Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 : Juvisy réalise le sans-faute

Seules en tête du championnat après 4 journées, les Juvisiennes se sont imposées lors du match au sommet face à Montpellier. Avec un match en moins, Lyon et le PSG restent à portée alors qu'Hénin-Beaumont a connu un nouveau lourd revers en Alsace.



Samedi 01 octobre 2011 (4e journée)
Lyon-Saint-Etienne : 7-0
Henry 3', Schelin 9', 25', 45+1', 74', Renard 27', Majri 73'
Dimanche 02 octobre 2011
Vendenheim-Hénin-Beaumont 7-0
Mula 32', Boumrar 47', 90', Haag 65', Meyer 77', Schwartz 78', Bouteldja 87'
Rodez-Muret 3-2
Stoller 35', 52', Lemaitre 57' ; Tenret 68', Dany 90+2'
Soyaux-PSG 1-2
Bernard 37' ; Dali 50', Pizzala 66'
Yzeure-Guingamp 2-0
Ribeyra 45', Berger 59'
Juvisy-Montpellier 2-1
Machart 21' s.p., Tonazzi 37' ; Delie 62'

CLASSEMENT

Le PSG a renversé la vapeur face à Soyaux (photo PQR)
Le PSG a renversé la vapeur face à Soyaux (photo PQR)
Après trois premiers succès face à Soyaux, Vendenheim et Hénin-Beaumont, Juvisy effectuait un premier test grandeur nature dans la course à l'Europe. Et le match aura été disputé avec une équipe héraultaise au pressing incessant qui concédait plusieurs cartons et se voyait sanctionner d'un penalty après 20 minutes de jeu. Machart le transformait (1-0, 21'). Tonazzi allait ensuite avoir l'audace de tenter une frappe de 30 mètres, profitant d'une position avancée de Philippe pour inscrire le 2-0 (37e). Mais Montpellier mené 2-0 et même réduit à dix après l'expulsion de Hamou Maamar (43e) allait toujours se montrer dangereux face à des locales moins fringantes par la suite. Delie allait en profiter pour relancer le match bien servie par la recrue japonaise Sameshima qui faisait ses débuts (2-1, 62'). Mais le score allait en rester là et Juvisy réussi la passe de 4.

Un parcours que Lyon et le PSG peuvent encore accomplir avec trois victoires en trois matchs. Pour les Lyonnaises, le derby joué samedi soir à Gerland devant 3 255 spectateurs aura été une formalité. Les Stéphanoises se faisaient piéger sur un ballon de Necib dévié par Henry après tout juste 3 minutes. Le festival Schelin allait suivre avec un quadruplé et finalement 7 buts à 0 soit désormais 26 buts en 3 matchs joués ! Pour le PSG, la victoire fut plus longue et difficile. Le public était venu en nombre au stade Lebon pour cette rencontre entre le promu et l'Européen. Bounouar trouvait Bernard qui concluait du plat du pied gauche pour le plus grand plaisir des 1 200 spectateurs (1-0, 37'). Dali très en vue déjà la semaine passée se faisait remarquer dès son entrée et s'échappait à droite pour venir battre Lafon entre les jambes. Elle offrait le second but à Pizzala (1-2, 66') pour permettre de décrocher les 4 points du succès.

Première victoire pour Yzeure

Haag et Vendenheim infligent une lourde défaite à Hénin (photo club)
Haag et Vendenheim infligent une lourde défaite à Hénin (photo club)
Yzeure a signé sa première victoire de la saison face à Guingamp. Alors que les Bretonnes avaient été dominatrices en première période et auraient pu ouvrir la marque, elles se faisaient surprendre juste avant la pause. Sur un corner, Ribeyra esseulée aux 25 m ajustait la gardienne d'un tir sous la barre (1-0, 45'). Yzeure se montrait alors plus offensif et si Thais évitait l'égalisation (51e), Berger pour les locales doublait la mise après avoir suivi un tir de Dolo repoussée (2-0, 59'). Les partenaires de Faustine Roux s'assuraient alors un succès mérité.

Vendenheim a pour sa part passé la deuxième en gagnant de nouveau à domicile. Les Alsaciennes ont même cartonné mais néanmoins, rien ne laissait présager un tel score en première période car les Héninoises étaient bien dans le jeu. Malgré cela, Mula débloquait la situation pour Vendenheim (1-0, 32'). Hénin restait encore dans le coup avant de sombrer après le second but inscrit par Boumrar. Dès lors le cavalier seul débutait pour finalement s'achever sur le score de 7-0 !

Le derby midi-pyrénéen entre Rodez et Muret aura tenu en haleine les spectateurs. Après l'amère défaite concédée en Bretagne, Franck Plenecassagne espérait une réaction de ses joueuses. Mais les deux équipes étaient dans le coup dès le départ et c'est un fait de match qui allait faire basculer la donne. Sur une sortie, Marine Fromantin, la gardienne muretaine allait gravement se blesser, évacuée par les pompiers en raison d'une rupture interne des ligaments du genou. Ys endossait le maillot de gardienne et s'inclinait sur une frappe de l'Allemande Stoller avant la pause. Cette dernière doublait la mise sur un coup franc avant que Lemaitre déjà auteur de deux passes décisives ne termine le travail. Mais Muret ne baissait pas les bras et Tenret profitait d'une erreur de Benameur pour réduire l'écart. Dany d'une frappe lointaine inscrivait même le 3-2 dans les arrêts de jeu mais le retard n'allait pas être comblé pour la plus grande déception de Muret.

Dimanche 2 Octobre 2011
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :