Montpelliéraine lancée en profondeur par Claire Lavogez centrait à l'entrée de la surfce pour Lindsey Thomas qui marquait du plat du pied droit après seulement 18 secondes de jeu !

Doublés : 8 pour Le Sommer
77 doublés ont été réussi cette saison. Eugénie Le Sommer en est la spécialiste avec 8 doublés réussis. Elle devance sa partenaire Lotta Schelin avec 6 doublés. Elles sont ensuite très nombreuses avec trois doublés (Abily, Asllani, Brétigny, Dali K, Hegerberg, Jakobsson, Lemaitre et Palacin). On notera les performances de Griedge Mbock Bathy Nka, Marina Pascaud et Wendie Renard qui sont défenseures et qui ont réussi aussi leur doublé.

Triplés : Hegerberg, Jakobsson et Le Sommer récidivent
15 triplés ont été inscrits cette saison en D1 par 13 joueuses différentes. Ada Hegerberg en a réalisé deux aux matchs aller et retour face à Metz, Sofia Jakobsson devant Albi à l'aller et Issy dimanche dernier. Eugénie Le Sommer est la troisième joueuse concernée face à Saint-Etienne à l'aller puis Issy au retour. Les autres joueuses sont : Asllani (3e journée contre Metz), Brétigny (22e contre Soyaux), Delie (9e contre Soyaux), Le Bihan (6e contre Soyaux), Lindsay (22e contre Albi), Morel (12e contre Arras), Palacin (17e contre Issy), Schelin (2e contre Metz) et Thiney (9e contre Guingamp).

Le triplé le plus rapide pour Asllani
C'est la Parisienne Kosovare Asllani qui a réussi le triplé le plus rapide de la saison réussit en 12 minutes face à Metz lors de la 3e journée (76e-88e). Elle devance Valérie Gauvin de 4 minutes (63e-79e) et Ada Hegerberg 20 minutes contre Metz.

Rodez spécialiste des retournements de situations...

Lotta Schelin a réussi trois quadruplés et un triplé cette saison !
Lotta Schelin a réussi trois quadruplés et un triplé cette saison !
Quadruplés : Schelin triple
Sept quadruplés ont été inscrits cette saison. Lotta Schelin en a réalisé trois (contre Arras, Metz et Albi), les quatre autres étant de Sarr (face à Rodez), Delie (face à Soyaux), Gauvin (face à Issy) et Hegerberg (face à Soyaux).

Le quadruplé le plus rapide pour Gauvin
La plus rapide dans cette exercice est la Montpelliéraine Valérie Gauvin qui aura mis 25 minutes (63e-88e) pour l'accomplir contre Issy lors de la 22e journée. Schelin a mis quinze minutes de plus contre Arras, et dix neuf contre Metz. Les deux Parisiennes Sarr et Delie ont mis respectivement 59 et 61 minutes pour le réussir.

Les remontées au score favorables : Rodez spécialiste
A dix reprises cette saison, des équipes qui avaient été menées au score, ont réussi à inverser la situation pour s'imposer. Rodez en est le spécialiste avec trois cas contre Issy à l'aller (mené 0-2) et au retour, et contre Metz. Ce fut aussi le cas pour Guingamp à Saint-Etienne, Metz à Rodez et contre Arras, Albi face à Arras, Saint-Etienne devant Metz, Soyaux à Arras et plus récemment Montpellier à Juvisy. Le record dans ce type de remontée reste Juvisy qui l'avait réussi à six reprises lors de la saison 2008-2009 !

Les remontées défavorables : Arras craque
Par conséquent, il y a aussi des malheureux dans cette exercice. Cette saison, Arras a donc connu trois fois cette situation d'avantage avant de connaître la défaite. Issy l'a connu à deux reprises contre Rodez. Le record reste le PSG en 2005-2006 qui avait mené 6 fois au score avant de perdre ces rencontres.

7 matchs sans prendre de but pour le PSG

Ada Hegerberg a marqué durant dix matchs consécutifs
Ada Hegerberg a marqué durant dix matchs consécutifs
La défense d'Arras prend l'eau
Arras a concédé des buts lors de ses 22 rencontres de championnat cette saison ! Dans ce classement, Issy a concédé des buts lors de 18 journées consécutives, Metz 16 et Saint-Etienne 13. A l'inverse, Lyon et le PSG n'ont jamais encaissé de buts sur deux matchs consécutifs.

Attaques muettes
Arras n'a pas marqué durant 5 journées consécutives cette saison, ce qui est le record. Trois équipes ont connu ce scénario à quatre reprises : Albi, Issy et Metz. A l'inverse, Lyon a toujours marqué cette saison et le PSG n'a jamais été plus d'un match sans marquer.

Défense imperméable
Si Lyon est la meilleure défense du championnat, c'est le PSG qui a réussi la meilleure série sans encaisser de buts avec 7 matchs de suite. Lyon a réussi au mieux une série de 5, Montpellier de 4 et Juvisy de 3. Arras est à 0 dans cette situation devant Albi, Issy, Rodez et Soyaux : 1 match consécutif sans prendre de but

Ada Hegerberg enchaîne
La Norvégienne a réussi à marquer lors de 10 matchs consécutifs où elle a participé. Elle devant Lotta Schelin avec 9 matchs et la Parisienne Lindsey Horan avec 6. Eugénie Le Sommer est à 5. Wendie Renard s'est illustrée aussi en réussissant à marquer 4 matchs de suite.

630 spectateurs de moyenne

Katarzyna Kiedrzynek, deuxième meilleur ratio temps de jeu/buts encaissés
Katarzyna Kiedrzynek, deuxième meilleur ratio temps de jeu/buts encaissés
Sarah Bouhaddi meilleur ratio de gardienne
La gardienne de Lyon a concédé 6 buts cette saison en 1620 minutes de jeu soit 1 but tous les 270 minutes (3 matchs). Elle devance Katarzyna Kiedrzynek (1 but tous les 148 minutes de jeu) et Laëtitia Philippe (1 tous les 101 minutes) contre 1 tous les 82 minutes pour sa partenaire Solène Durand. Céline Deville qui est la gardienne qui a joué le plus cette saison, elle a concédé un but toutes les 79 minutes alors que Mainguy est à 1 tous les 64 minutes. Seules trois gardiennes n'ont pas encaissé de buts cette saison : Méline Gérard (4 matchs), Ann-Kathrin Berger (6 matchs), Iryna Zvarych (2 matchs) et Karima Benameur (2 matchs et demi).

Le plus de cartons
La rencontre entre Soyaux et Metz de la 8e journée aura été celle avec le plus de cartons. 6 jaunes et 1 rouge ont été distribués lors de ce match remportant par Soyaux (5-2). 33 matchs sur 132 n'ont pas vu le moindre carton distribué, et 33 autres n'ont fait l'objet que d'un carton.

Spectateurs : Lyon champion
Les Lyonnaises affichent la meilleure moyenne de spectateurs à domicile avec plus de 2 800 spectateurs par match. Elles devancent Albi avec près de 750 et Juvisy environ 700. A l'inversion, Saint-Etienne, Montpellier, Arras et Issy sont en dessous des 200 de moyenne.

L'OL et le PSG attirent
Les deux premiers du championnat ont attiré le public hors de leurs bases. Les deux clubs ont drainé une moyenne de 1 600 spectateurs environ lors des déplacements. Il est aussi vrai que le PSG bénéficie dans cette moyenne des quelque 10 000 spectateurs présents à Gerland.

Affluence moyenne
Cette saison est légèrement en deça de l'année dernière avec environ 630 spectateurs de moyenne contre 680 l'an passé. Le calendrier avec notamment de nombreuses journées dans la période hivernale a pu contribué à cette baisse.

La jeunesse pour Guingamp, l'expérience pour Juvisy

Guingamp a misé sur la jeunesse (photo Jean-Luc Martinet)
Guingamp a misé sur la jeunesse (photo Jean-Luc Martinet)
10122 spectateurs
Lors de la rencontre Lyon - PSG du 1er novembre dernier, Lyon a battu son record d'affluence pour un match à domicile. Mais le record reste le match Guingamp - Lyon lors de la saison 2011-2012 avec 12 263.

La classe biberon de Soyaux
Soyaux a aligné l'équipe la plus jeune sur une rencontre lors du match PSG - Soyaux de la 9e journée (6-0) avec une moyenne d'âge de 19 ans et 3 mois. La deuxième équipe alignée la plus jeune est le match retour avec 20 ans et 1 mois et demi pour Soyaux.

Guingamp l'équipe la plus jeune
Avec une moyenne d'âge de 22 ans sur les compositions d'équipe proposées par Guingamp, c'est la formation la plus jeune du championnat. Le onze le plus âgé aligné était de 22 ans et demi à Arras lors de la 5e journée. Les Guingampaises devancent Rodez (22,5 ans), Arras (22,91 ans), Issy (22,94), Saint-Etienne (23,37), Albi (23,39), Soyaux (23,46), Montpellier (23,63), Metz (24,48), Lyon (25,98), le PSG (26,35) et Juvisy (26,98).

L'expérience de Juvisy
Le onze le plus âgé aligné est pour Juvisy. Les Essonniennes ont même aligné les 11 équipes les plus âgées du championnat. Le record est lors de la 22e journée contre Soyaux avec une équipe de 28 ans et demi. Le onze le plus jeune aligné par Juvisy est de 25 ans et demi contre Arras.

Le numéro 9 pour les buteuses
C'est le numéro de maillot qui a été le plus prolifique du championnat. Ce numéro 9 a permis d'inscrire 96 buts. Il devance le 17 avec 51 réalisations, le 14 avec 49 et le 7 avec 39. Derrière ces numéros se cachent les meilleures buteuses du championnat, à l'exception du 8 de Schelin qui a permis à 38 buts d'être inscrits dont 34 de Schelin, mais qui ne figure qu'en 5e position.

Le onze de départ le plus jeune du championnat (photo E Baledent/LMP)
Le onze de départ le plus jeune du championnat (photo E Baledent/LMP)

Mardi 12 Mai 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :