Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 – Julie MOREL (ASSE) : « Peut-être que c’est le Chaudron qui nous a fait ça »

Même si elle a paru crispée comme toutes ses partenaires en première mi-temps dans ce Chaudron, l’unique buteuse stéphanoise a apprécié Geoffroy-Guichard malgré la gifle (5-1).



Julie Morel a rejoint l'ASSE cet été (photo Yoel Bardy)
Julie Morel a rejoint l'ASSE cet été (photo Yoel Bardy)
Ouverture de Maeva Clémaron dans le dos de la défense centrale lyonnaise, Julie Morel, seule face à Sarah Bouhaddi, ne tremble pas et marque d’un plat du pied plein de sang-froid.
Explosion de joie à Geoffroy-Guichard. Pourtant les Vertes sont déjà menées quatre à zéro dans ce derby. Pas grave. Les Stéphanoises sont courageuses. Donc le Chaudron apprécie cet état d’esprit. Et savoure le but de Julie Morel. Son premier à Geoffroy-Guichard et le premier de l’ASSE féminin dans cette enceinte. « Le score est là mais on a sauvé l’honneur, on a bien bossé aujourd’hui parce que c’était dur physiquement contre une équipe comme celle-là, raconte Julie Morel. De toute façon, on n’avait rien à perdre. Au mieux, on pouvait créer l’exploit. Il faut continuer à travailler, on ne jouera pas contre Lyon tous les week-ends. »

"C'est toujours impressionnant"

(photo Yoel Bardy)
(photo Yoel Bardy)
Et cette première à Geoffroy-Guichard a fait plaisir aux filles même si les Foréziennes étaient tendues. « C’est la première fois que l’on jouait à Geoffroy-Guichard. C’est toujours impressionnant. Avec les supporters, je pense que l’on s’est mis trop de pression en première mi-temps. Et ça s’est vu. En deuxième période, Hervé (Didier) nous a dit qu’il fallait se lâcher, ne pas penser au contexte et ça s’est mieux passé. On a réussi à être plus dangereuses offensivement ». Les Vertes, crispées, ont, il est vrai, eu du mal à exister dans le premier acte. Mais la deuxième période était de bien meilleure qualité. Rassurant ? « Quand on voit notre première et notre deuxième mi-temps... Peut-être que c’est le Chaudron qui nous a fait ça…. Sur ces matches-là, on a beaucoup de choses à retenir que ce soit négativement ou positivement. Ce genre de matches doit nous permettre de progresser. » Et pourquoi pas rejouer un jour dans ce fameux chaudron. Pour d’autres raisons que la sécurité. « C’est sûr que ça donne envie de rejouer ici, il y a beaucoup plus de supporters qui sont venus que lorsqu’on joue à l’Etivallière. »

Julie Morel digest
le 6 août 1982, à Saint-Germain en Laye.
Poste : milieu de terrain
Parcours : Cormelles, Condé, Saint-Brieuc, Guingamp, Condé, AS Saint-Etienne (depuis 2013)

Les deux équipes ont foulé pour la première fois le Chaudron (photo Richard Mouillaud)
Les deux équipes ont foulé pour la première fois le Chaudron (photo Richard Mouillaud)

Mercredi 16 Octobre 2013

Dans la même rubrique :