Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 : Katia meilleure buteuse du championnat

Katia a terminé en tête du classement des buteuses du championnat. La Brésilienne totalise 27 réalisations. Retour sur son parcours



La Brésilienne est devenue la première joueuse étrangère a terminé meilleure buteuse de Division 1 féminine. Avec 27 réalisations, elle égalise le total de Tonazzi l'an passé.

Katia Cilene Teixeira Da Silva est la reine des surfaces. Une vie intense qui commence il y a trente et deux ans dans son quartier natal de Padrel Miguel à Rio. Elevée par sa mère, elle a onze frères et soeurs. Une enfance pas toujours rose : « Je ne suis pas née dans les favelas, seulement il y a des choses qu'une petite fille ne doit pas voir à cet âge, vols ou violences physiques ».

C'est le sport qui va l'extirper de ce monde. Joao Bernarde, son frère aîné, va l'emmener au stade d'athlétisme. Et c'est une femme, Solange Devalle, une technicienne sportive qui deviendra sa deuxième mère et qui va la prendre sous son aile. C'est le début d'incessants trajets en bus afin de rejoindre le club de Vasco de Gama. Elle y pratique l'heptathlon puis le football.

A 22 ans, Katia est repérée et draftée par la ligue américaine de football professionnelle. Elle part pour le club de San Jose CyberRays. C'est là le tournant de sa jeune carrière : « Là-bas la ligue est professionnelle, j'ai pu jouer pendant quatre ans et j'ai gagné le championnat en étant meilleure joueuse en 2002-2003 avec le plus beau but de l'année ! Cette expérience m'a permis de grandir, de découvrir une autre culture avec la pression des résultats ».

Cela lui vaut sa sélection pour l'équipe brésilienne avec laquelle elle aurait dû partir pour les Jeux Olympiques d'Athènes en 2004. Mais elle se blesse au genou une semaine avant l'événement. La page américaine se tourne et c'est l'Espagne qui va l'adopter. Lors de la saison 2004-2005, elle signe à Huelva Estudiantes, puis Levante, où elle remporte la Coupe de la Reine.

Puis vient le jour où elle veut réaliser son rêve, vivre en France. L'opportunité de signer à Lyon se présente, elle ne la manque pas : « Toute ma vie j'ai voulu apprendre le français, la culture française. Quand mon agent m'a proposé ce challenge, j'ai dit banco. » Arrivée en janvier 2007, elle nage dans le bonheur au côté de ses « collègues » et amis brésiliens de l'Olympique Lyonnais tel Juninho : « On parle du pays, de musique... ça fait du bien de ne pas se sentir seule. » Bilan : « C'est exactement ce que j'avais imaginé dans mon rêve, c'est vraiment comment j'avais imaginé ma vie, j'adore la culture française. »

Humble, la championne sait aussi qu'elle doit son succès à son équipe qui joue souvent pour elle. A Lyon, elle a découvert un style de vie qui lui convient parfaitement. Entre escalade, karting, ou ses lectures d'auteurs américains, sans oublier Jacques Prévert. Aujourd'hui, c'est aussi le temps pour elle de faire un bilan de sa vie. Aucun regret de tant de kilomètres parcourus : « Jamais dans une école je n'aurais pu apprendre tout cela. C'est vraiment génial ! »

Katia (photo : Eric Baledent)
Katia (photo : Eric Baledent)
KATIA EN BREF
Attaquante - Olympique Lyonnais
Née le 18 février 1977 à Rio de Janeiro (Brésil)
1,75 m - 64 kg
Internationale brésilienne : 32 sélections (27 buts)

Parcours en club
1990-2000 : Vasco de Gama (BRE)
2000-2004 : San José CyberRays (USA)
2004-2005 : Estudiantes Huelva (ESP)
2005-2006 : Levante (ESP)
Depuis 2007 : Olympique Lyonnais (FRA)

Palmarès
Vice-championne du Monde 2007 (Brésil)
Championne de France 2007, 2008 et 2009 (Lyon)
Championne de WUSA 2003 (Etats-Unis)
Vainqueur du Challenge de France 2008 (Lyon)
Vainqueur de la Coupe de la Reine 2005 (Espagne)
Demi-finaliste de la Coupe d'Europe 2008 et 2009

PALMARES DES MEILLEURES BUTEUSES DE D1 DEPUIS 10 ANS
2007-2008 : Laëtitia Tonazzi (Juvisy), 27 buts
2006-2007 : Sandrine Brétigny (Lyon), 42 buts
2005-2006 : Marinette Pichon (Juvisy), 36 buts
2004-2005 : Marinette Pichon (Juvisy), 38 buts
2003-2004 : Claire Morel (Lyon), 18 buts
2002-2003 : Sandrine Brétigny (Lyon), 26 buts
2001-2002 : Marinette Pichon (Saint-Memmie), 22 buts
2000-2001 : Marinette Pichon (Saint-Memmie), 31 buts
1999-2000 : Mélanie Briche (Toulouse), 22 buts

Sandrine Brétigny termine à la 2e place (photo : Van Gol)
Sandrine Brétigny termine à la 2e place (photo : Van Gol)
LE CLASSEMENT FINAL DES BUTEUSES

27 buts
Katia Cilene Teixeira Da Silva (Lyon)
22 buts
Sandrine Brétigny (Lyon)
19 buts
Elodie Ramos (Montpellier)
17 buts
Marie-Laure Delie (Montpellier)
Lotta Schelin (Lyon)
15 buts
Laetitia Tonazzi (Juvisy)
14 buts
Pauline Crammer (Hénin-Beaumont)
13 buts
Candie Herbert (Hénin-Beaumont)
12 buts
Anne Sirot (Nord Allier Yzeure)
Fanny Tenret (Toulouse)
Elodie Thomis (Lyon)
11 buts
Marie-Pierre Castera (Toulouse)
Charlotte Lozé (Montpellier)
10 buts
Kheira Hamraoui (Saint-Etienne)
Eugénie Le Sommer (Saint-Brieuc)
Louisa Necib (Lyon)
Gaëtane Thiney (Juvisy)
9 buts
Camille Abily (Lyon)
8 buts
Virginie Couillard (Condé)
7 buts
Kelly Gadea (Saint-Etienne)
Cynthia Gueheo-Djetou (Nord Allier Yzeure)
Julie Morel (Condé)
Candice Prévost (PSG)
Sandrine Soubeyrand (Juvisy)

Mercredi 3 Juin 2009
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :