Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - L'ASJ SOYAUX ne veut pas de troisième fois (1/12)

Fraîchement promues en D1, les Sojaldiciennes chercheront évidemment à se maintenir cette saison. Elles qui sont descendues deux fois en quatre ans ne veulent pas d'une troisième fois. Le nouvel entraîneur du club Jean Claude Barrault (55 ans) aura aussi la lourde tâche de succéder au "monument" Corinne Diacre.



Jean-Claude Barrault a découvert le football féminin (photo ASJ Soyaux)
Jean-Claude Barrault a découvert le football féminin (photo ASJ Soyaux)
Les transferts : une cellule spéciale à l'oeuvre
L’été a été agité du côté de Soyaux. Mais avec sept arrivées pour deux départs seulement, le promu sojaldicien paraît s’être renforcé. Sur le papier en tout cas. Petit nouveau dans le monde du foot féminin, le coach Jean-Claude Barrault n’a pas pris part au recrutement: « Je découvre le foot féminin, je n’avais aucun repère. Le club avait mis en place une structure qui a travaillé tout au long de l’année et qui a ciblé des filles. Le recrutement a été bien pensé ». La cible ? De jeunes joueuses en devenir et « avec un petit palmarès en équipe de France » à l’image de Lydia Belkacemi (internationale U19), Viviane Boudaud (internationale U19), Alice Benoît (capitaine de la sélection U17) ou encore l’attaquante mancelle Laura Bourgouin, 32 buts lors des deux dernières saisons au Mans FC. Seule fausse note, le départ de la meilleure buteuse du club, Lauren Elwis (20 ans, 18 buts en D2 la saison dernière) partie continuer ses études dans le Nord. Elle a signé au FCF Arras.

Les ambitions : le maintien évidemment
« C’est un réel bonheur de travailler avec les filles mais on n’est pas juste là pour prendre du plaisir, il faut aussi avancer. Le but de chacun des entraîneurs, c’est le maintien. Tout le monde a envie de ça », glisse le coach. Et à moins d’une surprise : le FCF Arras, l'AS Muret, le FCF Hénin-Beaumont, FF Yzeure AA et Rodez AF seront à la lutte avec Soyaux pour se maintenir dans l’élite cette année. « On sait avec qui on va lutter, aujourd’hui on est tous sur la même ligne de départ. » Et d’ajouter : « L’autre objectif de la saison, ce sera de faire deux ou trois coups contre de grosses cylindrées même si ce sera compliqué au début ».
Soyaux qui est descendu deux fois en quatre ans veut aussi se stabiliser. Il ne veut pas d’une troisième fois. « Quand j’ai rencontré le président, j’ai eu l’impression de débarquer dans un club sain qui ne s’emballe pas. Soyaux n’a peut-être pas beaucoup de moyens mais le club possède de solides fondations. Il a d’excellentes structures au niveau de la formation. Il y a des choses intéressantes. Tout a été bâti pour pouvoir exister dans la continuité. Maintenant, pour pouvoir exister dans le haut niveau, c’est plus compliqué parce que les gros clubs s’y mettent. Il y a douze équipes, il faut qu’on trouve notre place. » Premier test le samedi 31 août face à Rodez (19h00 au stade Léo Lagrange).

Lydia Belkacemi, à gauche, retrouve la D1 (13 matchs avec Le Mans en 2010-2011) (photo C Ringaud)
Lydia Belkacemi, à gauche, retrouve la D1 (13 matchs avec Le Mans en 2010-2011) (photo C Ringaud)
Un coach « bluffé »
Les joueuses ont repris l’entraînement le 5 août dernier et le groupe qui est actuellement constitué de 27 éléments passera prochainement à 18. Passé par le Stade Poitevin, Montmorillon et Ligugé et après avoir fait un break d’un an, Jean Claude Barrault (55 ans) savoure son arrivée à Soyaux. Et dans le foot féminin. « J’ai pas loin de 30 ans d’expérience dans le foot masculin et c’est un réel bonheur de travailler avec ces filles. Elles sont enthousiastes et communiquent une joie à l’entraînement. J’avais oublié ça au fil du temps ! Ça me fait penser à mes débuts. Elles ont aussi acquis des qualités footballistiques que je ne pensais pas. Elles m’ont aussi bluffé au niveau de l’engagement, du sérieux de l’abnégation. Elles ont énormément de qualités mais aussi des carences sur lesquelles on va travailler. »

L’après Corinne Diacre
Véritable figure de l’ASJ Soyaux, Corinne Diacre avait annoncé après le dernier match de championnat qu’elle ne serait plus coach l’an prochain. La première femme à avoir obtenu le DEPF a laissé une trace indélébile dans son club de coeur. Et pour Jean-Claude Barrault, ce n’est pas si facile de passer derrière ce « monument ». Hommage : « Quand vous parlez de Soyaux, vous parlez de Corinne Diacre et vice versa. C’est très lié. En plus Corinne a fait un boulot extraordinaire, elle était très intransigeante ave c filles dans le travail et ça c’est hyper intéressant pour moi. Mais le problème c’est qu’il faut passer derrière elle… Il faut arriver à faire aussi bien. Ca m’angoisse un peu. »

Thibault Simonnet

D1 - L'ASJ SOYAUX ne veut pas de troisième fois (1/12)
Le club
Association Sportive Jeunesse Soyaux-Charente
Section féminine de l'AS Soyaux créée en 1968 puis indépendante à partir de 1982
Couleurs : Bleu et blanc
Président : Denis Bodi
Stades : Stade Léo-Lagrange, à Soyaux (400 places) et Stade Lebon, à Angoulême (1 927 places)
Site web : www.asjsoyauxcharente.com

Saison 2012-2013 : 1er du groupe B de Division 2
Meilleur classement en D1 : championne de France en 1984 (Vice-championnes de France en 1980, 1986, 1987, 1989, 1996)

Les transferts 2013/2014
Entraîneur : Jean-Claude Barrault
Entraîneur des gardiennes : Jean-Claude Chenier
Reprise des entraînements : 5 août
Arrivées : Jean-Claude Barrault (entraîneur, sans club), Gwendoline Djebbar (FF Nîmes), Lydia Belkacemi (Le Mans FC), Viviane Boudaud (FC Vendenheim), Annabelle Faure (Poitiers Trois Cités), Alice Benoît (ESOF La Roche), Laura Bourgouin (Le Mans FC), Léa Vaucelle (Le Mans FC)
Départs : Lauren Elwis (FCF Arras), Claudie Rouania (Tours FC)
Arrêt : Corinne Diacre (entraîneur)

L’effectif 2013/2014
Gardiennes : Amandine Guérin, Alizée Nadal, Julie Moine, Léa Vaucelle.
Défenseures :Siga Tandia, Marie Aurelle Awona, Justine Deschamps, Marina Pascaud, Viviane Boudaud, Jessica Marchadié, Mélanie Alleron, Sophie Cerdan.
Milieux de terrain : Lydia Belkacemi, Alice Benoît, Jennifer Maier, Elodie Monteiro, Gwendoline Djebbar, Lauriane Dessalles, Alison Rouyer, Mary Miralves.
Attaquantes : Sabrina Barbe, Marine L’Herideau, Laura Bourgouin, Marion David, Anna Clerac, Anaïs Dumont, Annabelle Faure.

Mercredi 21 Août 2013

Dans la même rubrique :