Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - JUVISY est arrivé à trouver la faille

Juvisy recevait l'équipe promue de La Roche sur Yon, après le nul (2-2) concédé à l'extérieur face aux Vertes le week-end dernier. Mais la victoire attendue aura été longue à se dessiner, les Vendéennes accrocheuses repoussant l'échéance.



Lilas Traïkia a libéré Juvisy (photo William Morice/FCF Juvisy)
Lilas Traïkia a libéré Juvisy (photo William Morice/FCF Juvisy)
Les Essonniennes devaient confirmer une victoire le plus rapidement afin que "le doute" ne s'installe pas quant à son niveau de performance et de raccrocher ainsi au wagon de tête. Du côté des Ornaysiennes, l'enjeu avant la rencontre était d'afficher un autre visage que celui face à Albi après un sévère 0-3 à domicile face au seul promu de la saison précédente qui avait réussi à se maintenir, Albi.

Juvisy jouait sur la profondeur quand La Roche sur Yon essayait d'être le plus près de la surface adverse. Pour répondre au 4-4-2 mis en place par Emmanuel Beauchet le coach de Juvisy, Malika Bousseau avait choisi un 4-5-1 avec un milieu dense pour oppresser les Essonniennes. Dès le coup d'envoi, les filles de la Roche sur Yon ont monté le bloc équipe très haut dans la moitié de terrain de Juvisy si bien que la défense se trouvait au niveau de la ligne médiane. Mais cette tactique de bloc haut avait été préparée par Juvisy, qui choisissait l'option qui se présentait de trouver des espaces dans le dos de la défense de La Roche.

La Roche espérait l'erreur

Océane Ollivier devance Julie Machart (photo William Morice/FCF Juvisy)
Océane Ollivier devance Julie Machart (photo William Morice/FCF Juvisy)
Dès la 6e minute, Charlotte Bilbault trouvait Janice Cayman dans la profondeur pour un face à face avec la gardienne de La Roche, Romane Bruneau stoppait le tir avec son pied droit. Juvisy contrôlait le ballon mais à la 15e minute, une mésentente entre la défenseure Sandrine Dusang et sa gardienne Céline Deville aurait pu permettre à l'attaquante Lisa Fragoli de scorer pour La Roche.
Après une partie de billard au milieu de terrain, le ballon ricochait et tombait dans les pieds de l'internationale belge Janice Cayman qui pouvait se présenter seule face à Romane Bruneau, qui fera sa partie face à Juvisy quelle retrouvait après un court séjour de six mois sous leurs couleurs, mais l'attaquante s'est un peu trop enfermée et tire sur la gardienne (22e). A la 32e minute, le stade Robert Bobin aurait pu acclamer Gwenaëlle Butel si sa frappe en dehors de la surface de réparation ornaysienne n'avait pas touché la barre transversale avant de rebondir devant la ligne de but. Dans la foulée du rebond Julie Machart récupérait le ballon mais son contrôle ne lui permet pas d'enchainer car Romane Bruneau captait le ballon dans ses pieds.

Un poteau de Gaëtane Thiney

Gaëtane Thiney déborde Maureen Cosson (photo William Morice/FCF Juvisy)
Gaëtane Thiney déborde Maureen Cosson (photo William Morice/FCF Juvisy)
Juvisy allait-il avoir plus de physiques et de mordants que son adversaire en seconde période. Les tactiques de matchs restaient en tout cas clairement appliquées chez les deux équipes, Juvisy manquait de justesse technique dans le dernier geste car les Essonniennes ont réussi à trouver de la profondeur en servant les attaquantes de pointes ou les milieux offensifs latéraux mettant la défense de La Roche sur Yon en difficulté. De leur côté, les filles de Malika Bousseau se révélaient inoffensives sur leurs possessions, ne parvenant pas à conserver le ballon dès sa récupération. Trop de monde, dans trop peu d'espaces et une différence de niveau trop importante.
Juvisy continuait sa domination autour du jeu en profondeur et Janice Cayman se retrouvait de nouveau face à Romane Bruneau qui se fait dribbler par l'attaquante mais qui se retrouve trop excentrée et son tir est repoussé par la défenseure Maureen Cosson (47e). La Roche sur Yon tenait toujours le match nul malgré un poteau de Gaétane Thiney décalée par Kadidiatou Diani dans la surface à la 52e minute. Suite à un choc entre Gwenaelle Butel et Charlotte Peslerbe, Emmanuel Beauchet remplaçait l'arrière gauche de Juvisy par l'attaquante Lilas Traikia (60e), procédant ainsi à un changement tactique qui va se révéler plus offensif. Lilas Traikia, très peu utilisée depuis deux saisons, se révèle indispensable au sein de l'attaque de Juvisy. Janice Cayman retrouvait sa place d'arrière droite, Julie Soyer passait à gauche. Lilas Traikia, à la gauche de l'attaque. La configuration habituelle de la Juv' depuis le début de saison et la blessure de Camille Catala fera la différence.

L'entrée de Traïkia a mis Juvisy sur orbite

Le deuxième but pour Kadidiatou Diani (photo William Morice/FCF Juvisy)
Le deuxième but pour Kadidiatou Diani (photo William Morice/FCF Juvisy)
Ce changement payait puisque une minute après un but est refusé pour Lilas Traikia pour position de hors- jeu. Le bloc équipe de La Roche semble à court de force car les espaces se font de plus en plus nombreux . La fatigue s'installe chez les visiteuses quand Juvisy a encore du jus pour imprégner le même impact. A la 69e minute un énième lancement en profondeur à ras de terre trouvait Gaétane Thiney, qui seule face à Romane Bruneau, n'avait plus qu'à décaler pour Lilas Traikia venue en soutien de l'internationale française pour ouvrir le score (1-0). Les Ornaysiennes n'arrivaient pas à se montrer dangereuses et les filles de Juvisy allaient enfoncer le clou dix minutes plus tard par un but de Kadidiatou Diani servie sur un centre à ras de terre de Lilas Traikia (2-0, 80').
Dans le temps additionnel, La Roche sur Yon essayait sur une perte de balle adverse de tenter sa chance face à Céline Deville mais le lob de Clara Mateo, passait au dessus de la cage (90+4e).

Ce match se fini donc sur un score qui aurait pu être plus sévère pour le club de La Roche car les filles d'Emmanuel Beauchet, dominatrices dans le jeu, physiquement comme techniquement ont manqué de précisions dans le dernier geste en début de rencontre et ont du faire face à l'abnégation des Vendéennes et ont retrouvé la solidarité qui avaient manqué lors du premier match. Les dix corners obtenus dans la rencontre prouvent que sur les coups de pieds arrêtés les Essonniennes peuvent gagner en efficacité.

Aurélien Cartiel/lesfeminines.fr

Championnat de France de Division 1 - Deuxième journée
Dimanche 6 septembre 2015 - 15h00
FCF JUVISY - ESOF LA ROCHE : 2-0 (0-0)
Bondoufle (Stade Robert Bobin)
Spectateurs : 350
Arbitres : Karine Lasalle assistée de Maher Garroum et Leonard Nguelle
Buts : Lilas TRAÏKIA 69', Kadidiatou DIANI 80'
Aucun avertissement

Juvisy : Deville ; Soyer, Tounkara, Dusang, G.Butel (Traïkia 60'), Cayman, Jaurena, Bilbault (Vaysse 88'), Machart (Coquet 82'), Diani, Thiney (cap)
Non utilisées : Guilbert, Benameur
La Roche : Bruneau ; Coudrin, Ollivier, Cosson, Roux ; Pugnetti, Nakkach, Ripoche (cap), Pasquereau (Baldé 88'), Peslerbe (Guillard 76'), Fragoli (Matéo 61')
Non utilisées : Nicolas, Nerbonne

Lundi 7 Septembre 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :