Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - L'AS SAINT-ETIENNE n'a pas dit son dernier mot

Pour cette dernière journée à domicile, les Sojaldiciennes sont passées au travers du match. Elles sont déçues de ne pas avoir offert une victoire pour la dernière de leur entraîneur, Jean-Claude Barrault, à la maison. Les Stéphanoises, pas encore sauvées, en voulaient plus et ont montré la volonté de lutter pour le maintien.



Morel déborde devant Awona
Morel déborde devant Awona
La première période, dont le coup d’envoi a été retardé par la blessure d’un arbitre assistant, a été très pauvre en occasions. On retiendra une frappe de Candice Gherbi captée sans problème par Amandine Guérin (11’), ou ce coup franc de Rose Lavaud passé tout près du montant droit (28’). La meilleure action est à mettre à l'actif de Sabrina Barbe, avec un bon enchaînement ponctué d’une belle frappe repoussée par Méline Gérard (36’).
Les filles d’Hervé Didier sont récompensées d’entrée de seconde mi-temps : Julie Morel donne plein axe à Sarah Palacin qui ajuste Amandine Guérin d’une frappe au ras du montant gauche (0-1, 47'). Maéva Clemaron expédie un bon tir qu’Amandine Guérin prolonge sur sa transversale (58’). Puis Charlotte Gauvin tente sa chance, de loin, sans réussite (60’).
Viennent les arrêts de jeu où l’arbitre siffle un pénalty en faveur des Vertes pour une faute peu évidente. Mais, en mal de réussite dans cette exercice, Rose Lavaud voit sa tentative repoussée par Amandine Guérin, qui avait déjà arrêté un pénalty au match aller (90’+3).

Christophe Ringaud

LES REACTIONS

Jean-Claude Barrault (Entraîneur de Soyaux)
"Je suis déçu par notre dernière sortie mais cela n’enlève pas l’extraordinaire parcours que vous avez réalisé jusqu’ici", a lancé, micro en main, le coach à ses joueuses devant le public. "Je suis tombé amoureux de vous et de votre football. Je ne vous oublierai jamais. Merci de m’avoir fait confiance et merci de m’avoir apporté autant de bonheur. Une mission périlleuse mais qui m’a enchanté. On aurait pu aller jusqu’aux fiançailles, voire au mariage, mais il y avait un risque de divorce car je n’étais pas en mesure de mettre tous les ingrédients nécessaires à une longue relation."

Marina Pascaud (capitaine de Soyaux) :
"On est vraiment fatigué. Il est temps que la saison se termine. On a démarré avec de bonnes intentions mais on n’a plus les mêmes armes pour rivaliser. On tire sur les mêmes joueuses depuis le mois de septembre et ça se ressent. On est surtout déçu pour Papa’s (le surnom de Jean-Claude Barrault) car il méritait de dire au revoir au public sur un succès. A nous de faire en sorte qu’il parte la tête haute dimanche prochain."

Maeva Clemaron (joueuse de Saint-Etienne) : Le Progrès
"On a passé la première étape mais la deuxième (contre Montpellier dimanche) est tout aussi importante. On va dire que c'est un premier soulagement. Nous avons su être patientes et costaudes défensivement. On s'est procuré plus d'occasions et on a fini par marquer. Des remplaçantes aux titulaires, nous nous sommes toutes senties concernées. On a fait preuve d'une belle solidarité et d'une grosse motivation collective. Cette victoire permet de raviver la confiance que l'on avait un peu perdue après notre revers face à Yzeure"

Championnat de France de Division 1 - Vingt-et-unième journée
Dimanche 25 mai 2014 - 15h00
ASJ SOYAUX CHARENTE - AS SAINT-ETIENNE : 0-1 (0-0)
Soyaux (stade Léo Lagrange)
Spectateurs : 400
Arbitres : Aurélie Labadot Cadinot assistée de Romain Deschamps et Antoine Caroli.
But : Sarah PALACIN 47'
Avertissements : Gwendoline Djebbar (45’+1), Marie Aurelle Awona (90’) à Soyaux ; Maéva Clemaron (74’), Sarah Palacin (86’) à Saint-Etienne.

ASJ Soyaux Charente : 1. Amandine Guérin – 11. Viviane Boudaud, 5. Marina Pascaud (cap), 22. Siga Tandia, 25. Marie Aurelle Awona – 14. Lydia Belkacemi (26. Nolwen Chapron 81’), 8. Alice Benoît (6. Jennifer Maier 69’) – 2. Anaïs Dumont, 17. Laura Bourgouin – 10. Gwendoline Djebbar, 19. Sabrina Barbe (15. Anna Clérac 60’). Entraîneur : Jean-Claude Barrault.
Non utilisées : 16. Alizée Nadal, 33. Estelle Eymard.
AS Saint-Etienne : 1. Méline Gérard – 26. Charlotte Gauvin, 18. Julie Debever, 4. Charlotte Lorgeré 24. Amandine Soulard 46’), 20. Morgane Courteille – 6. Aude Moreau (cap), 10. Julie Morel, 21. Maéva Clemaron – 8. Candice Gherbi (14. Nora Coton-Pélagie 69’), 9. Sarah Palacin (22. Caroline Audemar 86’), 17. Rose Lavaud. Entraîneur : Hervé Didier.
Non utilisée : 13. Barbara Bouchet.

Le penalty de Lavaud arrêté par Guérin
Le penalty de Lavaud arrêté par Guérin

D1 - L'AS SAINT-ETIENNE n'a pas dit son dernier mot

D1 - L'AS SAINT-ETIENNE n'a pas dit son dernier mot

Mardi 27 Mai 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :