Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - L'EA GUINGAMP est déjà sur le pont

Malgré le départ de leur entraîneur Adolphe Ogouyon, les Bretonnes ont gardé leur ossature et viseront une huitième année dans l’élite avec à leur tête Olivier Moullac.



Olivier Moullac lors de sa présentation en juin dernier (photo Cyril Frionnet)
Olivier Moullac lors de sa présentation en juin dernier (photo Cyril Frionnet)
Les Bretonnes vont chercher à faire le grand huit. Car, mine de rien, l’EAG, qui a fusionné avec le Stade Briochin la saison dernière, disputera sa septième saison d’affilée au plus haut niveau français. Et la seule obsession d’Olivier Moullac, le nouveau coach : assurer le maintien le plus tôt possible. En toute sérénité. « L’objectif du club est le même que l’an dernier : se maintenir à cet échelon. Celui-ci avait d’ailleurs été atteint puisque le club avait fini sixième. La seule chose que l’on peut améliorer ? Se libérer un peu plus tôt de la pression du maintien. » Aller inquiéter les membres du fameux « Big 4 » n’est pas encore d’actualité. Du moins pas pour cette saison. « On a les valeurs qu’on a au niveau budgétaire et il y a des clubs bien plus armés que nous à ce niveau-là. On n’a pas de prétentions extravagantes, on va essayer de faire les choses bien et continuer ce qui a été fait par le passé, sans se fixer d’objectifs déraisonnables. »

Deux championnes d'Europe U19 en renfort

Olivier Moullac, qui succède à Adolphe Ogouyon, entame sa première saison sur le banc guingampais avec beaucoup d’envie et sans appréhension. « Est-ce que je suis anxieux ? Non, je suis même un peu excité, j’attendais déjà de retrouver le groupe, de travailler avec les filles. » Les Guingampaises ont d’ailleurs repris avant tout le monde, ce dimanche matin, et participeront à un stage à Pommerit-Jaudy du 2 au 6 août avant d’entamer une série de matches amicaux (voir le programme plus bas).
Côté recrutement, le club des Côtes d’Armor a enregistré trois arrivées pour l’instant : Léa Le Garrec (PSG), Caroline La Villa (FCF Monteux) et Maud Hurault (CPB Brequigny Rennes) pour six départs : Charlotte Neutelers (ES Arpajon), Mégane Androuet (CPB Bréquigny Rennes), Ségolène Le Faucheur (Lannion FC) mais surtout Mélanie Daunas (US Saint-Malo), Saïda Akherraze (PSG) et Allison Blais (PSG). Si Guingamp a conservé son ossature, le club compte encore recruter quelques éléments d’ici le début du championnat, le 9 septembre face au PSG. « Il me reste à affiner le groupe. J’ai pour l’instant dix-neuf filles mais on peut monter jusqu’à vingt et un ou vingt-deux notamment sur un ou deux postes ». Le recrutement d’une deuxième gardienne est l’une des priorités.

Thibault Simonnet

Le programme

Reprise des entraînements : 29 juillet, à Saint-Brieuc
Matchs amicaux : 15 août : EA Guingamp - Le Mans, à Vitré ; 18 août : EA Guingamp - FCF Condé, à Penvenan ; 25 août : EA Guingamp - FCF Juvisy, à Plérin (18h00) ; 1er septembre : tournoi à Ploërmel avec l'EA Guingamp, Le Mans FC, Quimper KFC, Saint-Herblain, CPB Bréquigny Rennes, Ploërmel FC

Léa LE GARREC : "Me retrouver"

D1 - L'EA GUINGAMP est déjà sur le pont
L’ex milieu de terrain du PSG a signé un contrat de deux ans avec l’EA Guingamp. La championne d’Europe U19 en 2010 arrive avec un seul objectif : « retrouver du plaisir » et « s’éclater ».

Léa, pourquoi avoir décidé de rejoindre l’EA Guingamp cette saison ?
J’avais envie de jouer et de voir autre chose qu’à Paris même si j’étais engagé avec mes études. Il y avait d’autres clubs sur les rangs mais le projet sportif de Guingamp m’a plu. Et comme je suis originaire de Bretagne par mon grand-père (ndlr : Léa est native de Haute-Normandie), je me suis dit pourquoi ne pas aller vers mes racines (rires).

C’était surtout pour retrouver du temps de jeu ?
Oui, du temps de jeu, du plaisir dans un club familial et convivial.

Vous êtes-vous fixée un challenge personnel cette saison ? Et avec l’équipe ?
Personnellement, je veux me retrouver. Cela fait longtemps que je ne me suis pas fait plaisir, que je n’ai pas retrouvé mon vrai niveau de jeu. Je veux m’éclater comme il y a deux-trois ans à Montigny, j’étais bien dans ce club, je jouais... J’étais aussi heureuse d’aller à l’entrainement et je prenais vraiment du plaisir à retrouver mes coéquipières. Je veux retrouver tout ça et pourquoi pas me faire repérer un peu plus tard.
Au niveau du groupe, on a l’ambition de terminer dans le haut du tableau, voire dans les quatre premiers.

T.S.

13 joueuses étaient présentes dimanche matin sur la plage des Rosaires (photo EAGuingamp.com)
13 joueuses étaient présentes dimanche matin sur la plage des Rosaires (photo EAGuingamp.com)

Lundi 30 Juillet 2012

Dans la même rubrique :