Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 : Juvisy relance la course à l'Europe

En s'imposant à Montpellier, Juvisy a relancé la fin de championnat pour le 2e ticket européen. Lyon se rapproche du titre, alors que Condé conserve un espoir de maintien.



La course à l'Europe se poursuit entre Montpellier et Juvisy (photo : M. Giachello)
La course à l'Europe se poursuit entre Montpellier et Juvisy (photo : M. Giachello)
DIVISION 1
19e journée


Dimanche 3 mai 2009
Nord Allier Yzeure-Soyaux 0-0
Vendenheim-Saint-Etienne 0-2

Gadea 34', 90+1'
Montpellier-Juvisy 1-4
Diguelman 26' ; Thiney 27', 45+2', Soubeyrand 39', Trimoreau 90'
Lyon-Condé 4-1
Thomis 9', 76', 90+3', Renard 44' ; Morel 90+1'
Toulouse-Hénin-Beaumont 2-4
Castera 5', 44' ; Crammer 19', 39', 66', Dacquigny 90'
PSG-Saint-Brieuc 1-1
Coton-Pelagie 21' ; Le Sommer 70' s.p.

CLASSEMENTS ET INFOS SUR LA D1

Juvisy qui restait sur une mauvaise passe a frappé fort en venant s'imposer 4-1 sur le terrain de Montpellier. Un résultat qui ouvre encore des perspectives européennes pour le club francilien. Lyon se rapproche du titre qu'il pourrait décrocher la semaine prochaine en cas de nul ou de victoire à Hénin.

Lyon a fait un grand pas vers le titre après son succès face à Condé, avant-dernier du championnat mais encore à la lutte pour le maintien. Une victoire qui faisait suite à la désillusion en Challenge de France, jeudi dernier. C'est Elodie Thomis qui allait signer en grande partie ce succès grâce à un triplé. Un premier but dès la 9e minute, après un bon service de Cruz, elle lobait de la tête Nerbonne. Avant le repos, Renard venait faire parler sa taille sur un coup franc joué par Stensland (2-0, 44'). En seconde période malgré plusieurs échecs en attaque, Thomis de deux frappes croisées dans la surface confirmaient une victoire que la seule occasion de Morel d'un coup franc sous la barre ne changeait pas.

Il ne faut désormais plus qu'un match nul pour décrocher le 3e titre national consécutif. Car son premier poursuivant Montpellier a connu un revers sur son terrain. Empreintées après le match de Challenge contre Lyon, les Héraultaises ouvraient pourtant le score sur un coup franc de Diguelman (26e). Mais l'égalisation immédiate de Thiney après un premier échec de Trimoreau remettait les équipes à égalité. Juvisy assommait son adversaire par Soubeyrand puis Thiney dans les arrêts de jeu (45+2e). Les locales ne pouvant passer à la vitesse supérieure, elles ne franchissaient pas la défense francilienne. Juvisy s'offrait même un dernier but à la dernière minute du temps réglementaire par Trimoreau, attaquante d'un jour.

En milieu de tableau, Toulouse a concédé sa deuxième défaite de suite face à un adversaire moins bien classé. Evoluant à domicile, les Violettes prenaient pourtant le match par le bon bout grâce à Castera dès la 5e minute. Mais l'intenable Crammer se faisait oublier (19e, 39e). Malgré cela juste avant le repos, Castera lui répondait d'une frappe puissante de 20 m sous la barre. En seconde période, les Héninoises allaient tout d'abord subir avant de surprendre les locales en contre avec Crammer (66e). Dacquigny entrée en jeu quelques minutes auparavant décochait une frappe de 30 m sur laquelle Fromantin devait s'incliner (2-4, 90'). Hénin-Beaumont atteint du coup la première moitié du classement.

Au coude à coude au classement, PSG et Saint-Brieuc se sont également neutralisés sur le terrain d'honneur du Camp des Loges. Les Parisiennes lancées sur un coup franc de 30 m de Coton-Pélagie, manquait par cette même joueuse de faire le break dans la foulée. Saint-Brieuc revenait avec d'autres intentions en seconde période et cela allait se traduire par de réelles occasions. Il fallait cependant un penalty décidé par l'arbitre après une faute sur Haziraj pour que Le Sommer n'offre le partage des points.

Alors que Condé s'inclinait à Lyon, Soyaux qui se rendait à Nord Allier n'en a pas profité. Les Yzeuriennes auraient même pu l'emporter avec plus de réussite devant le but. Mais Gonssollin trouvait la barre (49e), Berger le poteau (84e), alors que Gueheo, Jesus et Dolo trouvaient une adversaire pour écarter le danger. L'abnégation de Soyaux leur permettait de ramener un nouveau 0-0.

Rien n'est encore joué dans la course au maintien, car Saint-Etienne est aussi concerné par ce combat. Les Stéphanoises ont en tout cas réussi à se défaire de coriaces alsaciennes. C'est Gadea qui ouvrait la voie en réceptionnant de la tête un coup franc de Houara (34e). En fin de seconde période, sur un jeu long de Ngono Mani, elle déviait dans la course de Gadea qui au terme d'une course plein axe venait battre Soret (0-2, 90+1'). Vendenheim est pour sa part désormais mathématiquement condamné à la Division 2.

Dimanche 3 Mai 2009
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :