Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Julie MACHART (FCF Juvisy) : "Si on peut aller titiller Lyon et Paris, on ne se gênera pas !"

Deuxième de D1 derrière l'OL, le FCF Juvisy réalise un bon début de saison, avec un bilan de trois victoires pour seulement une défaite. Seule ombre au tableau, la sévère désillusion vécue à Gerland face à Lyon il y a deux semaines. Julie Machart et ses coéquipières espéraient meilleur résultat.



Julien Machart garde l'équipe de France dans un coin de sa tête (photo : club)
Julien Machart garde l'équipe de France dans un coin de sa tête (photo : club)
"On fait un bon début de saison malgré notre défaite face à Lyon". Le cadre est posé, et la situation bien expliquée par Julie Machart, L'attaquante du FCF Juvisy s'avoue donc plutôt satisfaite du rendement de son équipe jusqu'alors, malgré la lourde défaite concédée sur la pelouse de Gerland face à Lyon.
La native de Saint-Omer explique :Il faut dire que le collectif a pas mal bougé cet été. Je pense qu'il va falloir un peu de temps pour que la machine se mette en route et que les automatismes viennent. Malgré ce début de championnat plutôt positif, nous sommes vraiment toutes déçues du résultat face à l'OL (ndlr : défaite 0-3 à Gerland). On sait que c'est une bonne équipe, avec de grandes individualités. Cependant, leurs faiblesses ne nous sont pas inconnues et nous aurions peut-être dû essayer d'aller les embêter un peu plus pour ramener un résultat satisfaisant".
Dans ces matchs, tous les moindres détails comptent et rien ne doit être laissé au hasard. "Sur ce type de rencontre, on est capable de faire du jeu et de contenir notre adversaire, mais il y a toujours cette petite différence individuelle qui fait tourner la roue en notre défaveur, notamment, lors de la dernière confrontation, avec cette talonnade à la "Madjer" de Lotta Schelin qui inscrit un but venu d'ailleurs. A chaque fois que nous disputons des matchs comme ça, notamment face à l'OL, il nous manque tout simplement du réalisme, je dirai".

"Un match dont on doit se servir"

Alors comment faire pour enfin venir à bout d'une équipe qui rafle tout depuis plus de sept ans ? Pas de démobilisation jusqu'au coup de sifflet final, et surtout une envie de l'emporter et de croire en ses chances jusqu'au bout. D'ailleurs, "à la mi-temps du match face à l'OL, le coach (ndlr : Pascal Gouzenes) nous a dit de continuer à produire du jeu, de ne pas baisser les bras car nous faisions quelque chose d'intéressant. Certaines joueuses commençaient déjà à se dire que l'on ne pouvait rien faire alors que le score affichait seulement un à zéro. Personnellement, j'étais sur le banc, et je me disais qu'il y avait peut-être quelque chose à tenter, que rien n'était encore joué. C'est un match dont on doit se servir pour préparer les prochaines échéances qui vont arriver, car il y a eu du positif ! Certains éléments doivent être corrigés, on a d'ailleurs travaillé dessus dans les jours qui ont suivi, de façon à être dans les meilleures conditions pour entamer nos prochaines oppositions".

"Retrouver la Ligue des Champions l'an prochain"

L'effectif juvisien 2013-2014 (photo club)
L'effectif juvisien 2013-2014 (photo club)
Les objectifs sont clairs : "Nous voulons retrouver la Ligue des Champions l'an prochain, donc cela passe forcément par une première ou une deuxième place en D1. Nous ferons tout pour y arriver, même si nous savons bien que les choses ne seront pas évidentes. Si on peut aller titiller Lyon et Paris pour décrocher le titre, on ne se gênera pas ! Par ailleurs, le second objectif du club sera d'aller le plus loin possible en Coupe de France, compétition qui nous tient vraiment à cœur".
Enfin, Julie Machart se livre sur ses ambitions. "Sur un plan personnel, je n'oublie pas l'équipe de France. C'est un objectif, je ne le cache pas, et je donnerai toujours tout pour faire partie de ce collectif, cela passera par des bonnes performances en club. Dans tous les cas, je suis motivée et prête, malgré une blessure à la cheville qui m'écarte des terrains pendant deux semaines, à donner le meilleur de moi-même et être performante".

Propos recueillis par Benjamin Roux.

Julie Machart digest
le 18 avril 1989 à Saint-Omer.
Poste : attaquante
Parcours : CNFE, Gravelines, Juvisy FCF (depuis 2009)

Mercredi 2 Octobre 2013

Dans la même rubrique :